Premier League: Liverpool et Firmino renversent Man Utd !    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





C'est la frénésie !
TIARET
Publié dans Liberté le 12 - 04 - 2021

Alors que l'on s'apprête à accueillir le mois de Ramadhan, l'obsession populaire, à Tiaret, est focalisée sur la mercuriale des produits de large consommation, notamment les plus prisés durant ce mois sacré. En effet, rares sont les produits qui connaissent une stabilité comparée à la période d'avant-Ramadhan.
À titre d'exemple, la pomme de terre et l'oignon, qui étaient vendus entre 40 et à 50 DA, atteignent les 70 DA ; le navet et la carotte, qui ne dépassaient pas 50 DA, sont cédés à 80 DA, la salade verte est à 120 DA, la tomate et la courgette passent de 50 à 150 DA, tandis que les fruits sont devenus pratiquement inabordables puisque la datte, dont le prix oscillait entre 250 et 350 DA, varie désormais entre 450 et 700 DA.
Une exception, cependant : le mouvement lancé dernièrement sur les réseaux sociaux, portant sur le boycott de la viande blanche, a été un pari gagnant, puisque le prix du poulet, qui avait atteint 480 DA, est redescendu à 300 DA, alors que la dinde est cédée à 420 DA au lieu de 500 DA. Quant à la viande d'agneau, le prix du kg est passé de 1 200 DA à un prix variant entre 1 350 et 1 400 DA.
Alors que l'on n'est qu'à la veille du Ramadhan, l'appréhension semble déjà s'installer chez le pauvre consommateur qui est appelé à prendre son mal en patience en parcourant les étals et les tarifs proposés.
Cependant, dans la perspective de contenir la hausse de certains tarifs de produits de large consommation, comme l'huile, le sucre, la farine ou encore le concentré de tomates, les services de la wilaya ont fait appel à un grossiste pour approvisionner trois centres commerciaux situés aux quartiers Cadat, Zaâroura et à proximité de l'Auberge de jeunes où les prix sont raisonnables.
Pour leur part, les services de la Direction du commerce ainsi que ceux de la sûreté de wilaya et de la gendarmerie sont mobilisés sur le terrain et, à travers une feuille de route "Spécial Ramadhan", comptent sévir contre les spéculateurs de tous bords.
Ainsi, la semaine dernière, ces derniers ont mis la main sur une importante quantité estimé à 40 tonnes d'oignons stockés illicitement dans une villa. Le produit a été saisi et le propriétaire verbalisé et déféré devant la justice.
Dans le même contexte, les éléments de la gendarmerie ont saisi une quantité de 400 plaquettes d'œufs avariés destinés à la commercialisation.
Par ailleurs, des campagnes de sensibilisation et d'appels à la raison en direction des commerçants, initiées par la Direction du commerce et l'Association de la défense du consommateur, ne cessent de se multiplier.

SALEM REMANE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.