Le Polisario appelle l'ONU à protéger le peuple sahraoui de la répression marocaine    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Man City : Guardiola aurait pris une décision pour Mahrez et Gundogan    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Des enseignants universitaires véreux    Réactions mitigées des partis politiques    Le Cnese en phase de propositions    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crise à la laiterie de Tizi
Mascara
Publié dans Liberté le 12 - 04 - 2021

Climat de tension à la laiterie de Tizi, dans la wilaya de Mascara. Rien ne va plus entre les travailleurs de cette unité et la direction, et le différend entre les deux parties a débouché sur un arrêt de travail de deux heures observé par les travailleurs en fin de semaine dernière. La raison de la discorde ? La décision du directeur de la laiterie de suspendre un agent comptable.
Le problème a pris une telle proportion que le wali de Mascara a dû intervenir, en dépêchant un commis de l'Etat pour servir d'intermédiaire afin de trouver une solution au conflit. Mais la fermeté des uns et des autres a poussé le premier magistrat de la wilaya à procéder à la suspension du directeur afin d'assurer la continuité de la production. Il faut dire que malgré l'implantation sur son territoire d'une laiterie, la wilaya de Mascara connaît depuis déjà plusieurs années une tension significative sur le lait.
Une situation qui s'aggrave selon les circonstances et notamment à l'approche du mois sacré de Ramadhan. Le spectre de la pénurie en matière d'approvisionnement est omniprésent, et les consommateurs doivent se pointer avant le lever du soleil pour avoir 1 à 2 sachets maximum à 30 DA l'unité, et dans certaines localités il est vendu sous le comptoir à un prix oscillant entre 35 et 45 DA.
Certains commerçants mettent à profit cette situation pour imposer aux clients une vente concomitante pour écouler d'autres produits laitiers à faible demande. Les citoyens ont encore en tête le cauchemar vécu au cours du mois de Ramadhan de l'année dernière, avec la pénurie de cet aliment de base consommable beaucoup en cette période.
Ainsi, le lait, pourtant subventionné par l'Etat, connaît une indisponibilité et l'instabilité de son prix de vente. Selon les responsables de cette unité, la production journalière actuelle oscille entre 120 000 et 130 000 sachets de lait, mais qui peut être portée à 147 000 au cours du mois sacré afin de répondre à une demande de plus en plus forte en cette circonstance.
Toutefois, l'augmentation de cette production est tributaire des engagements de l'Office national du lait à satisfaire la demande de la laiterie en lait en poudre. Dans pareils cas, l'unité fonctionnera lors de cette période avec trois équipes mobilisées au lieu de deux habituellement.
Les mêmes responsables ont pointé du doigt le comportement de certains consommateurs qui achètent de grandes quantités de lait en le stockant chez eux et en provoquant, du coup, la crise. Afin de satisfaire une demande conséquente, l'unité a commandé 252 tonnes de lait en poudre afin d'éviter la pénurie au cours de ce mois de Ramadhan.

A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.