Enseignement supérieur: Une Agence d'accréditation et d'assurance qualité    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Ligue Inter-régions - Play-off: Six tickets pour la Ligue 2 en jeu    A quand un bac réformé ?    Examens de fin d'année: Plaidoyer pour un calendrier «spécial» pour le Sud    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Sommet international à Berlin pour stabiliser la Libye    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Le Groupe de Genève organise une conférence    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Modric est éternel!    Brèves Omnisports    Les affiches des deux événements dévoilées    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Nouvelle recrudescence    La traque aux fraudeurs    151 Contrebandiers arrêtés en quelques jours    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Ce sera en Août!    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    «L'écrivain qui dort en moi»    Les explications d'Algérie Télécom    370 nouveaus cas et 10 décès en 24 heures    Redistribution des cartes    Désormais valables pour l'Algérie    Législatives: le taux de participation s'établit à 23%    L'Algérie ne ménagera aucun effort pour assurer le succès de la réconciliation en Libye    "LE SERMENT"    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    Foot: l'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    JSK-Coton Sport: le club espère 2.000 supporters, 10.000 refusés    Boukadoum prend part à la réunion du Comité sur la Palestine des pays non-alignés    Le NAHD sommé de réagir, le CRB pour atteindre le podium    Le Polisario salue les marches de solidarité en Espagne    Quel rôle et quelle place pour les indépendants ?    À Alger, l'eau au compte-goutte    À Moscou, on gagne une voiture si on se fait vacciner !    Corruption: Le maire de Mostaganem condamné à 2 ans de prison    Que cherche à prouver Haftar ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour la libération des détenus
MARCHE DU HIRAK, HIER, À EL-KSEUR (BéJAïA)
Publié dans Liberté le 11 - 05 - 2021

Des dizaines de personnes ont battu le pavé, hier, dans les rues de la ville d'El-Kseur à l'appel du mouvement populaire du 22 Février 2019 à une marche pour "la libération inconditionnelle du détenu d'opinion d'El-Kseur, Mohamed Aït-Larbi, et de tous les détenus d'opinion", "l'annulation de la mascarade électorale du 12 juin 2021" et pour "une transition démocratique".
La procession humaine s'est ébranlée, à 14h30, en face du siège de l'APC d'El-Kseur pour sillonner ensuite les principales rues de la ville en passant par les artères longeant la Sempac, la salle de cinéma et le carré des martyrs du Printemps noir 2001 avant de revenir à son point de départ.
Sous une chaleur torride, les manifestants ont brandi le drapeau national et l'emblème amazigh, et des pancartes sur lesquelles étaient écrits, entre autres, des slogans exprimant le "rejet des législatives anticipées du 12 juin prochain", et réclamant "la libération des détenus d'opinion", "la transition démocratique", "état civil et non militaire" et "liberté de la presse et justice indépendante".
Tout au long de l'itinéraire de la marche, malgré le jeûne et la chaleur, les manifestants n'ont pas cessé de vilipender le pouvoir en scandant des slogans traditionnels de leur mouvement. "Mazalagh d'Imazighen" (nous sommes toujours des Imazighen), "Mazalagh d"Igrawliwen" (nous sommes toujours des révolutionnaires), "Nekni nenad atrouhem" (on a dit que vous allez partir), "libérez Aït-Larbi, libérez Lounis Hamzi, libérez les détenus, libérez l'Algérie", autant de slogans clamés par la foule.
Après avoir sillonné les rues principales de la ville, les manifestants sont revenus au point de départ de leur marche, devant le siège de l'APC, et se sont dispersés dans le calme après un rassemblement de courte durée sur les lieux en scandant les mêmes slogans.
A noter que les forces de sécurité n'ont pas été déployées et les manifestants ont préservé le caractère pacifique de leur mouvement. À rappeler que le détenu Mohamed Aït-Larbi, originaire d'El-Kseur, a été arrêté par la police de Bougaa (Sétif), le 6 avril dernier, et placé sous mandat de dépôt le lendemain à la prison de Sétif. Le 19 avril dernier, il a été condamné à 8 mois de prison dont 4 mois ferme.

L. OUBIRA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.