Bouira : Deux manifestants placés sous mandat de dépôt    L'Agence nationale du sang célèbre la Journée mondiale du donneur de sang    Hand/ Championnat Excellence (messieurs) : le GS Pétroliers déclare forfait pour les play-offs    Logements AADL: des instructions pour l'examen de la 2ème vague de recours des souscripteurs de l'AADL 2013    Enseignement professionnel: création d'un centre de formation dans les énergies renouvelables à Cherchell    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 242 guérisons et 8 décès    11.000 policiers mobilisés pour garantir la couverture sécuritaire des épreuves du BEM    Dossier sahraoui: le Maroc enchaine les camouflets    Coupe Billie Jean King: "On s'attend à un niveau assez élevé"    Espagne : Luis Enrique envoie un message à Eriksen    La 26e journée se jouera vendredi et samedi    L'Algérien Fethi Nourine (-73 kg) qualifié aux JO de Tokyo    El-Hamri cale au mauvais moment    Vive polémique entre Macron et Johnson    28 millions de dollars pour un vol dans l'espace avec Jeff Bezos    Des mesures spéciales au niveau des plages ?    Le record mondial de l'association Errakim de Médéa    L'Unicef et l'OIT promettent d'éliminer le travail des enfants    Sonatrach et des sociétés danoises en quête de partenariats    Choc et impact !    La saturation risque de compromettre les programmes de logements    Un déficit de 45% de la production céréalière    3 soldats tués et 4 autres blessés    CES LOIS QUI FONT LE LIT DU FEMINICIDE    Cité Kouhil Lakhdar à Constantine : Un nouvel effondrement inquiète les habitants    3400 affaires élucidées et 3799 suspects arrêtés en mai dernier    AEP à Alger : Instructions fermes pour un approvisionnement régulier    Vaccination contre la Covid à Annaba : 41% de la population ciblée touchés    La Journée nationale de l'artiste célébrée    Le ministère de la Communication retire l'accréditation à France 24    Ministère des Finances: L'économie se remet progressivement de la crise Covid-19    Tiaret - Foncier industriel : 24 hectares inexploités récupérés    DNA - Ligue 2: Les probabilités à deux journées de la fin    En attendant la proclamation des résultats: Un taux de participation de 30,20% aux législatives    Tribulations d'un raboteur d'urnes !    L'Egypte rejette les mesures unilatérales de l'Ethiopie    Moyenne du taux de participation de 30,20 %    Le FLN «rafle la mise»    La longue nuit du dépouillement    Le discours politique sans impact    «C'est un jour heureux pour l'Algérie»    Le choc post-traumatique de la barbarie israélienne    «Je deviens Ifru Nomade!»    Un livre sur les victimes des traumatismes    Premier festival sur les plantes médicinales en Algérie    Un colloque virtuel sur l'économie informelle et les inégalités de genre    Le livre sur la question kabyle disponible en Algérie    Me Abdelkrim Khaldi tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"
YOUCE Attal explique ses blessures répétées
Publié dans Liberté le 16 - 05 - 2021

L'international algérien Youcef Atal, qui s'est fait la réputation d'avoir une musculature fragile et une mauvaise hygiène de vie, d'où ses blessures à répétition, donne enfin une explication à cette situation. L'international algérien a découvert après des examens approfondis à Barcelone qu'il dispose de fibres musculaires très fines qui nécessitent un travail de renforcement. "J'entendais ce qu'on disait à mon sujet, que je n'avais pas une bonne hygiène de vie, que je faisais n'importe quoi. Mais les gens ne savent pas que j'ai des fibres musculaires très fines, comme celles d'un sprinteur. Je savais que ce n'était pas un problème d'hygiène de vie. Je mange bien, j'ai un cuisinien professionnel qui m'aide, je bois de l'eau.
Mais il y avait un autre problème. J'avais un décalage au niveau du dos, au niveau de l'abdomen, des muscles qui n'étaient pas assez costauds depuis ma blessure au genou. Quand tu fais une vingtaine de sprints par match à 33 km/h, ça pète forcément. Je suis reparti de zéro", a-t-il confié dans un entretien accordé à Nice Matin. "Je suis un joueur qui a besoin de répéter les sprints la semaine pour que le corps s'habitue. Avant, je ne faisais pas ça. On me disait que je me reposais afin que je puisse garder du jus pour les matchs. J'avais confiance. Maintenant, j'ai les explications. Je dois faire le contraire. Dans ma tête, c'est clair désormais, je sais ce que je dois faire pour prévenir au maximum les blessures.
J'ai un préparateur physique personnel, le club est au courant, tout le monde travaille la main dans la main", fait-il savoir. Et d'enchaîner : "C'est un raccourci quand les joueurs se blessent sur le plan musculaire. Il n'y a pas que ça. Tu peux manger très mal et moins te blesser. Ces dernières semaines, c'était le Ramadhan, je ne mangeais pas, je ne buvais pas. Ce qui sous-entend que j'avais moins d'énergie mais je ne me suis pas blessé. Avant il n'y avait pas Stéphanie (la nutritionniste, ndlr), boire un demi-Coca était très grave. Encore une fois, j'insiste pour dire que mon hygiène de vie n'a pas été mauvaise." Atal a révélé être en contact presque permanent avec le sélectionneur national. "Djamel (Belmadi) veut mon bien. Je lui parle de tout. J'ai confiance en lui. Il m'a toujours beaucoup apporté, conseillé, et ne m'a jamais lâché. Il m'envoie régulièrement des messages, je le respecte énormément. Il m'aide avec son cœur comme si j'étais son fils." Il n'a pas caché d'ailleurs son ambition de "rejoindre un top club et de réaliser un grand Mondial avec la sélection nationale".
Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.