Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    «Soyez prêts à toutes les éventualités!»    Absence de culture ou...    Une station pour chaque wilaya côtière    Le Sud libyen sur une poudrière    Elucubrations d'un ex-wali qui crie à l'innocence    «La Chine soutient fermement l'Algérie»    La troisième escale du périple africain    Des affrontements tribaux font 20 morts    Pas de finale pour Djokovic    Patrick Moster renvoyé    Bidani prêt pour la compétition ?    Les promesses de Benbouzid    Le dossier à fournir    Benhabylès veut-elle noyer le débat?    Le programme Renovators 2021 de Oppo    Le cinéma algérien à l'honneur    L'écrivain boukhalfa bittam manque à tizi ouzou    Liverpool : Trent Alexander-Arnold blindé    L'Algérie face à une vague pandémique meurtrière inédite    Musique. Décès de Salem Atakor, précurseur du heavy metal algérien    Liverpool : Van Dijk affiche un niveau "inquiétant" pour son retour    West Ham prépare une offre pour un défenseur de Chelsea    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    La rage de vivre    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Wali/PAPW : le ménage artificiel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



AMOURA TOUCHAIT 20 000 DA PAR MOIS
REVELATION DU MATCH FACE AU LIBERIA
Publié dans Liberté le 20 - 06 - 2021

Lorsqu'il avait atterri à l'Entente de Sétif pour entamer son cursus de formation en 1995, personne ne donnait cher de sa peau en raison de sa petite taille. Certains dirigeants avaient même hésité à l'engager au sein du club sétifien.
Mohamed Amine Amoura, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a ébahi tout le monde jeudi dernier à l'occasion de la joute amicale face au Liberia. L'enfant de la ville de Taher, dans la wilaya de Jijel, avait inscrit 4 buts, devenant ainsi l'un des rares joueurs à avoir inscrit autant de buts en une seule rencontre.
Amoura s'est engagé en 2019 avec l'Entente pour un salaire mensuel de 2 millions de centimes. Pourtant, il était à deux doigts d'embrasser une carrière au MCA, sachant que Mohamed Mekhazeni, chargé des jeunes au Mouloudia d'Alger, l'avait récupéré, avant que la direction ne décide de le libérer.
Il réintègre, par la suite, l'Entente sous la houlette de Nabil El Kouki, qui l'inclut dans son effectif lors du premier match à Bologhine cette saison face à l'USMA. Il marque un doublé fantastique dans les ultimes moments du match et permet à son club de l'emporter par 2 à 0.
Le public algérien découvre ce jour-là un jeune joueur pétri de qualité qui a le sens du but dans le sang. El Kouki continue de le gérer en l'incorporant toujours comme remplaçant, mais à chaque fois qu'il remplace un joueur, il fait mordre la poussière à ses adversaires en marquant de beaux buts. Par la suite, le Tunisien Nabil El Kouki l'inclut carrément dans son onze type.
À ce jour, il a marqué 14 buts avec l'Entente. Depuis ses belles prestations, le directeur général sportif Fahd Halfaya le fait augmenter pour passer de 2 à 30 millions de centimes, ensuite à 60 millions, jusqu'à atteindre aujourd'hui un salaire net de 90 millions de centimes.
À la fin du match amical contre le Liberia, le sélectionneur national Djamel Belmadi est descendu dans les vestiaires pour encourager toute l'équipe, mais particulièrement le jeune Amoura qu'il a encouragé à travailler à l'avenir afin de progresser.
Il pourrait l'inclure au sein de l'équipe lors du prochain stage en septembre, comme il l'a fait avec Hichem Boudaoui avant la CAN 2019. Il a frappé dans les yeux des recruteurs qui ne vont pas tarder à lui faire des offres. El Kouki a longuement parlé avec lui après son retour d'Oran afin de le rassurer et de l'inciter à redoubler d'efforts.
Amoura pourrait jouer sa dernière saison en Algérie et poursuivre le chemin de son coéquipier Boussouf, parti cette saison en Belgique. Même Kendouci et Daghmoum pourraient eux aussi jouer en Europe.

RACHID ABBAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.