Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les autorités écartent toute fermeture des plages à Chlef
DES RUMEURS FONT ETAT DE NOUVEAUX CAS D'INTOXICATION À TENÈS
Publié dans Liberté le 15 - 07 - 2021

■ Les autorités de la wilaya de Chlef ont démenti, hier, l'éventualité d'une nouvelle fermeture des plages, en raison de cas d'intoxication massive similaires à ceux du 4 juillet dernier, en réaction à des rumeurs, la veille, sur l'existence de nouveaux cas d'évanouissement à Ténès.
Selon le communiqué rendu public par la wilaya, il s'agit de rumeurs et les plages étaient toujours ouvertes au public à Ténès, où des analyses de l'eau sont effectuées deux fois par semaine dans des laboratoires publics spécialisés.
Néanmoins, et selon certaines informations, 11 citoyens auraient été pris subitement de malaise, lundi, à la plage centrale de Ténès, dû à une insolation en cette période de grande canicule, selon des sources sanitaires locales.
"Mais une fois évacués vers l'hôpital de Zighoud-Youcef de Ténès, il s'est avéré qu'ils ne présentaient aucun signe de maladie excepté pour deux d'entre eux qui ont été testés positifs à la Covid-19 et qui ont été retenus pour hospitalisation", indique-t-on, enfin, à Ténès.
Pour rappel, 193 estivants ont été pris de malaises sur une plage de Ténès présentant, entre autres symptômes, une forte toux, une rougeur des yeux et des difficultés respiratoires, ce qui a nécessité leur évacuation à l'hôpital. Toutes les victimes ont quitté l'hôpital au bout de quelques heures, à l'exception de 7 personnes qui y ont passé la nuit avant de pouvoir rentrer chez elles le lendemain matin.
L'origine de cette intoxication est due à une forte présence de chlore désinfectant les eaux de l'oued Boufssoussa, selon les autorités. "Sur la base des résultats des enquêtes biologiques menées à la suite des cas d'intoxication enregistrés sur une plage de la commune de Ténès, relevant territorialement de la wilaya de Chlef, le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire informe l'opinion publique que les résultats des analyses menées sur des prélèvements d'échantillons d'eau de mer de cette plage ont prouvé une forte concentration en chlore désinfectant due à l'utilisation intensive de cette substance par les services de la commune dans le cadre du traitement des eaux de l'oued Boufssoussa qui se déversent dans la mer, dans le cadre de l'entretien de l'environnement et de la prévention contre les maladies à transmission hydrique", avait affirmé le communiqué du ministère de l'Intérieur.

AHMED CHENAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.