Clôture des travaux de la 8e session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    Boughali propose la création d'un mécanisme diplomatique préventif de soutien à la sécurité internationale    Mostaganem: le moudjahid Djelloul Benderdouche n'est plus    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Goudjil appelle les Algériens à resserrer les rangs et à adhérer à l'initiative du Président de la République    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    JM/handball/ dames Gr.B : le point après la 1re journée    JM/ Tennis de table: Bouloussa éliminé en quart après un parcours honorable    Pétrole: l'Algérie augmentera sa production de pétrole de 16.000 b/j en août    Infirmières agressées à Beni Messous: le suspect placé en détention provisoire    La mission de l'ONU au Mali prolongée d'un an    Sonelgaz: l'exportation de l'électricité s'effectue quotidiennement    JM: tableau des médailles    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'enjeu des Jeux    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Affaires religieuses: l'Aïd El Adha célébré le samedi 9 juillet    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    Cinq personnes arrêtées: Démolition de constructions illicites à Haï Ellouz    L'AUBAINE DU GAZ    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Les noms de lieux : grands témoins d'une culture plurilingue    Galtier s'est mis à dos le vestiaire niçois    JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen    Darradji va coûter cher au club    Fin d'aventure pour les Algériens    Les contractuels maintiennent la pression    Guterres appelle à des efforts pour désamorcer les tensions    Au moins 22 terroristes neutralisés dans le sud-ouest    Les Parlements rivaux tentent l'alibi    Alger rebat les cartes    La grande vadrouille    Ooredoo au chevet des démunis    À qui profitera l'Aïd?    «Les guerres hybrides ont aboli les frontières»    Comment reconstituer le front intérieur    Les vertus de la communication interactive    Une autre victoire pour l'Algérie    Kessié en salle d'attente    Adam et les amours contrariés    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes    L'Algérie à l'écran    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plus d'un demi-million d'euros collectés en France
AIDE AUX MALADES DE LA COVID EN ALGERIE
Publié dans Liberté le 31 - 07 - 2021

Des milliers d'Algériens de la diaspora ont répondu à l'appel aux dons lancé par trois associations pour l'achat de matériel médical, dont des concentrateurs d'oxygène.
Le montant de la cagnotte mise en ligne sur la plateforme Helloasso par trois associations algériennes en France, dans le cadre de l'appel "Urgence Algerie Covid-19", a atteint hier plus de 500 000 euros. Environ 20 000 compatriotes de la diaspora ont répondu à l'appel aux dons lancé depuis plusieurs jours pour l'achat de matériel médical servant à la lutte contre la Covid-19.
L'opération est initiée par deux ONG d'assistance médicale, Algerian Medical Network (AMN) et Ashifa, ainsi que l'association Ecaf (Etudiants et cadres algériens en France). L'argent est destiné à l'achat de concentrateurs d'oxygène et de matériel d'oxygénothérapie.
"Notre appel vise à répondre aux besoins des médecins de première ligne engagés dans la bataille contre la Covid à travers tout le pays, y compris dans les petites structures, comme les établissements publics de santé de proximité et dans les régions les plus reculées", fait savoir Nesrine Meharzi, docteur en recherche biologique, présidente d'Algerian Medical Network et coordinatrice de l'appel "Urgence Algérie Covid-19".
L'appel, très largement partagé sur les réseaux sociaux, a reçu l'appui de célébrités algériennes, comme le joueur de l'équipe nationale de football Ryad Mahrez, le chanteur Soolking, l'actrice Leïla Bekhti et le footballeur français Franck Ribery.
L'achat des équipements a été confié à Ashifa, une association sociocommunautaire de droit français, composée de médecins algériens travaillant en France et dirigée par le Dr Yahia Mekki, virologue au centre hospitalo-universitaire de Lyon et expert auprès de l'OMS et du ministère français de la Santé. Habituellement, Ashifa envoie des équipes de praticiens en Algérie pour assurer des interventions chirurgicales et d'endochirurgie.
Depuis le début de la pandémie, elle est associée, comme l'AMN, à l'animation d'une cellule de crise qui met en contact des médecins expatriés en France avec leurs confrères en Algérie, pour faire face à l'afflux des malades, grâce à des conseils sur l'organisation des services et la mise en place des protocoles de soins.
Un groupe whatsApp a été également créé pour permettre à des médecins de première ligne de poster des cas cliniques pour des avis. Grâce au réseau, des médecins travaillant dans les différentes unités Covid en Algérie peuvent également faire connaître leurs besoins en matériel. Les équipements seront d'ailleurs envoyés directement à leurs structures. "Chaque palette de matériel portera l'identité de son destinataire", insiste Nesrine Meharzi.
Interrogée sur le rôle attribué à la Pharmacie centrale des hopitaux (PCH) dans l'opération, la présidente d'AMN assure que l'envoi d'équipements médicaux ne peut se dérouler hors du cadre sanitaire légal.
"On ne peut pas faire entrer du matériel s'il n'est pas validé par la PCH, qui va le dédouaner, l'enregistrer et le contrôler", explique notre interlocutrice, en révélant que la PCH s'est engagée à distribuer elle-même les palettes. De son côté, la compagnie Air Algérie va transporter le matériel gratuitement.
Pour rassurer les donateurs, Nesrine Meharzi met en évidence la traçabilité de l'opération. Les contributions vont sur le compte bancaire de l'association Ecaf (Etudiants et cadres algériens en France) de droit français, qui se charge de débloquer l'argent pour l'acquisition du matériel. À son tour, Ashifa, qui se charge des achats, devra conserver toutes les
factures.
Dans un communiqué rendu public jeudi dernier, l'AMN a fait savoir qu'il n'en est pas à sa première collecte de dons. "Nous avons mené ce genre d'opération par le passé, lors des vagues précédentes de Covid-19. Nous avons donc une bonne feuille de route, tracée, validée, sûre et balisée avec, en plus, l'accord des autorités sanitaires compétentes du pays", a expliqué l'association.

Samia LOKMANE-KHELIL


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.