Ancelotti : "le Barça-Real Madrid a toujours existé et existera toujours"    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'article 184 du code électoral largement contesté    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    Le jeu malsain de Riyad    Sarkozy au TPI, ça tarde    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Défis et espoir    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    Washington lâche Rabat    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lancement d'une résidence d'écriture de films documentaires
Collectif Cinéma Mémoire de Béjaïa
Publié dans Liberté le 12 - 08 - 2021

Une dizaine d'apprentis cinéastes prendra part dès octobre prochain à une résidence d'écriture organisée par le collectif Cinéma Mémoire. Constitué de trois phases, le projet aboutira à la création d'un pôle participatif qui assurera "la production, post-production et la diffusion des films".
Le collectif bougiote Cinéma Mémoire, formé de professionnels du cinéma, à l'instar de la réalisatrice et écrivaine Habiba Djahnine, et animateurs associatifs, lance un appel à candidature ouvert jusqu'au 22 août, dans le cadre de son projet de résidence d'écriture documentaire Imagine.
Cet appel est destiné à toute personne qui réside sur le territoire algérien, porteuse d'un projet de film documentaire et ayant déjà une première expérience dans les métiers du cinéma ou des arts visuels. La résidence sera chapeautée par des professionnels et se déroulera en trois étapes à partir du mois d'octobre prochain.
La première sera un parcours de trois master class qui dureront trois jours chacune sur une durée de trois mois. Organisées en résidentiel, elles permettront aux participants "d'approfondir leur travail sur les enjeux du cinéma documentaire – au niveau théorique, historique et pratique. Elles offriront des possibilités d'échanges avec des professionnel(le)s du cinéma algérien et étranger, en vue de développer les capacités des cinéastes débutant(e)s et de permettre leur professionnalisation", lit-on dans l'appel à candidature des organisateurs. L'expérience et les pratiques de chacun des professionnels qui les dispenseront (réalisateurs/réalisatrices, techniciens/techniciennes, critiques) serviront de point d'ancrage et d'exemples réels desquels les futurs cinéastes pourront s'aider. En sus, "ces moments seront dédiés à la rencontre, la réflexion, le partage d'expériences et la maturation de nouveaux projets de films documentaires en cours d'écriture".
Les axes des master class traiteront par ailleurs des phases de création d'un film documentaire (création, production, diffusion), de l'esthétique et l'éthique dans le cinéma documentaire et enfin de l'écriture et de la reconstruction du réel (forme, dramaturgie, système de narration, point de vue...). Lors de la deuxième phase, et après sélection des projets les plus aboutis durant les master class, les candidats prendront part de 15 au 30 janvier 2022 à une résidence d'écriture de deux semaines. Les participants procéderont à un travail de repérage et de recherche ainsi que la collecte de matière qui servira à nourrir le travail d'écriture pendant la résidence.
Enfin, durant la phase finale (avril 2022), sera érigé un pôle participatif constitué de structures de production basées en Algérie et du collectif Cinéma Mémoire. L'idée sera de "mettre en commun les moyens et les savoir-faire pour assurer la production, post-production et la diffusion des films". Le dossier des futurs candidats devra comprendre entre autres un texte personnel résumant le parcours, centres d'intérêt, réalisations et motivations, liens pour visionner les travaux déjà réalisés et les coordonnées complètes. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page : https://www.facebook.com/collectifcinemamemoire.

Yasmine Azzouz


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.