Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    Zerouati en colère contre le bureau fédéral    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Barça : Koeman chahuté par les supporters après le Clasico (Vidéo)    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    Pain et imaginaire populaire    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La défense dénonce la violation du secret de l'instruction
Affaire Benamor
Publié dans Liberté le 13 - 09 - 2021

Les avocats dénoncent "une campagne de presse menée par certaines publications nationales connues pour la recherche du sensationnel et la manipulation de l'opinion publique" et dirigée contre leurs mandants.
Réagissant à la publication le 07/09/2021 par un quotidien national en langue arabe de documents confidentiels relatifs à l'affaire de dissipation de biens des banques, de blanchiment d'argent, de bénéfice d'avantages illégaux et de trafic d'influence sur agents publics, dans laquelle sont impliqués les frères Benamor Mohamed Laïd, Benamor Mohamed El-Hadi et Benamor Sami, les avocats de ces derniers sont montés au créneau, hier, pour désavouer publiquement ce qu'ils qualifient de violation flagrante du secret de l'instruction.
Les membres de ce collectif d'avocats composé de Mes Boutamine Abderrahmane, Derarej Sassi et Cheriet Abdeljalil ont organisé, hier, un point de presse, afin d'apporter certains éclaircissements sur ce dossier et surtout pour dénoncer, disent-ils, une campagne de presse menée par certaines publications nationales connues pour la recherche du sensationnel et la manipulation de l'opinion publique, et dirigée contre leurs mandants.
Les défenseurs des frères Benamor ont affirmé que l'article en question reproduit "le contenu tronqué de documents de l'instruction en cours au niveau du tribunal de Sidi M'hamed, en l'occurrence des procès-verbaux établis par la police judiciaire à titre de simple renseignement et certaines expertises judiciaires non encore homologuées et dont le contenu fait l'objet de débats au niveau de la chambre d'instruction près le tribunal de Sidi M'hamed et de la chambre d'accusation près la cour d'Alger".
Usant de mots durs à l'encontre d'Echourouk, qu'ils ont cité nommément, Me Boutamine et ses confrères accusent ce quotidien de violation du secret de l'instruction en cours, par la publication du contenu de documents protégés par la loi en raison de la recherche de la vérité toujours en cours, de violation du principe de la présomption d'innocence qui veut qu'un prévenu ou accusé est considéré comme innocent jusqu'à sa condamnation définitive par une juridiction régulière. Tout comme ils ont mis à l'index la violation par les auteurs de l'article en question de l'article 147 du code pénal qui interdit tout écrit ou acte qui tend à influencer le cours de la justice, et enfin, la violation des règles de déontologie et d'éthique régissant la profession de journaliste, telles que prévues par la loi sur l'information (article 2 qui oblige au respect de l'instruction judiciaire).
"La commission de cet article par ce quotidien se veut un gage à ceux qui œuvrent à saper tous les efforts de construction d'un Etat de droit dans notre pays et la consécration de l'indépendance de la justice", a assené Me Boutamine, en affirmant que ses mandants s'interdisent, par respect de la loi, de révéler tout ce qui, dans cette instruction en cours, milite en faveur de leur innocence. Cela en soulignant que ces derniers entendent saisir, prochainement, les institutions en charge du respect de la loi, afin de protéger leurs droits.

A. Allia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.