Les bienfaits méconnus du citron    Ballon d'Or : Guardiola prend la défense de Messi    Déclaration de patrimoine en question    Quand la chute du dinar fausse les calculs    Elections locales: Les résultats préliminaires connus    Du 4 au 6 décembre: Une conférence nationale sur la relance industrielle    Coupe arabe FIFA: Algérie A' - Soudan, aujourd'hui à 11h00 - Bien entamer la compétition    Ballon d'Or: Messi, un sacre qui fait grincer des dents !    JSK - Les joueurs confinés: Le match face au Royal Léopards reporté    Ténès: Deux morts dans un glissement de terrain    Raffinerie de Skikda: Huit personnes atteintes de brûlures suite à un incendie    Illizi: Quatre morts dans une collision    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Une journée cruciale pour la droite, aujourd'hui en congrès    Le FFS en quête d'alliance    Les indépendants exigent une enquête    Le temps des tractations    Vers la révision des textes juridiques    Témoignages    Messi, le ballon dort    Mahrez au 20e rang    Toujours dans l'impasse    «L'Algérie est ciblée»    Le programme de travail sera valable du 4 décembre 2021 au 31 janvier 2022    L'Algérie souhaite davantage d'investissements chinois    Le docteur Derrar fait le point    82 familles relogées    17 personnes coincées dans un immeuble    Ce que veulent les syndicats de la santé    95 décès depuis le début de l'année    L'hostilité à l'engagement armé de la France de plus en plus visible    Xi Jinping adresse un message de félicitations à une réunion à l'ONU    «L'art : le regard pour ombre»    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Semaine du court métrage    Accélérer la mise en œuvre de l'Accord d'Alger    Maroc Les forces de l'ordre empêchent un sit-in populaire devant le Parlement en solidarité avec le peuple palestinien    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    Les nouvelles technologies au secours de la culture    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les délais de réalisation réduits à 21 mois
Projet de transfert d'eau à partir du barrage Kef Eddir (Tipasa)
Publié dans Liberté le 14 - 09 - 2021

Les délais de réalisation du projet de transfert d'eau à partir du barrage Kef Eddir de Damous (Tipasa) fixés initialement à 27 mois ont été réduits à 21 mois maximum avec livraison partielle du projet après une année au plus tard, a-t-on indiqué dans un communiqué des services de la wilaya. Selon le document, mis en ligne sur la page Facebook de la wilaya, il a été décidé de réduire les délais de réalisation de ce projet à 20-21 mois au lieu de 27 mois initialement, avec l'entame de la livraison partielle du projet après une année au plus tard. Aucune date n'a été, néanmoins, fixée pour le lancement du chantier de ce transfert hydrique.
Cette décision a été prise à l'issue d'une réunion, présidée avant-hier par le wali de Tipasa Ahmed Mabed, consacrée au projet de raccordement du barrage Kef Eddir de Damous à des communes de la wilaya, en présence du Président directeur général (Pdg) de l'entreprise en charge du projet "Cosider Canalisations", Fethi Zerouali, des directeurs exécutifs et des chefs de daïras concernés par le projet, a-t-on ajouté. Lors de la réunion, il a été également question décélérer les procédures administratives inhérentes, entre autres, aux décisions d'expropriation et d'indemnisation des propriétaires terriens et d'installation des bases de vie prévues au niveau des sites de Kef Eddir à Damous, Oued Sebt à Gouraya, Hamdania et Pointe rouge à Cherchell.
Lors de sa visite au barrage Kef Eddir, d'une capacité théorique de stockage de 125 millions de M3 d'eau, le wali de Tipasa avait donné des instructions pour l'ouverture partielle des conduites de ce barrage, avec l'affectation d'un volume d'eau pour l'irrigation agricole des périmètres environnants. Le projet de transfert d'eau prévoit la réalisation de 110 km linéaires de canalisations à travers 11 communes de Tipasa (dont des zones d'ombre), en plus d'autres localités des wilayas d'Ain Defla et de Chlef.
Les autorités locales fondent beaucoup d'espoirs sur le projet de transfert d'eau à partir du barrage Kef Eddir, dont le volume de remplissage actuel est de près de 80 millions de M3 d'eau, après le retard "énorme" enregistré dans son lancement prévu en 2018, pour régler définitivement le problème de pénurie d'eau dans la wilaya de Tipasa.

APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.