Retour des supporters dans les stades : Le grand cafouillage !    BF : la descente aux enfers    les effets sur votre corps d'une consommation quotidienne de thé vert    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Conseil des ministres: Le projet de loi sur la lutte contre la spéculation adopté    Les recommandations de la CAPC: «Libérer les dossiers d'investissement et soutenir le pouvoir d'achat»    Croissance factice    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    13 harraga sauvés et les corps de 4 autres repêchés    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    Haï Edhaya: Un quinquagénaire mort dans un incendie    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Déboires d'un père de 9 enfants    «Alger sera la vitrine de la transition énergétique»    L'informel menace l'Etat    relâchement au match retour    Où finira robert Lewandowski?    Pioli retient la force mentale des siens    Les oubliés de la loi de finances    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La main tendue de Lamamra    «Il n'y a pas de petits ou de grands pétards»    Les douanes sont-elles des passoires?    La renaissance    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    La rengaine du chantage    Une loi pour protéger les institutions    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    «Fatima, la fille du fleuve», une BD contre l'oubli    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    L'OMS dévoile ses chiffres    2 décès et 87 nouveaux cas en 24 heures    Vers de nouvelles hausses en 2022    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    Quand la sonorisation fait défaut dans les tribunaux    Des listes passées à la moulinette    Le petit pas de Macron    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



4,8 millions de dinars à payer en guise d'amendes
USMBA
Publié dans Liberté le 28 - 09 - 2021

L'USM Bel-Abbès, reléguée en Ligue 2 de football à l'issue de l'exercice passé, devra s'acquitter d'une somme de l'ordre de 4,8 millions de dinars représentant les amendes infligées au club par la Ligue de football professionnel au cours de la saison précédente.
Outre cette somme, les dirigeants de la formation de la Mekera sont tenus aussi de payer 2 millions de dinars en guise de frais d'engagement comme fixé par la Ligue nationale du football amateur, à laquelle le club est désormais affilié, après avoir perdu sa place parmi l'élite, ajoute-t-on de même source.
Ces frais sont mal tombés, d'autant que la trésorerie du club de l'ouest du pays est confrontée à des problèmes financiers énormes ayant conduit la direction du club à revoir radicalement sa stratégie de recrutement au cours de l'actuelle intersaison, s'est-on encore plaint.
Cette nouvelle stratégie a incité d'ailleurs l'entraîneur Sid Ahmed Slimani, dont l'arrivée au club lors des dernières journées du championnat de l'exercice précédent ne lui a pas fait éviter la descente, à organiser des séances de prospection au profit des jeunes de la ville et des régions limitrophes pour monter un nouvel effectif.
La démarche en question est dictée par la crise financière qui secoue l'USMBA, a-t-il expliqué, signalant que la masse salariale de l'équipe première ne devrait pas dépasser les 6 millions de dinars la saison prochaine.
Pour sa part, la direction locale de la jeunesse et des sports (DJS), et dans le but d'apporter sa contribution au club pour faire face à ses problèmes financiers, a décidé de mettre à sa disposition l'hôtel relevant du stade 24-Février, a informé la même source.
À ce propos, la DJS s'est chargée d'équiper cette infrastructure alors que le président du club, Abdelghani El-Hannani, s'est engagé à assurer la restauration à ses capés résidant hors wilaya et qui seront hébergés dans cet hôtel, précise-t-on.
Les protégés de Slimani évolueront la saison prochaine dans le groupe Centre-Ouest composé de 16 clubs. Seul le premier à l'issue du championnat, dont le coup d'envoi sera donné le 26 octobre prochain, accèdera en Ligue 1, rappelle-t-on.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.