CAN-2021 (Gr.E) Côte d'Ivoire - Algérie : impératif de gagner    Affaire du groupe Amenhyd: 4 ans de prison ferme pour Sellal et 5 ans à l'encontre de Necib    Côte d'Ivoire - Algérie: le Sud-africain de Freitas Gomes à la place du Gambien Gassama au sifflet    Armée sahraouie : nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs Houza et Aousserd    Travaux publics : publication prochaine d'une deuxième partie des cahiers de charges types    Salon international du bâtiment à Annaba: 80 opérateurs exposent leurs produits    Covid-19 : mise en garde contre l'idée que le variant Omicron est bénin    Kamel Nasri lance les travaux de dédoublement du tronçon de la RN 01 Djelfa-Laghouat    Dans un discours au siège du MDN: Les mises en garde de Tebboune    Le crime économique organisé, une menace pour la sécurité mondiale    Commerce: Le ministre demande aux boulangers de «patienter»    Groupe D : Egypte-Soudan, aujourd'hui à 20h00: Victoire obligatoire pour les «Pharaons»    Groupe D : Guinée-Bissau - Nigeria, aujourd'hui à 20h00 - L'outsider sans complexes    Football - Ligue 2: Le RCK champion d'hiver, l'ASMO en chute libre    Quid des nouvelles villes en Algérie ?    A l'exception des plénières déjà programmées: Les activités de l'APN reportées à cause du Covid    Oran: Quatre morts dans la chute d'un monte-charge    Sommes-nous vaccinés contre le vaccin ?    Benfreha: Une dizaine de constructions illicites démolies    Tlemcen: Une stèle pour Benaouda Benzerdjeb    L'éternelle nuit religieuse : l'Horloge bloquée sur minuit    Luis Suarez, un cas difficile à gérer    Umtiti blessé au pied et opéré    L'heure des calculs pour les Verts    Onze morts dans des raids au Yémen    Des critiques aux reproches    Le baril affole le marché    Des Américains en prospection à Oran    Incontournable marché libyen    Panique dans les lycées    Une hausse inquiétante    L'heure est grave    «Le spectre de l'achat des voix plane»    Sept nouveaux manifestants anti-putsch tués    Les facteurs d'une Renaissance nationale    Didouche Mourad revisité à Aghribs    La semaine du film documentaire    L'application de certaines dispositions de la loi relative au chahid et au moudjahid, après enrichissement des textes    Chanegriha : La rencontre avec le président Tebboune au siège du MDN revêt une "symbolique particulière"    Le statu quo !    Le Conseil présidentiel en faveur de la tenue des élections    "L'ACTIVITE SYNDICALE EST VITALE POUR LA SOCIETE"    Trois morts suite à une attaque par drone    Croissance de 8,1% en 2021, au plus haut depuis une décennie    Le pôle de formation ouvre ses portes à la presse    M. Lamamra reçu par le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi    Privilèges, affectations et contrariétés !    Une histoire entre colons    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plusieurs axes routiers fermés
INTEMPERIES
Publié dans Liberté le 04 - 12 - 2021

La tempête de neige qui sévit depuis jeudi sur les reliefs dépassant les 900 mètres touche 21 wilayas de l'Ouest, du Centre et de l'Est, a provoqué la fermeture de plusieurs axes routiers.
Ce phénomène météorologique qui intervient à 52 jours de la saison hivernale, caractérisé par des intempéries, d'abondantes chutes de neige et des rafales de vent, a causé plusieurs sinistres sur les routes où des centaines de véhicules ont été bloqués, alors qu'une dizaine de citoyens ont été secourus par les services de la Protection civile et de la Gendarmerie nationale.
De Tlemcen à Sidi Bel-Abbès en passant par Saïda, Naâma, El-Bayadh, Laghouat et Djelfa, les Hauts-Plateaux de l'Ouest algérien ont vécu au rythme d'une vague de froid et de routes bloquées durant toute la validité du BMS émis, mercredi soir, par les services de Météo Algérie.
Dans ces régions, l'épaisseur de la neige avoisine les 10 centimètres et sur certains reliefs elle atteint les 15 centimètres. Les wilayas du Centre, comme Aïn Defla et Blida, ont également été impactées par ces intempéries. Les habitants de ces wilayas ont éprouvé d'énormes difficultés à circuler et à s'approvisionner en denrées alimentaires.
Dans la région du Titteri, au col de Benchicao, à Berrouaghia et sur la RN 8, les chutes de neige ont contraint les services des travaux publics à intervenir pour dégager les axes fermés par la neige. Mais, au Centre-Est et à l'Est, comme à Bouira, Jijel, Bordj Bou-Arréridj, Sétif, Batna, Khenchela et Tébessa, où l'épaisseur de la neige dépasse les 20 centimètres, des dizaines d'axes routiers ont totalement été fermés à la circulation routière durant de longues heures.
C'est le cas à Béjaïa où les chutes de neige ont causé des désagréments aux habitants et aux automobilistes. Deux axes routiers importants ont été fermés à la circulation : la RN26 reliant Béjaïa à Tizi Ouzou via le col de Chellata sur les hauteurs d'Akbou et le CW159 qui mène vers Chellata et qui relie la région à Tizi Ouzou.
Certains automobilistes et des familles ont dû être secourus sur les hauteurs de Chellata où des équipes de l'APC, de la Protection civile et de la Gendarmerie nationale sont intervenues pour extraire les véhicules bloqués. Par endroits, les couches de verglas continuent à rendre toute circulation impossible.
C'est le cas de la RN30 à hauteur d'Iboudrarène jusqu'au col de Tizi n'Kouilal, de la RN15 à hauteur du col de Tirourda, du CW253 à hauteur d'Iferhounène, du col de Chréa, à Bouzeguène et du chemin communal reliant la commune de Bounouh (Boghni).
À Aït Aggouacha, à la sortie de Larbâa Nath Irathen en allant vers Aïn El-Hammam, les éléments de la Protection civile étaient mobilisés toute la matinée d'hier pour secourir les automobilistes.
Le CW128 reliant Boghni à Draâ Ben Khedda est, lui aussi, fermé à la circulation à cause de l'écoulement de la boue sur la chaussée. À Draâ El-Mizan, les villages d'Ath Boumaâza et d'Ath Ali ont été bloqués par la neige, alors qu'à Boghni et aux Ouadhias, certains chemins de haute montagne sont toujours fermés à la circulation.
À l'extrême Est, notamment à Guelma, les chutes de neige ont nécessité l'intervention de plusieurs services pour dégager les routes fermées. C'est le cas de la RN80 au niveau d'Aïn Sandal, du mont de Ras El-Ma et du CW162 reliant Aïn Sefra à Maouna, où les amoncellements de neige ont rendu la circulation très difficile pendant de longues heures.
À noter que des appels à la prudence ont été lancés par les services compétents aux automobilistes afin d'éviter la répétition des mésaventures qu'ont vécues l'année dernière des familles à Chréa et à Tikjda.

F. B./Correspondants


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.