L'ex international algérien Faouzi Mansouri est décédé    Tebboune achève sa visite en Turquie: Renforcement des liens entre Alger et Ankara    Publication du «référentiel des prix de l'immobilier»: Fini, les sous-déclarations ?    Hydrocarbures: L'augmentation des prix des carburants pas à l'ordre du jour    Pour ses propos «ridiculement irresponsables»: Belani réplique au représentant du Maroc à l'ONU    Le G5 n'est plus!    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    Mondiaux féminins de boxe : Chaib rejoint Khelif en demi-finale    Volley-ball (Nationale Une dames) : Le MC Alger sacré champion    Moula signe la 2e meilleure performance mondiale de l'année    Football - Ligue 2: L'éthique sportive en question    Saison estivale: Lancement d'une opération de contrôle des infrastructures hôtelières    Réhabilitation des stades de plus de 10.000 places    Anesthésistes et réanimateurs: Le syndicat revient à la charge    Urgences médico-chirurgicales de l'hôpital d'Oran: Une unité de Neurologie pour prévenir les séquelles des AVC    Des gens trop polis    El Hadjar tourne en mode recyclage    Des équipements médicaux à exporter    Précarité de la condition féminine    Le rôle prépondérant de l'ANP    Chiellini fait ses adieux aux tifosi    «400 athlètes espagnols seront aux JM»    Sebgag donne le coup de starter    Un rempart pour la République    Une tentative de coup d'Etat déjouée dans la nuit du 11 au 12 mai    Un statu quo des plus précaires    Les nombreux défis de la Première ministre    La sardine entre 250 et 400 dinars    Les «ambitions» d'un ministre    Les sapeurs-pompiers veillent au grain    Le ministre de la Justice réagit    L'Algérie ne reniera jamais ses amis    40 poètes participent    Ce qu'a dit le roi des numides    Mali/Accord de paix: la médiation internationale tient une nouvelle réunion    Le Président Tebboune regagne Alger après une visite d'Etat en Turquie    Le Groupe de Genève appelle l'ONU à examiner les violations marocaines des droits humains au Sahara occidental    Salon "El Djazaïr Healthcare" de Dakar: faire du Sénégal la porte de commercialisation du produit algérien    L'Algérie est engagée à soutenir toutes les causes justes, mue par les nobles valeurs de sa Glorieuse Révolution    Industrie pharmaceutique: 3 médicaments sur 4 sont produits localement    10 ans de prison ferme requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    L'Algérie restera "fidèle" à ceux qui l'avaient soutenue lors de la Révolution nationale    La fuite des sujets d'examen «quasi-impossible»    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Le Directeur de la sécurité routière de Mauritanie visite des services opérationnels de la Sûreté nationale    Un héritage civilisationnel qui refuse de disparaître    Plaidoyer pour la création d'un festival local de musique Diwane    D'autres chats à fouetter    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Danger sur les non-vaccinés
Ils représentent 100% des patients en réanimation à Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 25 - 01 - 2022

Pour montrer encore une fois l'importance de la vaccination dans le contexte actuel, marqué par un rebond inquiétant du nombre de contaminations, le directeur de la santé publique de la wilaya de Tizi Ouzou, Mohamed Mokhtari, a mis en avant la dangerosité particulière qui pèse sur les non-vaccinés, encore nombreux dans la région. "100% des 26 patients hospitalisés en réanimation pour Covid 19 sont des personnes non vaccinées. Et 94% des patients hospitalisés en dehors de la réanimation sont également des non vaccinés", a asséné Mohamed Mokhtari qui animait, dimanche en fin de journée, une conférence de presse conjointe avec le directeur de l'éducation de la wilaya, Ahmed Lalaoui. Lors de son intervention, le DSP a expliqué que le variant Omicron est, certes, moins virulent, mais on ne doit pas perdre de vue que pour le moment, c'est le Delta qui demeure prédominant avec 53%.
"Nous sommes en pleine quatrième vague, et même si le taux d'occupation des 1258 lits dédiés à la Covid n'est que de 27,42% et qu'il ny a ni de pénurie de médicaments ni de problème d'oxygène, la situation nous inquiète car l'incidence des contaminations ne cesse d'augmenter de jour en jour, alors que le rythme de la vaccination, qui est le seul moyen pour atteindre une immunité collective, reste faible", a-t-il développé.
Et de déplorer notamment la faiblesse de cette vaccination dans les milieux dits d'intellectuels tels que l'université, la santé et l'éducation. "Il y a jusque-là 266 567 personnes ayant reçu leur première dose, soit 48,02% de la population cible, et 166 496 ayant reçues leur deuxième dose, soit 30,43%. Nous sommes encore loin des 70% qui doivent nous assurer une immunité collective", a-t-il détaillé non sans assurer que, "pourtant, avec ce total d'un demi million de doses injectées, aucun effet indésirable majeur n'a été enregistré". "Nous devons revenir à la vaccination, c'est notre seul salut", a-t-il plaidé.
Intervenant au cours de la même conférence de presse, le directeur de l'éducation de la wilaya de Tizi Ouzou, Ahmed Lalaoui, a lancé un appel du cœur aux parents d'élèves et au personnel de l'éducation afin de contribuer à juguler l'épidémie. "Je lance un appel à la conscience des parents d'élèves afin de garder leurs enfants à la maison. Nous ne sommes pas en vacances mais dans un arrêt imposé par le contexte sanitaire et qui nécessite d'éviter les lieux publics et surtout ces lieux clandestins où sont dispensés des cours de soutien", a-t-il lancé d'emblée, avant de s'adresser au personnel de son secteur : "Nous mettons tous nos espoirs en vous pour vous faire vacciner durant cette quatrième campagne de vaccination." "Les enfants contaminés ne sont que des victimes. Si le personnel est vacciné, nos enfants peuvent terminer l'année scolaire", a appuyé le directeur de la santé.
Mais jusqu'au 20 janvier malheureusement, le taux de vaccination du personnel du secteur demeure faible. Seulement 4 731 vaccinés, soit un taux 20,57%, ont été enregistrés dans le secteur, a révélé Ahmed Lalaoui, qui mise tous ses espoirs sur cette quatrième campagne pour booster ce taux. "40 équipes médicales sont mobilisées pour cette campagne qui se déroule du 23 au 27 janvier. Je reste optimiste quant à l'afflux du personnel", a souligné le DSP dans ce même sillage. Détaillant la situation épidémiologique dans les établissements scolaires, M. Lalaoui a précisé qu'au dernier jour de la scolarité, il y avait 334 cas positifs dans le secteur, à savoir 124 élèves, 117 enseignants et 93 employés à travers 120 établissements, dont deux lycées et une école privée qui ont été fermés. Le directeur de l'éducation a annoncé également qu'une école privée n'ayant pas respecté l'arrêt des cours fera l'objet de poursuites.

Samir LESLOUS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.