Les graves accusations de Baâdji    Le procès de Fethi Ghares renvoyé au 12 décembre    Un limogeage et des interrogations    Importation de véhicules : Le Président Tebboune ordonne la révision immédiate du cahier des charges    L'Algérie sur la bonne voie en Afrique    Le défi de la qualité    Conseil de sécurité de l'ONU : Lamamra appelle l'Afrique à parler d'une seule voix    Tapis rouge pour Mahmoud Abbas    "Nos joueurs ont été perturbés par ce confinement"    Météo : Des vents forts continueront à souffler sur plusieurs wilayas du pays ce lundi (BMS)    Lancement de la vaccination à domicile    La tutelle annonce des mesures d'apaisement    Mort d'un septuagénaire par asphyxie au monoxyde de carbone    Le dernier vol du colibri !    CR Belouizdad : Le Chabab sur le podium    Le sélectionneur de l'Egypte Queiroz évoque l'Algérie    ASM Oran : El Djemîa en route vers le purgatoire !    Alger: 16 projets pour fluidifier la circulation    Longue chaîne létale    Des signes «positifs» pour le retour du soutien international    Haaland peste contre l'arbitrage    5 décès et 149 blessés enregistrés en 24 heures    L'UGTT réclame un «dialogue national»    L'armée sahraouie cible les forces de l'occupation marocaine    Fantasmagorie d'une rencontre déchue    La musique andalouse dans tous ses états    «Soula» de Salah Issaâd en compétition    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Le FLN increvable    Le FFS fait son bilan    Augmentation pénalisante des prix    Les japonais "s'intéressent" au marché algérien    16 opérations d'exportation réalisées en novembre    «J'aimerais marquer plus de buts pour l'Algérie»    Nouvelle panne    Le SOS des étudiants en médecine    A ou A', ces Verts hybrides tiendront-ils longtemps ?    La JSS se débarrasse des grigris des Ghanéens    L'Arabie Saoudite court en Formule 1    Washington et ses alliés s'inquiètent d'«exécutions sommaires» d'ex-policiers par les talibans    Les Gambiens élisent leur Président pour oublier la dictature    Ouverture aujourd'hui d'un colloque national «Tamazight et l'informatique»    Grand colloque sur Cheikh Bouamama, les 11 et 12 décembre 2021    Rencontre internationale sur l'œuvre de M'hamed Safi El Mostaghanemi    INDUSTRIE : PLUS DE 400 PROJETS BLOQUES PAR LA BUREAUCRATIE    Il y a les vrais, et il y a les faux !    «Nous avons atteint nos objectifs»    L'ascension fulgurante du Front el Moustakbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La presse algérienne sous la loupe
Une délégation du MEPI rencontre des journalistes
Publié dans Liberté le 15 - 02 - 2006

Hier au siège de l'ambassade des Etats-Unis à Alger, une table ronde a regroupé des journalistes représentant certains titres de la presse privée nationale comme La tribune, le Quotidien d'Oran, El Watan, Liberté, El Khabar, L'expression, El Bilad et des membres de la délégation du Mepi (The Middle East Partnership Initiative). Cette rencontre, qui intervient après celle tenue avec des éditeurs de presse, des partis politiques, des institutions comme le sénat, le parlement ou encore le ministère de la justice et de l'éducation, a permis de passer au crible la presse algérienne sous tous ses aspects. Les questions d'éthique et de déontologie, la professionnalisation, la formation, les rapports des médias avec l'argent, la méconnaissance des journalistes de leurs droits, l'absence de plan de carrière et de cartes de presse, la nécessité de lever les contraintes juridiques, en d'autres termes, la dépénalisation des délits de presse, sont entre autres problèmes évoqués par les présents. Jacquelyn Johnstone, responsable des programmes médias, qui a rappelé au passage le champ d'intervention du Mepi, a indiqué que concernant les médias, l'organisme intervient sur quatre axes : les lois sur les médias, le management des médias, un programme destiné aux syndicats et enfin le professionnalisme. Le Mepi, qui se charge d'apporter son soutien, est un organisme chargé d'accompagner et d'assister toutes les forces acquises aux réformes dans le sens de la démocratisation. C'est ainsi qu'il se charge, s'agissant des médias, d'offrir des services gratuits de consulting et de former des formateurs dans chaque pays, selon les besoins de chacun d'eux. Mais il n'y aura pas de solution américaine au problème algérien, a précisé par ailleurs David W. Mulenex, responsable du bureau du proche-orient. “Il faut reconnaître que chaque pays a son histoire (…) Il faut respecter les spécificités religieuses et culturelles de chaque pays. Au Mepi, nous cherchons un équilibre entre le besoin de réformes et les spécificités mais c'est aux algériens de le réaliser. Nous, nous essayons de donner des instruments pour réaliser cet équilibre”, a-il dit. À noter, enfin, que le Mepi a décidé de l'ouverture d'un dépôt de candidature pour le financement de projets visant à renforcer les médias libres et indépendants dans le moyen-Orient et en Afrique du nord. Les candidats éventuels doivent répondre à certains critères pour mieux servir le public, comme le stipule le règlement.
KARIM KEBIR

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.