LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De nouvelles missions pour la mosquée
Le ministre des affaires religieuses dévoile le contenu du statut particulier des fonctionnaires du
Publié dans Liberté le 29 - 06 - 2008

Le ministre des Affaires religieuses, Bouabdallah Ghoulamallah a révélé, hier, les grands axes du statut particulier des fonctionnaires du secteur des affaires religieuses devant être examiné prochainement par le Conseil de gouvernement. Il y aura, a-t-il affirmé, un grand changement dans les missions de la mosquée, appelée à assumer “un rôle plus important qu'il y a 20 ans et qui sera différent de celui des années 1990”. Ce texte, qui prône l'idée de “l'unicité entre l'islam et la patrie” pourrait, selon le ministre, “nous préserver de beaucoup de dérives”.
Le premier responsable du département des affaires religieuses soutient que ce statut particulier vise à relever le niveau d'instruction des différents intervenants dans le secteur en veillant à ce que la promotion de carrière des imams dépende de leur accès et leurs performances lors des concours et des stages de formation. D'autres changements sont annoncés au niveau des instituts de formation des imams qui ne seront désormais pas encadrés par des professeurs issus de l'enseignement supérieur, mais par des “imams formateurs qui ont acquis l'expérience du terrain”. Toujours au plan des nouveautés, le ministre a fait part d'un vaste programme de construction de centres culturels islamiques - de façon à en avoir au moins un par wilaya - dont certains ont été déjà réceptionnés. À l'occasion de cette rencontre avec les directeurs de wilayas des affaires religieuses qui s'est tenue à Dar-El-Imam, M. Ghoulamallah a indiqué que l'imam commence à jouer un rôle positif dans l'orientation de la société. “Aujourd'hui, quand les imams critiquent, ils remettent en cause les actes des responsables sans appeler à casser le pays, à détruire tout ce qui a été construit grâce au sang de nos martyrs. Ils prennent en main les problèmes de la société et défendent le principe de la paix et la sécurité”.
Il met en exergue le rôle joué par les imams d'Oran qui ont “amené les hooligans à restituer ce qu'ils ont volé”. S'adressant aux directeurs de wilayas des affaires religieuses, il déclare que “les droits comme les dérives des imans relèvent de leurs responsabilités”. Déplorant la gestion de certains d'entre-deux, le ministre affirme avoir reçu des lettres de dénonciation de la part de citoyens réclamant leur départ. “Cela veut dire que je n'ai pas bien choisi et que je n'ai pas mis à ces postes les compétences qu'il faut”. Il les a appelés, en outre, à davantage de rigueur et d'exactitude, quand il s'agit d'établir et de transmettre des statistiques au ministère de tutelle et à faire preuve de vigilance dans la surveillance des lieux de culte. Enfin, interrogé en marge de cette rencontre sur l'augmentation de la participation de l'Etat dans la prise en charge des frais de la nouvelle saison de pèlerinage aux Lieux saints de l'Islam, le ministre des Affaires religieuses a répondu qu'elle sera fixée quand le coût du pèlerinage de l'an prochain sera évalué de manière définitive.
Nissa H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.