Manchester City: Foden lance un message à Mbappé    Liverpool-Real Madrid : Les compositions d'équipes    Un projet de décret exécutif sur la portabilité des numéros de téléphonie mobile examiné par le gouvernement    Soltana Khaya: ma lutte est celle de tous les Sahraouis    Coronavirus: 176 nouveaux cas, 116 guérisons et 4 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.961.387 morts dans le monde    Real : Une relation qui se complique entre Zidane et son président ?    Mali/assassinat du président de la CMA: vives condamnations, une enquête sera ouverte    Algérie Poste : Poursuite de la grève (3e jour)    Prison ferme pour l'ancien patron de l'Office du hadj    En attendant l'hydrogène bon marché    Les «ratés» de l'ancienne feuille de route    FAF... la mascarade continue    Les travaux auront lieu jeudi soir au Sheraton    Le Ghanéen Kwame Opoku passe la visite médicale    Liverpool et Dortmund prêts à surmonter leur handicap    «Nous n'allons pas applaudir tout ce que fera le système»    Prochaine création d'un centre de vaccinologie    Le Cnapeste maintient la pression    Tadjine el kemmoun    Their Algeria décroche le prix spécial du jury    Les étudiants continuent de marcher    L'espoir d'une reprise    Des journalistes reviennent en... autostop !    La marche de la communauté universitaire empêchée    L'Algérie œuvre à l'élimination totale des ADM    Démenti    Pas de diffusion télé pour le feuilleton "Babor Ellouh"    Rassemblement sur le parvis Matoub-Lounès à Paris    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain    Tebboune nomme Ahmed Rachedi Conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    112ème mardi de protestation: Les étudiants au rendez-vous au premier jour du Ramadhan    Primauté du sucre et de l'huile contrariée    Sétif: Un atelier clandestin de fabrication d'armes démantelé    Le CRA ouvre un restaurant «Rahma» à la Médiathèque: 400 repas quotidiennement pour les démunis    La vitamine DZ, seule source d'énergie locale !    Le complexe de l'automobile    Mortellement poignardée par son mari    Azra scintille à tigzirth    Flambée vertigineuse des prix des produits alimentaires    Zorc optimiste pour Haaland    La dispute royale en Jordanie embarrasse l'Arabie saoudite    Un constat sans complaisance    L'Iran met en garde Washington contre le «sabotage» et les «sanctions»    Saidal fabriquera du Levothyrox    Alors, c'est In Salah ou Aïn Salah?    La librairie «Cheikh» renoue avec les ventes-dédicaces    L'amour à l'italienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le 19 Mai, le parachèvement de l'indépendance
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 05 - 2012

A l'occasion de la célébration de la Journée nationale de l'étudiant fêtée chaque 19 mai, l'Organisation nationale des étudiants démocrates (Oned), a organisé hier, une cérémonie à l'hôtel El-Safir, où un immense hommage a été rendu à «Zohra Drif-Bitat», au moudjahid Belkacem Abdelawi ainsi qu'à la journaliste Nachida Kouadi en présence d'une assistance nombreuse.
Le moudjahid Belkacem Abdelawi, qui a pris la parole, a souligné que le 19 Mai 1956 a été un moment de rupture dans l'évolution de la guerre de Libération nationale. C'est une date mémorable qui signe l'entrée des étudiants algériens dans l'action révolutionnaire, «c'est une date très importante dans l'histoire de l'Algérie», comme il a fait savoir que les Algériens ont choisi le plus dur chemin pour arracher leur l'indépendance, comme il a tenu à mettre l'accent sur le rôle des étudiants dans les réformes politiques initiées par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, insistant sur l'importance que revêtent ces réformes dans l'approfondissement de la démocratie et le parachèvement de l'édification de l'Etat de droit. Selon lui, les étudiants doivent participer à la vie de leurs pays et contribuer au processus des reformes en vue de rétablir la sécurité en Algérie, la liberté, la démocratie, car «les jeunes qui vont prendre le flambeau après nous, les anciens révolutionnaires». Pour sa part, Nachida kouadi qui est intervenue juste après, a fait un petit rappel sur son parcours pendant la guerre de Libération, période durant laquelle elle était enseignante dans l'une des écoles françaises, à Souk El-Had, à Thénia. «J'ai planté l'âme révolutionnaire, avec plus de 50 enfants algériens d'ailleurs l'Algérie, aujourd'hui est fière de célébrer cette journée, ajoutant que la révolution de Novembre a été déclenchée par des hommes et des étudiants , qui ont cru en la cause de leur pays», a-t-elle conclu. Dans le même sillage, et pour que l'Algérie garde son patrimoine, Ahmed Salah professeur à l'université de Chlef a déclaré que la maison de Ferhat Abbès qui se trouve à Chelf va être transformer en musée d'ici quelques années, un projet qui sera réalisé sur la base des archives nationales. Plusieurs cadeaux ont été offerts pour les moudjahidine, à l'occasion de la célébration de la 50e anniversaire de l'indépendance. Nous avons remarqué la regrettable absence de la sénatrice, Zohra Drif Bitat.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.