Bejaia/Elections communales partielles: les disparités villageoises, un réel souci à traiter    Belaribi: des commissions ad hoc pour contrôler la qualité des logements AADL    Agriculture: la Hollande intéressée par l'approfondissement de la coopération avec l'Algérie    Une nouvelle réflexion pour attirer les touristes et développer le tourisme interne    CAN U23 (préparation): l'Algérie bat le Soudan (2-0)    L'Algérie abrite les réunions des bureaux exécutif et de gestion de l'UAHJ    Agressions sionistes contre Al-Aqsa: la communauté internationale appelée à intervenir    LA FRANCE DE MACRON OFFRE SES SERVICES À LA JUNTE MILITAIRE    Une importante quantité de comprimés psychotropes saisie à El-Tarf    Préparatifs du Sommet arabe: Bouslimani reçoit le DG de l'ASBU    Mohammed VI invité au Sommet arabe d'Alger    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Mostaganem: lancement de la 53e édition du Festival culturel national du théâtre amateur    Festival national du Malouf de Constantine: le chant traditionnel authentique ravive la scène artistique    Football: la DGSN prend des mesures en prévision du match Algérie-Nigéria    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    Réunion gouvernement-walis: Les équilibres financiers au vert    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Un choc nucléaire inévitable ?    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Peaux de banane !    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Du coke russe pour le haut-fourneau    Strictes recommandations aux commis de l'état    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    Le plan de Benzema    Brèves Omnisports    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Israël porte plainte après l'entrée de chars syriens
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 11 - 2012

Des véhicules armés syriens ont pénétré samedi dans la zone démilitarisée du plateau du Golan, entre l'Etat hébreu et la Syrie. L'armée israélienne a annoncé qu'elle avait déposé une plainte auprès de l'ONU après que trois chars syriens sont entrés samedi matin dans la zone démilitarisée entre les deux pays sur le plateau du Golan.
«Trois chars syriens sont entrés dans la zone démilitarisée près du centre du plateau du Golan et les forces armées israéliennes ont déposé une plainte pour violation auprès de l'ONU», a expliqué l'armée dans un communiqué. Une porte-parole militaire a précisé que l'incident s'était produit samedi matin, à une certaine distance des positions israéliennes sur le plateau. «Je ne sais pas à combien de kilomètres, mais pas très près de la frontière», a-t-elle dit. Selon les médias israéliens, les chars sont entrés dans le village de Beer Ajam, au sud-est de Qouneitra, pour combattre des rebelles luttant contre le régime du président Bachar el-Assad. Selon la radio publique israélienne, l'armée a élevé son niveau d'alerte après l'incident, mais la porte-parole militaire s'est refusée à commenter cette information. La Syrie est officiellement en état de guerre avec Israël, qui lui a pris lors de la Guerre des Six Jours en 1967 une partie du plateau du Golan. Depuis un accord conclu entre les deux pays en 1974, quelque 1 200 membres non armés de la Force des Nations unies chargée d'observer le dégagement (Fnuod) patrouillent dans la zone de séparation, d'une largeur de 3 à 6 kilomètres. En juillet, l'Etat hébreu avait déjà déposé une plainte auprès du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon pour dénoncer l'infiltration de soldats syriens dans la zone démilitarisée. A fin septembre, l'armée israélienne avait saisi la Fnuod après que le plateau du Golan avait été touché par des obus de mortier apparemment tirés pendant des combats entre armée et rebelles syriens. La Syrie est secouée depuis mars 2011 par une révolte populaire qui s'est transformée en conflit armé dévastateur.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.