Incertitudes    Après des propos jugés attentatoires aux chouhada: Ouyahia se défend et accuse    «Coup de force» contre Bouhadja: Les députés RCD reviennent à la charge    Grève à Air Algérie: Les mécaniciens insistent et la direction menace    Aménagement du jardin du Ravin Blanc « El Cantera »: Des millions de dinars en fumée... A qui la faute ?    Mise en service d'une nouvelle ligne électrique    Un appel ayant visé à provoquer la «fitna»    Relizane: Une usine Ford à Sidi Khettab    Equipe nationale: Début de stage dans une ambiance détendue    GC Mascara: Des conflits qui mettent le Ghali en danger    IRB Oued Taria: Le club de football disparaît    Des comprimés psychotropes saisis, 4 individus arrêtés    Djelfa: Trois morts et trois blessés dans un accident de la route    Skikda: Un mort et un blessé grave dans une collision    L'armistice vu par un indigène    Pour booster la coopération algéro-grecque: Une commission interministérielle mixte et un forum des hommes d'affaires, en 2019    Concernant le volet postal : Signature de 3 conventions entre le secteur des Télécommunications et celui de l'Habitat    "Il n'y a pas que Cevital qui est ciblée"    La nouvelle aérogare de l'aéroport d'Oran sera réceptionné en mars 2019    Copa Libertadores : Boca résiste à River (2-2) dans une Bombonera en fusion    LFP : Medouar reconnaît avoir commis des erreurs    Attal buteur, Mahrez passeur, Feghouli de nouveau titulaire    Abdelkader Bouazghi depuis Bordj-Bou-Arreridj : " La réconciliation nationale a été un cadre de forte mobilisation pour mener à bien le programme ...    Sécurité et lutte antiterroriste: L'Algérie et l'UE, des "partenaires naturels"    Conférence internationale sur la Libye à Palerme : Ouyahia représentera le Président Bouteflika    La tutelle rassure    Nuit d'horreur à Constantine !    1 casemate pour terroristes et 3 bombes artisanales détruites    RDC : Fayulu candidat-surprise de l'opposition, tensions pré-électorales en vue    14 membres du PKK "neutralisés" par l'aviation turque    Ouyahia parle de "manipulation"    Exposition à Alger d'Arezki Larbi du 17 novembre au 1er décembre    SENATORIALES A ORAN : Duel entre deux candidats au parti FLN    BATNA : 16 cas de rougeole dépistés en 72 heures    Droit, Ethique, Morale….    L'Algérien Walid Bidani passe à côté    Un restaurant pour abriter un congrès !    à J-6 de Togo-Algérie Belmadi dévoile une liste de 25 joueurs, une première pour Chita et Meziane    Essor d'une police des livres    Béatification à Oran des moines tués durant la décennie noire: Une cérémonie sous le signe de «la communion avec tous les Algériens»    Le président Abbas affirme que la victoire de la Palestine est «inévitable»    123 foyers raccordés au gaz naturel    Sahara occidental : Des eurodéputés dénoncent la partialité du rapport de Patricia Lalonde    L'Algérie participe à la conférence de Palerme sur la Libye    Le chef de la DCSA remplacé    Le cauchemar prend fin    Centenaire de l'armistice : Ouyahia participe à Paris à la cérémonie de commémoration    Décès : Le journaliste Merzak Meneceur n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un hôpital à la dérive
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 02 - 2013

L'hôpital Ibn-Sina d'Adrar, jadis fleuron de toute une wilaya, est à la dérive. Il est devenu une véritable épave ballotée au gré de son premier responsable.
Rappelons tout de même que cet hôpital accueille de nombreux malades venus des quatre coins de la région et leur prise en charge se passe souvent dans des conditions désagréables. Les rendez-vous ne sont pas toujours respectés et les attentes latentes sont devenues le sujet de discussion du quotidien. Les habitants se plaignant sont souvent orientés vers d'autres polycliniques à cause d'un absentéisme flagrant. Même les médecins se plaignent eux aussi du manque de matériel et des équipements qui font défaut. Les réactifs utilisés pour la transfusion sanguine font cruellement défaut avec les risques à encourir. L'hôpital Ibn Sina traverse une période critique et sa situation est lamentable. Une situation qui perdure au détriment de patients qui en pâtissent. La direction de l'hôpital totalement absente ignore complètement ce qui se passe au sein des services. Médecins, infirmiers, malades sont livrés à eux-mêmes. Au niveau de la maternité qui connaît une forte affluence à cause de naissances prématurées, les couveuses sont insuffisantes. Une seule pédiatre ne peut à elle seule assurer tout le suivi. Pour les évacués, aucune réponse des hôpitaux concernés, les parents doivent prendre leur mal en patience !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.