JS Kabylie : Yarichène récupère l'ordre d'expulsion de Cherif Mellal    Le dossier des hirakistes transféré à Sidi M'hamed    Sale temps pour les activistes politiques    Le Cnese se penche sur la question des brevets    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Guterres critique les divisions que connaît le monde    Aokas, ville morte    16 décès et 242 nouveaux cas    Garrido : "Le CRB est un club qui m'intéresse"    Nekkache et Raiah rejoignent le CS Sfax    Vers le retour de l'enseignement en présentiel    Lancement du ramassage du carton à Sétif    Les MAE arabes disent non    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    7 ans de prison ferme requis contre Hamid Melzi    Les dessous d'une flambée    Pour une commission de suivi des projets    Lancement de l'opération de retrait des ordres de versement de la 1re tranche au profit de 6 000 souscripteurs    Les Mondiaux de cross d'Australie reportés à 2023    Le Tunisien Kais Yaakoubi à la barre technique    LDC : Les résultats des matchs de mercredi    Le Bayern surclasse encore le Barça, un an après le 8-2    Formation de haut niveau    Installation du président de la cour de Saïda...    27 nouveaux départs de feu en 24h    En attendant le mutant...    Le Snapap menace d'une grève générale    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    Privatisation : réflexion sur une solution pour Air Algérie    LA VIE D'APRES    Sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19: Sept associations retenues par PNUD Algérie    La mal-gouvernance : quel coût pour la collectivité nationale?    «Plan destination Algérie»: Les attentes des professionnels du tourisme    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    Quand les élections locales s'annoncent par des batailles rangées chez les indus occupants du parti fln, ce patrimoine national immatériel    ÊTRE ET NE PAS ÊTRE ?    Benabderrahmane répond aux députés    L'ONU retire les Casques bleus gabonais de Centrafrique    Le président Saïed dénonce «une mafia qui gouverne la Tunisie»    Des dizaines de colons prennent d'assaut la mosquée sainte Al-Aqsa    6000 Souscripteurs à l'appel    La plaie béante de la classe politique    Tebboune décrète la Journée nationale de l'imam    Djamel Allam, un artiste irremplaçable    Omar Sy, producteur et acteur principal    Plus de 12,6 quintaux de kif traité saisis en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bouteflika réaffirme l'engagement de l'Etat à soutenir la presse nationale
Publié dans La Nouvelle République le 03 - 05 - 2013

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a réaffirmé l'engagement de l'Etat à doter la presse nationale et le secteur de l'information de mécanismes juridiques et de différentes formes de soutien à même de lui permettre de s'acquitter de ses «nobles missions».
Ce soutien sera «sans restrictions à sa liberté afin qu'elle puisse accéder à la place de choix qui lui revient dans le monde de l'information et du savoir», a ajouté le président de la République dans un message à l'occasion la Journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion, le président Bouteflika a décidé de «décréter le 22 octobre prochain Journée nationale de la presse, au même titre que les autres catégories socioprofessionnelles, en hommage à la parution, le 22 octobre 1955, du premier numéro du journal El-Mouqawama El-Djazairia (La résistance algérienne), organe du Front de libération nationale (FLN) et de l'Armée de libération nationale (ALN), d'autant que nous célébrons le cinquantième anniversaire de l'indépendance nationale», a souligné le président de la République. En cette occasion, le ministre de la communication, Mohamed Saïd, s'est recueilli à la place de la Liberté de la presse (Alger) à la mémoire des journalistes victime du terrorisme. Le ministre a, à cette occasion, déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative et récité la Fatiha du Coran. Mohamed Saïd s'est entretenu par la suite avec des parents de journalistes assassinés par le terrorisme durant la décennie noire, venus prendre part à la cérémonie. «Vos enfants, au même titre que les autres martyrs du devoir national, font la fierté de l'Algérie», a-t-il affirmé à une mère d'un journaliste victime de terrorisme. Etaient également présents plusieurs responsables du secteur de la communication et des organes de la presse nationale ainsi que des journalistes. De son côté, le ministre de la Poste et des Technologies de l'information, Moussa Benhamadi, que l'ouverture de la presse algérienne sur les différentes tendances médiatiques constitue, à la faveur du pluralisme politique et médiatique consacré par la constitution et pour lequel les gens de la profession ont payé un lourd tribut, un acquis national à préserver». L'Algérie demeurera «reconnaissante» envers les journalistes dévoués au service de l'information en vue de contribuer à relever les défis auxquels l'Algérie est confrontée. M. Benhamadi a saisi cette occasion pour appeler la «noble famille de la presse à aller de l'avant sur la voie du renforcement de ces acquis» en «faisant preuve d'un plus grand professionnalisme et en respectant la déontologie journalistique». A cette occasion, le ministre a souhaité que la célébration de cette journée «soit une occasion pour les professionnels du secteur de la presse (journalistes, éditeurs et responsables) de prendre davantage conscience de l'importance de la mission d'information, compte tenu des enjeux et défis actuels et de leur rôle dans la société à travers la promotion de la culture de tolérance et de solidarité et la lutte contre les fléaux qui menacent la cohésion sociale». Par ailleurs, M. Benhamadi a évoqué «le développement rapide des technologies de l'information et de la communication», relevant avec satisfaction l'adhésion de l'Algérie aux recommandations internationales relatives à la célébration de cette journée mondiale. Il a également mis l'accent sur l'importance de promouvoir la liberté d'expression sur l'internet de manière à garantir la sécurité des journalistes de la presse électronique. Il a dans ce cadre souligné que cette question s'impose pour la liberté de la presse, ajoutant que l'Algérie est fière de faire partie des pays n'ayant jamais imposé de contrôle sur l'Internet, tout en se joignant aux efforts internationaux pour la sécurisation de l'informatique et la lutte contre la cybercriminalité. Le ministre a dans ce sens rappelé que son secteur s'attelait à «l'élaboration des législations y afférentes». «L'Algérie célèbre le 20e anniversaire de la Journée mondiale de la liberté de la presse sous le thème "Parler sans crainte, assurer la liberté d'expression dans tous les médias"», a indiqué M. Benhamadi qui a ajouté que cette journée sera consacrée «à la défense de la liberté d'expression et de la sécurité des journalistes de la presse (écrite, audiovisuelle et électronique)».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.