Lutte contre la corruption et la récupération de l'argent pillé    Un lourd fardeau pour les nouveaux magistrats    Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    Réception fin 2019 des projets annexes du barrage Ouarkis    Lutte contre la corruption et faire de l'Algérie un pays émergent    Près de 2 millions de déplacés rentrent chez eux depuis 2015    Judo : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Delort buteur, Abeid signe ses débuts avec Nantes    Le match contre ses détracteurs    Une jeune femme électrocutée à Béni Dergoune    20 AOUT 1956, LE CONGRES DE LA SOUMMAM : Le tournant décisif    Le documentaire Tideles projeté en avant-première    Anime un concert à Alger    VISA POUR LA FRANCE : Changement des délais de traitement des demandes    COMMERCE : Retour de l'importation des véhicules de moins de 3 ans    SALAIRES NON PAYES : Le Groupe Tahkout apporte des précisions    AFFAIRE AGENCE FONCIERE DE MOSTAGANEM : Le directeur et 3 chefs de services sous contrôle judiciaire    Farida Benyahia, nouvelle présidente du Conseil d'Etat    Les Algériens de France tiennent à la transition    Infernal !    Paul Put contre-attaque    Azzedine Mihoubi en terrain hostile à Béjaïa    De plus en plus d'étudiants algériens dans les universités allemandes    Gratuité de transport pour 720 handicapés    Le corps d'un baigneur retrouvé sur une plage près de Ouréah    Rencontre internationale sur la douleur chronique prochainement à Oran    Le ministère de l'Intérieur suspend ses activités à Aden    Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds    Pékin reproche à l'UE de vouloir s'ingérer dans ses affaires    La mer artistique de Mohammed Bakli    Cheba Farida priée de quitter la scène illico presto    Hassen Ferhani doublement primé au Festival de Locarno    Une marche pour réclamer le retour aux principes de la Soummam    Le rôle de l'armée dans la vie politique en Algérie en question    MCO: Premier pari gagné de Chérif El Ouazzani    CRB - NCM, aujourd'hui à 21h00: Tout pour une 1re victoire    Tlemcen : 400 hectares de forêt ravagés par le feu    Guerre des pétroliers : Gibraltar rejette la demande américaine de retenir le Grace 1 iranien    Jeux Africains : La sauteuse Arar accréditée à Rabat    Embouteillages monstres aux accès de la capitale Les retraités de l'ANP empêchés d'atteindre Alger    Karim Younes: Le Panel «ne parle pas au nom peuple, du hirak ou du pouvoir»    Tébessa: L'OPGI, les loyers impayés et le reste    Skikda, El Tarf: L'eau continue de susciter des protestations    Déficit commercial, régulation de l'importation Echec sur toute la ligne    CR Belouizdad: Un problème d'efficacité à régler au plus vite    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Traitement de 90% des affaires criminelles
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 11 - 2013

Le chef de la sûreté de la wilaya d'Aïn Témouchent, Naar Madani, a animé, avant-hier, une conférence de presse pour présenter le bilan d'activité de ses services durant les 10 premiers mois de l'année 2013.
En préambule, il a annoncé que le nombre d'affaires enregistrées est de 622, impliquant 869 personnes. Le taux de traitement de ces affaires est estimé à 90%, ce qui positionne la sureté de la wilaya d'Aïn Témouchent en tête au niveau national. Selon les statistiques présentées, les délits de vol et d'agressions de personnes occupent 65% des affaires, le trafic de drogue, la consommation de comprimés de psychotropes et la de contrebande sont au nombre de 22. En outre, il 869 personnes ont été arrêtées. Parmi elles, on remarque la présence de 77 mineurs. Il a été saisi un important lot d'armes blanches prohibées. Dix accusés sont placés sous mandat de dépôt et transférés au centre des mineurs de Hassi Daho, dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès. Dans un autre registre, le conférencier a déclaré que ses hommes sont omniprésents sur l'ensemble du territoire de la wilaya et accomplissent leur devoir convenablement. Ils ont montré un degré de maturité professionnelle lors des opérations de démolition et relogement des familles dans les communes d'Aïn Kihel, Aïn Témouchent et Aïn Arba. Les policiers ont réussi à absorber la colère des habitants mécontents qui ont refusé de quitter les lieux. En conclusion, les opérations se sont déroulées dans de très bonnes conditions sécuritaires et aucun incident n'a été enregistré. Au sujet des doléances des citoyens de la commune de Sidi Ben-Adda, située à trois kilomètres d'Aïn Témouchent, dont sa population et les administrateurs ont longtemps réclamé l'implantation d'une sûreté urbaine afin de protéger les personnes et les biens publics, et veiller au respect de l'urbanisme, la protection de l'environnement et la réglementation de la circulation routière. Le nombre des délits ne cessent de croître dans cette commune de 20 000 habitants. Le chef de la sûreté a répondu «que si l'APC de Sidi Ben-Adda met à la disposition de la Sûreté nationale un local, alors j'introduirai une demande d'ouverture de sûreté urbaine à la direction générale». Et pour «aromatiser» la conférence, il a annoncé que la sûreté a ouvert un concours de la meilleure commune en matière de propreté et hygiène. Les trois premières communes seront primées. Il est à noter que l'effet de communication de la sûreté de la wilaya en direction de la population par le biais de la presse a été très fructifiant et édifiant dans la mesure où la population a approuvé le fait que les policiers sont réellement à son écoute et prennent en considérations leurs préoccupations et leur protection notamment par l'instauration du téléphone vert.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.