Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche 1er novembre    Sahara occidental: toute dérobade au référendum d'autodétermination rend caduc le cessez-le-feu    Les électeurs ivoiriens attendus samedi aux urnes pour élire leur président    Illizi-référendum: les bureaux itinérants accueillent les électeurs dans de bonnes conditions    L'Algérie condamne l'acte terroriste ayant ciblé un lieu de culte à Nice en France    Militaires français au Sahel. Un inconscient colonial si peu refoulé.    Cyclisme: les lauréats de 2019 récompensés à Staouéli    Foot-Covid19:le trio arbitral algérien confiné en Egypte "se porte bien"    Covid-19: 319 nouveaux cas, 195 guérisons et 7 décès    Explosion de gaz à Médéa, plusieurs blessés déplorés    Pourquoi le 1er novembre 1954 ?    ETAT DE SANTE DU PRESIDENT TEBBOUNE : La Présidence de la République rassure    Ligue 1-Covid19: le championnat peut reprendre mais sous conditions    REVOLUTION ET REVISION CONSTITUTIONNELLE : Demain, Novembre du changement    GPL : L'Algérie en mesure de convertir 500 000 véhicules/an    LE GENERAL SAID CHANEGRIHA SOULIGNE : ‘'Le personnel militaire doit avoir une conscience élevée''    Dessins et desseins de la France coloniale    Retour de la chaine Al Jazeera    FINANCE ISLAMIQUE : Forte adhésion des citoyens à Mostaganem    MASCARA : 718 mille quintaux d'olives prévus cette année    TISSEMSILT : Des secteurs d'utilité publique sans directeurs    POUR FORAGE ILLICITE D'UN PUITS A TIARET : Arrestation de 2 personnes à Medrissa    DEMANTELEMENT D'UN RESEAU DE DEALERS : Saisie de 5201 psychotropes à Tiaret    Liverpool: Van Dijk opéré avec succès    Real Madrid: un nouveau plan pour Dybala ?    Bayern Munich: Flick envoie un message à Alaba    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    ORAN : Un riche programme pour le Mawlid Ennabaoui    PRIX DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU JOURNALISTE PROFESSIONNEL : La lauréate Leila Zerguit honorée par le wali d'Oran    Octobre rose à Constantine: des femmes atteintes de cancer du sein à cœur ouvert    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    La France a mené en Algérie une "guerre totale" qui a décimé la population autochtone    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    10 décès et 320 nouveaux cas    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Soumana prêté une saison au NC Magra    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le groupe Soummam et Lactalis cèdent leurs actions à la Sarl Célia Algérie
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 01 - 2014

La laiterie - Oralait - de Beni Tamou ( wilaya de Blida) a été cédée en 2007 par le conseil de la privatisation à deux partenaires, en l'occurrence le groupe Soummam et le groupe français Lactalis. Le producteur de la marque Président est depuis le 3 décembre 2013 la propriété du groupe Célia, selon la section syndicale.
Cette laiterie, qui est implantée sur un terrain d'assiette de 7 hectares a été cédée au prix de 97 milliards de centimes. Néanmoins, le conseil avait tout prévu selon la section syndicale pour garantir les droits et les avantages sociaux des travailleurs qui avaient bénéficié de 10% de la vente, soit la somme de 44 millions de centimes avait été octroyé a chacun des 700 travailleurs employés. Le groupe Soummam et celui de Lactalis, qui se partageaient les actions, viennent de céder la totalité de leurs parts à Sarl Célia Algérie. Il faut souligner que cette transaction n'a pas été du gout des 450 travailleurs de la laiterie, et en particulier la section syndicale, en tant que partenaire social, qui dénonce «l'opacité» dans laquelle s'est faite la transaction. Invités mardi au Forum de l'association des journalistes et correspondants de la wilaya de Blida, les représentants de la section syndicale, à sa tête Mourad Lazzizi, s'est interrogé sur le devenir des travailleurs de cette laiterie. «Nous avons étaient informés juste par une note affichée par la direction, précisant que la laiterie est désormais rattachée à 100%, depuis le 3 décembre 2013, à Célia Algérie.» «Le comble, c'est que le nouveau propriétaire qui prévoit déjà de réduire le personnel, souligne que cette nouvelle étape doit permettre de continuer ce qui a été entrepris avec sucès depuis 2007, à savoir les investissements, les innovations et le développement des marques», a indiqué le responsable, ajoutant qu'aucune allusion sur les droits et avantages sociaux n'a été faite. Au regard de cette situation, les travailleurs accusent les deux partenaires, à savoir les groupes Soummam et Lactalis, d'avoir bafoué le règlement qui autorise le droit de regard du partenaire social dans ce type de transfert. De ce fait, la section syndicale a déposé une requête auprès de la direction de l'inspection de travail de la wilaya de Blida pour forcer les propriétaires anciens et nouveau de divulguer le montant global de la transaction, car le personnel devrait bénéficier d'un pourcentage conformément à la réglementation en vigueur. La poudre de lait détournée... Selon le secretaire général de la section syndicale, la laiterie de Beni Tamou, couvrait 5 wilayas du centre en matière d'approvisionnement de lait pasteurisé et produisait une vingtaine de variétés de produits laitiers, dont la fameuse créme fraîche connue des ménagères, aujourd'hui, tout ces produits ont disparu. Le groupe Soummam a délocalisé sa chaîne de fabrication de yaourt vers son usine à Akbou pour renforcer davantage sa production. «D'ailleurs, aucun investissement n'a été réalisé depuis 2007, dira le syndicaliste. Selon lui, plus de 15 gestionnaires de l'entreprise sont toujours poursuivis par la justice pour trafic. Il évoque aussi la condamnation de l'ex-gérant français par la justice algérienne après la découverte dans la fromagerie de la pâte de fromage périmée, d'origine inconnue et contenant des moisissures, sans oublier le non-respect des conditions d'emballage. Notre interlocuteur a dénoncé aussi l'importation de la poudre de lait à deux à trois mois de sa date d'expiration au prix dérisoire pour qu'elle soit injectée dans la production du lait destiné à la grande consommation. Alors que la poudre de lait distribuée par l'ONIL, acquise au prix fort par l'Etat, est utilisée dans les produits dérivés des deux producteurs, dira Lazzizi, qui prévoit la paralysie de la production dans les jours qui viennent si le nouveau propriétaire ne donne pas des garanties en matière de droits et avantages sociaux aux travailleurs, comme le prévoit la loi 90-1,1 article 94 du code du travail.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.