Production locale d'insuline: 50% des besoins nationaux couverts dès 2023    Commerce: 897 tonnes de bananes saisies en 11 mois    Partenariat algéro-américain pour la production de câbles électriques    Lutte contre le terrorisme: L'Algérie intensifie ses initiatives en Afrique    L'Allemagne face à son histoire    Pendules à l'heure africaine    ASO Chlef: L'entraîneur Lyamine Bougherara démissionne    Mondial foot 2022: le bal des nouveaux «hypocrites»    Ligue 2 - Centre-Ouest: Déplacement favorable pour l'ESM, les dauphins en péril    Tribunal de Dar El Beida: Ferhat M'henni condamné à la perpétuité    Ouargla: Cinq membres d'une même famille meurent asphyxiés    Biskra: 2,3 kg de cocaïne saisis    Xi Jinping a rencontré, hier, des dirigeants arabes    26000 combattants à réintégrer    Le président béninois appelle à une action concertée    Le récit d'un duel alimentaire    Loukal poursuivi encore pour «espionnage»    Les engagements de Bouslimani    Mercato, le rétropédalage    Début des travaux intérieurs    Nuit de peur à Oued Smar    Les jeunes du FFS reprennent le flambeau    Mobilisation autour de l'Etat national    «L'Algérie a dépassé l'étape critique»    Fauché par un train    Le «thon»...c'est de l'argent!    Tebboune «unit» l'Afrique    Zoom sur la Palestine et le Sahara occidental    Documentaire sur le moudjahid Ramdane Djamel    Des monologues présentés en «hors compétition»    M. Benabderrahmane reçu à Riyad par le président chinois    Le Président Tebboune appelle à poursuivre le combat contre la corruption    Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural reçu par le vice-président de la République de Côte d'Ivoire    Le FFS tient son 6e congrès national    Foot/ Ligue 2 : l'AS Khroub chute à Skikda, l'USM Annaba rejoint l'US Souf au 2e rang    Le renforcement des relations entre le Monde arabe et la Chine contribuera à l'émergence d'un monde multilatéral    Lamamra s'entretient avec le Commissaire aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l'UA    Coup d'envoi samedi de la 10e édition de la coupe d'Algérie de football des détenus    Pluies orageuses sur l'est du pays à partir de vendredi soir    Tribunal de Dar El Beida : le chef du mouvement terroriste "MAK" condamné à perpétuité    11e FICA: projection du long métrage "Argu"    Tamanrasset : importance des médias de proximité dans la transmission d'une information exacte    Lycée "Dar El Hirfi" de Dellys (Boumerdes): monument de la formation vieux de 140 ans    Le Président Tebboune préside la réunion de travail périodique au siège du MDN    Alfred Berenguer, l'Algérie au cœur    Le chemin est encore long    «Samahna si l'Hadj» !    Tebboune: «Je suis pleinement conscient des aspirations du peuple»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«La référence religieuse nationale s'inspire de notre appartenance civilisationnelle»
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 04 - 2015

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa, a déclaré, samedi à Oran, que «la référence religieuse nationale s'inspire de notre appartenance civilisationnelle».
Invité au forum du quotidien El Djoumhouria, le ministre a souligné que la référence religieuse nationale puise son essence de «notre appartenance à notre civilisation et au choix de nos aïeux oulémas et savants» de l'exégèse basé sur le rite malékite, ajoutant que le discours religieux en Algérie s'appuie sur le Coran, la sunna et la dimension nationale. De nombreux Etats bénéficient de cette expérience, a relevé Mohamed Aissa, soulignant que l'attachement des Algériens à la référence nationale «les a protégés et immunisés contre les idées extrémistes». Le ministre a précisé, dans ce contexte, que la loi d'orientation en matière d'affaires religieuses qui s'inscrit dans le cadre du plan national 2015-2019 protège, à travers ses grandes résolutions, la référence religieuse et garantit la promotion du discours religieux. Il a également fait savoir que son département ministériel a proposé la création d'un observatoire national pour prémunir la société contre des idées importées dont le chiisme et le charlatanisme, soulignant que cet instrument permettra la prise de mesures préventives et l'immunisation de la société. Mohamed Aissa a insisté aussi sur la lutte contre le phénomène de prosélytisme qui affecte de nombreux pays dont ceux du Maghreb, tout en affirmant que la loi de la République permet à d'autres religions de pratiquer leur culte dans les lieux autorisés par l'Etat. Au sujet du projet d'amendement du code pénal concernant la violence exercée sur la femme, il a indiqué que le fiqh islamique accorde à la femme le droit de demander le divorce et une réparation quand le mari exerce sur elle la violence lui causant des blessures. Par ailleurs, le ministre a qualifié de «non-sens» la demande d'une personnalité algérienne de revoir le classement des sourate dans le Coran, expliquant que l'ordre des sourate dans le Coran est du ressort de Dieu. Le ministre s'est enquis, samedi, de l'avancement des travaux de réalisation de la Grande mosquée Abdelhamid-Ibn-Badis d'Oran et a présidé l'installation officielle du conseil d'administration de cet édifice. Edifices religieux : 2 000 mosquées en cours de réalisation en Algérie Deux mille mosquées sont en cours de réalisation à travers le territoire national, a-t-on appris, samedi à Oran, du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs. Une fois ces infrastructures réalisées, le nombre de mosquées atteindra 20 000 en Algérie, a indiqué le ministre lors du Forum du quotidien El Djoumhouria, soulignant que ces édifices sont encadrés actuellement par 45 000 personnes. Concernant la formation des imams, Mohamed Aissa a annoncé l'ouverture, l'an prochain, de licence-master-doctorat (LMD) en collaboration avec le ministère de l'Enseignement supérieur, ainsi que la sortie, cette année à l'université de Batna, de la première promotion de master en spécialité wakfs, en attendant l'ouverture de masters dans d'autres spécialités afférant aux affaires religieuses. Abordant le projet de la Grande mosquée Abdelhamid-Ibn-Badis qui sera inaugurée prochainement, le ministre a indiqué que cette mosquée-pôle sera financée et encadrée par l'Etat. Au passage, il a fait savoir que de tels pôles rayonnant sur nombre de mosquées seront sous la coupe de la Grande mosquée d'Alger en cours de réalisation à Mohammadia et que les imams de ces pôles seront membres du conseil scientifique national de la Mosquée d'Alger. A ce titre, Mohamed Aissa a signalé que son département ministériel compte soumettre au gouvernement un projet de loi pour promouvoir ce conseil en académie du fiqh. D'autre part, le ministre a indiqué que son département a saisi le gouvernement pour ce qui concerne le régime indemnitaire des imams. Au sujet des logements AADL, il a souligné que le ministère a exprimé sa satisfaction quant à «ce programme qui contribue à résoudre un problème social» et que le conseil scientifique national a prononcé une fetwa le qualifiant de «formule islamique». Pour ce qui est de l'autorisation de vente de boissons alcoolisées, le ministre a expliqué qu'il s'agit d'une décision sectoriel qui relève du ministère concerné. Le ministre a présidé auparavant l'installation officielle du conseil d'administration de la Grande mosquée Abdelhamid-Ibn -Badis d'Oran.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.