TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Mustapha Hadni (PLD) : « Traduire politiquement les revendications citoyennes … »    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Grandiose !    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    Saviez-vous que… ?    Un mort et trente blessés à Blida    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    ACTUCULT    Explosion de joie sur fond de révolution    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Tiaret : Des résultats satisfaisants au baccalauréat    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Merci, El Khadra !    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Montage automobile, les vrais coupables !    Le festival de la chanson oranaise revient    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le programme de l'habitat se poursuit»
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 10 - 2017

Crise économique et chute du prix du pétrole, le secteur de l'habitat est celui qui risque le plus d'être touché. Mais selon les déclarations d'hier du ministre de l'Habitat, Abdelmadjid Temmar, ce n'est pas le cas, en effet, il a confirmé que «le logement reste la priorité de l'Etat et 2018 sera une année riche en programmes».
Lors de son intervention à l'émission «l'Invité de la rédaction» de la Radio algérienne de la Chaine lll, le premier responsable du secteur le plus médiatisé en Algérie en vue son importance chez le peuple algérien, a répondu à plusieurs questions concernant l'évolution de son département sous l'effet de la conjoncture économique difficile. Le ministre a confirmé que la priorité de son département est de lancer tous les programmes qui n'ont pas connu un début des travaux», dont il a relevé que le nombre est à quelques 320.000 logements répartis comme suit ; 20.000 LPL, 28.000 LPA, 138.000 location-vene, 16.000 LPP et près de 100.000 habitats ruraux. De ce fait, Temmar a rassuré que l'Etat «respectera ses engagements et les personnes qui ont payé et qui ont reçu l'ordre de versement auront leurs appartements». Le premier responsable du secteur de l'Habitat a affirmé que son département a déjà commencé les démarches, depuis un mois, «qui ont débloqué une tranche de 80.000 logements des 320.000 en souffrance». D'ailleurs, le ministre s'est donné la promesse qu'il essayera de lancer, «avant la fin de l'année en cours, la mise en chantier du reste du programme en souffrance». Dans ce sens, il a expliqué, «nous allons essayer de régler tous ces problèmes d'ici la fin de l'année pour nous consacrer ensuite au programme de 2018, qui est quand même assez lourd», a-t-il estimé. Sur le même volet, Abdelmadjid Temmar a indiqué que «pour 2018, le programme de construction de notre tutelle prévoit le lancement de 120.000 logements location-vente, la distribution de 80.000 aides au logement de type formule rurale, ainsi que la construction de 70.000 logements de type LPA». Par ailleurs, le ministre a annoncé que «le marché locatif sera diversifié par la mise en œuvre de formules différentes, qui permettront au citoyen de choisir celle qui l'arrange le plus, en fonction de son revenu». En ce qui concerne les prix qui ont été revus à la hausse, Temmar a précisé ce n'est pas le coût du logement qui change mais c'est l'aide de l'Etat qui a baissé. Il a expliqué que pour la locatio-vente, «l'Etat soutient d'abord par une aide frontale de 700.000 DA, qui ne sera pas touchée». Ensuite, il y a «une autre aide de 10.000 DA par mètre carrée et c'est celle-là qui a diminué à 5.000 DA», a-t-il noté. Selon Temmar, cette baisse ne se répercutera pas sur le premier versement, puisque «la première tranche que l'acquéreur doit payer ne changera pas, mais elle sera étalée sur 25 ans, soit 1700 DA/mois, ce qui est acceptable», a estimé le ministre.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.