L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Satef annonce une réunion d'évaluation après les vacances scolaires du printemps
Publié dans La Nouvelle République le 22 - 02 - 2018

Le syndicat autonome des travailleurs de l'éducation et de la formation (Satef), l'un des cinq syndicats ayant appelé à la grève pour avant-hier et hier, a annoncé la tenue, après les vacances scolaires du printemps, d'une réunion d'évaluation de ce débrayage, lancé, pour rappel, en plein mouvement de contestation du Cnapeste.
Il s'agira, selon des cadres de ce syndicat, de débattre des actions à entreprendre en cas de refus par l'administration de satisfaire notre plateforme de revendications. Les cinq syndicats, Composée de Syndicat national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (Snapest), l'Union nationale du personnel de l'éducation et de la formation (Unpef), le Syndicat nationale des travailleurs de l'éducation (Snte), le Syndicat autonome des travailleurs de l'éducation et de la formation (Satef), et le Conseil des enseignants des lycées d'Algérie (Cela), l'Intersyndicale de l'éducation, revendiquent notamment, la finalisation du statut des fonctionnaires de l'éducation, l'augmentation des prix des heures supplémentaires et l'actualisation des primes du Sud. L'intersyndicale de l'éducation revendique également la révision des dysfonctionnements contenus dans le Statut des travailleurs de l'Education, l'application du décret présidentiel 14-266 concernant les diplômes d'études universitaires appliquées (DEUA) et de Licence et la révision de l'arrêté ministériel relatif aux examens professionnels ainsi que la révision de la note éliminatoire dans la matière non essentielle. Tout comme l''amélioration de la situation sociale des corps communs et des professionnels, l'abrogation de l'article 87 bis du code du travail, l'institution d'une prime incitative préservant leur dignité, et la révision du régime indemnitaire aussi que la grille indiciaire des traitements des fonctionnaires en adéquation avec l'indice de vie. Tout en rappelant, que le maintien de ce débrayage a été décidé après l'échec des négociations engagées avec les responsables du ministère de l'éducation nationale, suivies de la réunion avec madame la ministre, dimanche dernier, le Satef se dit regretter que la tutelle n'ait pas pris attache avec les syndicats depuis le début de la grève. «Au deuxième jour de la grève, un nombre important d'enseignants a rejoint ce mouvement qu'ils ont qualifié de légitime», ont-ils dit faisant observer que les doléances arrêtées par les cinq syndicats concernent directement les travailleurs, d'où le nombre de grévistes s'agrandit. Evoquant le mouvement de grève, illimitée, lancé depuis le 30 janvier dernier par le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l'éducation (Cnapeste), ces syndicalistes ont exprimé leur solidarité à l'égard des enseignants radiés. «Nous sommes solidaires avec les enseignants radiés», ont-ils indiqué, rappelant la décision de l'Inter-syndicale, composée d'une dizaine de syndicats autonomes, d'entreprendre une grève illimitée à partir du 4 avril prochain suivie de sit-in régionaux. Avant-hier, lors de cette grève de l'Intersyndicale, la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, s'est montrée rassurante quant à boucler, convenablement, l'année scolaire. «Les cours perdus à cause des grèves seront rattrapés. Tous les moyens seront mis à contribution. Les programmes seront terminés et l'année scolaire sera menée à son terme dans les meilleurs conditions», a assuré Mme Benghebrit sur sa page facebook.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.