JS Kabylie : Yarichène récupère l'ordre d'expulsion de Cherif Mellal    Le dossier des hirakistes transféré à Sidi M'hamed    Sale temps pour les activistes politiques    Le Cnese se penche sur la question des brevets    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Guterres critique les divisions que connaît le monde    Aokas, ville morte    Gamouh sera-t-il promu au badge Fifa ?    16 décès et 242 nouveaux cas    Garrido : "Le CRB est un club qui m'intéresse"    Vers le retour de l'enseignement en présentiel    Lancement du ramassage du carton à Sétif    Les MAE arabes disent non    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    7 ans de prison ferme requis contre Hamid Melzi    Les dessous d'une flambée    Pour une commission de suivi des projets    Lancement de l'opération de retrait des ordres de versement de la 1re tranche au profit de 6 000 souscripteurs    Le Bayern surclasse encore le Barça, un an après le 8-2    Les Mondiaux de cross d'Australie reportés à 2023    Le Tunisien Kais Yaakoubi à la barre technique    LDC : Les résultats des matchs de mercredi    Formation de haut niveau    Installation du président de la cour de Saïda...    27 nouveaux départs de feu en 24h    En attendant le mutant...    Le Snapap menace d'une grève générale    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    Privatisation : réflexion sur une solution pour Air Algérie    LA VIE D'APRES    Sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19: Sept associations retenues par PNUD Algérie    La mal-gouvernance : quel coût pour la collectivité nationale?    «Plan destination Algérie»: Les attentes des professionnels du tourisme    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    Quand les élections locales s'annoncent par des batailles rangées chez les indus occupants du parti fln, ce patrimoine national immatériel    ÊTRE ET NE PAS ÊTRE ?    Benabderrahmane répond aux députés    L'ONU retire les Casques bleus gabonais de Centrafrique    Le président Saïed dénonce «une mafia qui gouverne la Tunisie»    Des dizaines de colons prennent d'assaut la mosquée sainte Al-Aqsa    6000 Souscripteurs à l'appel    La plaie béante de la classe politique    Tebboune décrète la Journée nationale de l'imam    Djamel Allam, un artiste irremplaçable    Omar Sy, producteur et acteur principal    Plus de 12,6 quintaux de kif traité saisis en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quatre Libyens arrêtés en possession d'armes de guerre au sud tunisien
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 03 - 2018

Selon le communiqué du ministère de la Défense tunisien, Une unité militaire déployée dans la zone tampon du sud tunisien a intercepté durant les deux derniers jours à Mchiguig (Remada), un 4 x 4 avec plaque d'immatriculation libyenne ayant franchi les frontières tunisiennes illégalement.
Quatre individus sans papiers d'identité étaient à bord déclarant être de nationalité libyenne, L'un d'eux détenait un permis de conduire libyen. Après une minutieuse fouille du véhicule, les militaires ont découvert un fusil kalachnikov, deux chargeurs, 85 balles de 7,62 mm, une baïonnette pour kalachnikov ainsi qu'un fusil de chasse et 126 balles de 5,5 mm ont été saisis, rapporte la même source. Les individus ont été remis aux grades nationaux de Remada. Dans la mi-mars 2018 à Kasserine, une cellule dormante composée de 4 personnes âgés de 27 à 61 ans chargée du recrutement de jeunes pour adhérer aux groupes de djihadistes et commettre des actes terroristes a été démantelée par l'unité de recherche et d'investigation du district de la garde nationale de Kasserine, a informé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Le ministère public a ordonné de placer en garde à vue tous les membres du groupe pour appartenance à une organisation terroriste, a-t-on révélé. Le département de l'Intérieur a indiqué en outre qu'une patrouille de l'unité de recherche et d'investigation de la garde nationale de Mhammedia dans le gouvernorat de Ben Arous, a arrêté vendredi à bord d'une voiture de louage un autre suspect de 20 ans, résidant au Fahs (Zaghouan) après une altercation avec le conducteur sur fond de refus du jeune homme d'écouter la radio à bord de la voiture. Après interrogatoire, le jeune homme a indiqué que la musique et la télévision sont des péchés, tout en confirmant ses liens avec d'autres éléments terroristes ayant assassiné l'agent de sécurité Mohamed Ali Charaabi, le 3 janvier 2015 à El Fahs, ajoute le communiqué. Deux ans après l'attaque terroriste contre Ben Guerdane du 7 mars 2016, qui avait fait 18 morts, soixante-douze suspects sont mis en examen pour crimes terroristes, homicides et complot, et cinq autres relaxés pour insuffisance de preuve. Les accusés risquent la peine de mort, indique Sofiène Selliti, porte-parole du Pôle judiciaire antiterroriste. Sur un total de 77 prévenus, 43 sont en état d'arrestation, 25 en état de liberté et 9 en fuite. L'enquête a révélé que l'attaque a été perpétrée par des terroristes tunisiens et libyens affiliés à Daech. Les assaillants, au nombre de 66, se sont infiltrés à Ben Guerdane par le territoire libyen, en traversant le Sahara, à bord de véhicules équipés d'armes de guerre. Ils ont été appuyés par des complices à Ben Guerdane, dont 42 ont été identifiés, Cinquante-cinq terroristes ont été éliminés à Ben Guerdane, deux à Tataouine et deux à Mnihla (gouvernorat de l'Ariana).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.