La liste s'allonge au fil des jours    Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques    Une édition amputée de la participation étrangère    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un front contre la normalisation avec l'Etat d'Israël    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Dernière ligne droite pour les Verts    Cap sur Omdourman    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    «La sécurité et la stabilité d'abord...»    Le danger de la polarisation    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    Les soupçons de Tebboune    Forte hausse des fonds circulant hors banques    Priorité à la production nationale    4 décès et 163 nouveaux cas    L'avenir de Zemmamouche en question    ESS-Orlando Pirates au Ghana    CAF : Ahmad Ahmad sera fixé sur son sort aujourd'hui    FAF-SAS : Audience au TAS le 4 mars    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Le ministre ordonne sa fermeture    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Du verbiage et des actes    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Le discours officiel à l'épreuve    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Projection à Annaba de six courts-métrages
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 03 - 2018

La cinémathèque d'Annaba a vécu au rythme d'une dynamique particulière à l'occasion de la projection des six courts- métrages, réalisés par des jeunes cinéastes de la ville et produits par le commissariat du Festival d'Annaba du film méditerranéen (FAFM).
Baptisé «Annaba Cinéma», un public nombreux et enthousiaste a assisté vendredi à la projection de «Al Qalb Al nabith» (Le cœur battant), «Cara Costa», «Fraiza» (Fraise), «Layla Baydha» (Nuit blanche), «Kit'aâ mina dhalam» (Bout d'obscurité) et de «Nouara», réalisés par des jeunes formés dans les techniques de l'écriture et la mise en scène, et encadrés par des professeurs spécialistes en coordination avec le FAFM et le festival de Kelibia du cinéma des amateurs (Tunisie), a indiqué l'encadreur Samir Benyaâla. D'une durée de 6 à 12 minutes, filmés à Annaba, les courts métrages traitent des phénomènes sociaux tels que l'émigration clandestine, la femme face aux contraintes de la société ainsi que de la drogue. Au cours du débat, le réalisateur de Cara Costa, Zakaria Aliouet, a indiqué que son film traite du rôle de la famille, des parents particulièrement, dans la protection des enfants des fléaux sociaux. «Al Qalb Al nabith» de Sabri Diah zoome sur la Coquette, ses sites et ses vestiges, et consacre la part du lion à la mosquée Abou Marouane Cherif et fait ressortir la dimension spirituelle et sociale de cet édifice de la vieille ville dans la vie des Annabis. Les courts- métrages «Fraiza» (Fraise) est signé par Saloua Lamis Messai, «Layla Baydha» (Nuit blanche) a été réalisé par le jeune Abderaouf Boumaiza, et «Kit'aâ mina dhalam» (Bout d'obscurité est signé Taher Boukef et «Nouara» par Mohamed Slougui.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.