Cour d'Alger: début du procès en appel de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout    L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Man City : Pep Guardiola n'a rien prévu pour son avenir    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Le culte fécond ou stérile du passé    Giroud absent 3 semaines    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Neutralisation d'un vaste réseau international de trafic de véhicules
Publié dans La Nouvelle République le 25 - 03 - 2018

La cellule de communication de la police de la wilaya de Tipasa a rendu public, cette semaine, un communiqué dans lequel il est fait état de la neutralisation d'un d'important réseau de vols de véhicules de tourisme et utilitaires qui exerçe au niveau national et international.
A l'origine, l'anéantissement de cette chaîne de trafic international et national, une plainte déposée par le propriétaire d'un camion au niveau du commissariat de police de Koléa. Cela a permis l'intervention prompte de la Brigade de recherche et d'investigation (BRI) afin d'exploiter toutes les pistes à l'aide des techniques modernes d'enquête de la sécurité nationale. Ainsi, selon ce communiqué de police, il a été dévoilé que «c'est dans le cadre de la lutte contre le crime organisé et la délinquance sous toutes ses formes que les forces de police de la région de Koléa, en coordination avec la direction des services de sécurité de la wilaya de Tipasa, après l'exploitation d'informations reçues, ont procédé à l'identification de réseaux suspectés et ciblés par ce type de délits». C'est donc, à ce titre, et grâce à l'intervention synchronique et coordonnée de la Brigade de la sécurité routière (BSR) et la Brigade de recherches et d'investigations (BRI) de la police de la wilaya de Tipasa, en coordination avec la police judiciaire de Koléa, qu'un important lot de voitures a été récupéré constitué de 73 véhicules de tourisme et utilitaires. Ainsi qu'il a été procédé à l'arrestation de 36 personnes impliquées dans ce trafic. «Ce fut grâce à cette intervention immédiate et à l'issue de l'identification des principaux initiateurs de ce trafic, et après des investigations poussées, qu'un plan d'intervention plus documenté a été établi où il a été procédé à la mise en place d'une souricière qui a permis d'appréhender lesdits délinquants présumés au cœur de la ville de Koléa et au niveau de plusieurs wilayas», révèle ce communiqué. Cette opération a permis d'identifier les suspects grâce aux allées et venues de plusieurs véhicules suspectés, d'élaborer une enquête comparative sur la base des données existantes et de données nationales. Cela a permis aussi de remonter la filière après une enquête approfondie et de parvenir à prouver l'existence d'autres fichiers suspects au niveau d'autres wilayas et de différents services à travers des procédures suspectes de délivrance des cartes grises au sein de plusieurs localités où il a été récupéré 92 fichiers de permis de conduire de véhicules lourds, légers et de transport en commun en vue d'affiner l'enquête. Ce fut à ce titre que la Brigade de recherche et d'intervention de Tipasa en coordination avec la police et la sécurité judiciaire de Koléa qu'il fut possible de récupérer 73 véhicules utilitaires et de tourisme de différentes marques, la plupart du temps, volés dans différentes localités de la wilaya de Tipasa, et d'autres ramenés en Algérie dans le cadre de la contrebande internationale de véhicules et recherchés par Interpol. En outre nous avons appris, par ailleurs, que ce fut grâce à la valeur des éléments des forces de la police judiciaire de Tipasa et à l'utilisation des techniques d'enquête et surtout grâce à une grande expérience acquise ainsi que l' obstination dans le cadre de l'instruction de cette affaire qui a duré plus de 6 mois et qui a touché plus de 27 wilayas à travers le territoire national, mais aussi grâce à la coordination permanente avec les structures de la sécurité des autres wilayas, que cette opération a abouti et a permis d'arrêter et d'opérer à la saisie des 73 véhicules, et de l'arrestation de 36 personnes soupçonnées dans ce trafic et dont l'âge moyen est de 30 ans. Tous ces trafiquants proviennent de différentes wilayas et surtout des wilayas de Bordj Bou-Arréridj, Djelfa, Relizane, Blida, Alger et Tipasa. Les principales plaintes retenus à l'encontre des membres de ce réseau sont variés et portent sur la contrefaçon et l'utilisation de falsification des numéros de châssis dans le modèle de véhicules, avec l'introduction illégale de véhicules à travers l'utilisation de spécifications techniques illégales et non conformes aux spécifications légales. De même qu'il a été prouvé la contrefaçon et l'utilisation d'une falsification frauduleuse des fichiers informatiques des bases de données des véhicules. Il a été établi, aussi, l'imitation de sceaux d'Etat et des timbres administratifs officiels, ainsi que la fraude, les fausses déclarations et les fausses informations. En outre, cette opération a permis de mettre en évidence une contrebande internationale de véhicules et une violation des lois de la circulation entre Etats. L'organisation de ce trafic à révélé, en outre, la mise en place d'un atelier de démontage et de désossage automobile. L'ensemble de ce trafic se faisait généralement la nuit et avec la complicité de groupes criminels organisés avec des réseaux internationaux en relation avec plusieurs Etats. Plusieurs délinquants appréhendés ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Koléa, qui a transmis leurs dossiers au magistrat instructeur qui a traduit les prévenus devant les autorités judiciaires compétentes.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.