Djerad pose la première pierre d'un projet de réalisation de plus 14.000 logements AADL à Alger    Les martyrs sont de retour    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les 4 samedis    Un 5 Juillet, 58 ans après !    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les citoyens ferment le siège de l'APC    2 navires de Sonatrach mis sous séquestre    Les Syriens et les Français en tête    Ferhat Aït Ali annoncé au complexe d'El-Hadjar    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    L'épreuve    De mal en pis à Sétif    Les sapeurs-pompiers en formation    Les médecins critiquent la gestion de la crise    9 décès et 413 nouveaux cas en 24 heures    L'organisation des fêtes de fin d'année interdite    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    L'appel de la terre natale à ses enfants martyrs de la liberté    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Un lectorat espagnol au campus de Béjaïa    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Récolte de plus de 926 000 qx de pomme de terre d'arrière-saison
Publié dans La Nouvelle République le 17 - 07 - 2018

Une récolte de 926 801 quintaux de pomme de terre d'arrière-saison a été enregistrée cette saison à travers la wilaya d'Ouargla, en nette hausse par rapport à celle de l'an dernier, a-t-on appris samedi auprès de la direction locale des services agricoles (DSA).
Cette récolte a été opérée sur une surface de 2 961,5 hectares répartis entre différentes régions de la wilaya, notamment Taibet, Sidi-Khouiled, N'goussa et Hassi-Messaoud, a indiqué à l‘APS la chargée de la production au service de l'organisation, la production et le soutien technique de la DSA. Cette hausse de la production est imputée notamment à l'extension des surfaces ensemencées qui sont passées de 1 380,7 ha l'an dernier à 2 961,5 ha cette saison, donnant lieu à une hausse de près de 500 000 quintaux, soit de 457 995 à 926 801 quintaux, a précisé Mme Fatiha Boubekri.
De nombreux agriculteurs se sont orientés vers ce segment agricole «rentable», entrainant du coup une extension des superficies dédiées à la culture de pomme de terre d'arrière-saison, notamment dans la région d'Aouinet-Moussa (commune de Sidi-Khouiled), a-t-elle ajouté. Ce genre cultural développé notamment à la faveur de l'extension des superficies dans le cadre de la concession agricole, se concentre notamment dans les dairas de Taibet (2 200 ha), Sidi-Khouiled (556 ha), N'goussa (135 ha) et Hassi-Messaoud (5,5 ha), selon la responsable.
Concernant la pomme de terre saisonnière, la récolte a débuté au mois de juin dernier ciblant une superficie de 112 hectares, en baisse, cette fois-ci, par rapport à la saison écoulée ou avait été enregistrée une superficie de 213,29 ha ayant donné lieu à une production de 43.758 quintaux, selon la même source. L'opération, appelée à se poursuivre jusqu'à la fin aout prochain, a touché jusque-là 25 ha, a fait savoir Mme Boubekri.
La production nationale de la pomme de terre à plus de 46 millions de qx en 2017
La production nationale de la pomme de terre s'est établie à 46,06 millions de (qx) en 2017 pour une valeur 234,28 millions de DA, avec un rendement de 308,8 qx/hectare, a indiqué dimanche le ministère de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche dans un communiqué.
Par catégorie, la production a été de 1,07 million de qx pour la pomme de terre de primeur, de 26,37 millions de qx pour la pomme de terre de saison et de 18,62 millions de qx pour la pomme de terre d'arrière-saison. Selon la même source, les wilayas potentielles en matière de production de pomme de terre sont El Oued avec une production de 11,53 millions de qx, Ain-Defla avec 6,88 millions de qx et Mostaganem avec 4,47 millions de qx.
Par ailleurs, le ministère a fait savoir que l'assemblée générale élective de l'ensemble des professionnels de la filière pomme de terre (producteurs, transformateurs, stockeurs) a élu dimanche Hacene Guedmani en qualité de président du Conseil national interprofessionnel de la filière pomme de terre. M. Guedmani s'est engagé à œuvrer à la promotion et au développement de la filière à travers l'accompagnement des producteurs de pomme de terre et la prise en charge de leurs préoccupations. Il s'est engagé, en collaboration avec les acteurs de la filière, à l'amélioration de la production nationale de la semence en quantité et en qualité, la consolidation des structures de la pyramide de production, ainsi que la modernisation des techniques et outils de culture pour la plantation et l'arrachage notamment.
D'autre part, le Conseil ambitionne l'extension de la superficie exploitée à travers la recherche de nouvelles zones de production dans les Hauts-plateaux et le Sud du pays. Il aura de même pour tâche de collecter les données nécessaires à l'élaboration d'une feuille de route devant guider, à l'avenir, cette filière.
Pour rappel, les assemblées générales pour l'élection des présidents des Conseils nationaux interprofessionnels des filières agricoles ont déjà élu récemment ceux des filières, respectivement, maraîchère, ail et oignon et avicole. Ces assemblées générales électives se sont tenues suite aux recommandations issues des assises nationales de l'Agriculture liées aux organisations professionnelles et interprofessionnelles des filières agricoles tenues en avril dernier à Alger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.