L'Algérie et l'Egypte conviennent de renforcer le partenariat et le jumelage interuniversitaire    Covid-19: suspension des cours dans les structures d'enseignement coranique pour 10 jours    Coronavirus: 400 cas du variant Omicron enregistrés en Algérie    EN: le constat sans appel de Belmadi    Suspension des cours dans les structures d'enseignement coranique pour 10 jours    L'impunité dont jouit l'occupant marocain aggrave la souffrance des Sahraouis    Coronavirus: 1.552 nouveaux cas, 656 guérisons et 10 décès    Le respect des mesures barrières et la vaccination, armes efficaces contre la propagation de la Covid-19    L'Otan est en train d'envahir l'Ukraine, selon Moscou    La CAPC exprime son "entière satisfaction"    Les opérateurs demandent la révision de la loi    Ghorbal et Etchiali retenus pas la FIFA    Le RCK et la JSBM champions d'hiver    Infondées et irrecevables dans la forme    LE PRIX DU PETROLE EN HAUSSE CONTINUE    Khalida Toumi, une femme à bout...    Le Mali veut réviser ses accords de défense avec la France    Plusieurs personnes arrêtées    Un «système de dissuasion» à Melilla et Ceuta pour contrer les menaces du Maroc    CAN 2021 : Fin de la préparation pour le choc face à la Côte d'Ivoire. Place au match !    Voile : l'équipe nationale de Bic-Techno en stage à Alger    Nabil Sadou, premier libéré    Le procès en appel de Hamel reporté au 9 février    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    503 dossiers de candidature déposés    Débat ouvert sur la situation au Moyen-Orient et en Palestine    Une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol de pièces détachées démantelée    Plus de 80 auteurs maintenus au concours littéraire Mohammed-Dib dans sa 8e édition    La pièce Habibi : une synergie à trois voix pour dénoncer les violences de genre    Ouverture des Journées du chant andalou en hommage à Abderrezak Fakhardji    La politique contre la ville ?    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    Covid-19 chez les enfants: Près de 170 cas dépistés en 1 mois    Les familles exclues du relogement du bidonville «Es-Sebkha»: La daïra d'Es-Senia publie les résultats des recours    Tlemcen: Le cri d'alarme d'un chef de service et les assurances du DG du CHU    La CNAS lance une campagne de sensibilisation: 15.000 déclarations annuelles sur les salaires déposées depuis le début de l'année    L'argent, il faut qu'il nous serve, qu'il serve l'économie. Pour cela, il est urgent de le remettre à sa place !    Bethioua, Mers El-Hadjadj, Aïn El-Bia et Misserghine: Quatre mini-zones d'activités en cours de réalisation    Les êtres qui montrent le chemin    Isabelle Eberhardt: Après une vie courte et émouvante, c'est une ironie du sort que de mourir noyée dans le désert    2022 : l'année de la révolte des peuples opprimés ?    Journée d'étude sur la relation entre la justice et la presse    La grève des avocats paralyse les tribunaux    L'OTAN vante les mérites de l'Algérie    Les arguments du ministère    Fatsah Chibane ressuscité    «Insurrection de 1871 : le Centenaire oublié»    Si Mohand u Mhand subjugue le public d'Akbou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nouvelle zone industrielle à Béthioua (Oran)
Publié dans La Nouvelle République le 09 - 09 - 2018

Lancé en mars dernier, le projet de création d'une nouvelle zone industrielle à Béthioua vient de se voir attribuer son terrain d'assiette. Il s'agit d'une superficie de 592 hectares, située au cœur de la ville pétrochimique, plus exactement entre le port et la RN11, a-t-on appris d'une source autorisée.
C'est la Direction de l'industrie et des mines de la wilaya d'Oran, en coordination avec la commission de wilaya des investissements, qui assure le suivi de la réalisation de cet important projet qui, rappelons-le, s'inscrit dans le cadre d'un programme national portant création de nouvelles zones industrielles à travers 9 wilayas. Le centre d'étude et de réalisation en urbanisme Oran URBOR avait présenté, il y a quelques semaines, trois propositions d'études d'aménagement et de viabilisation de la nouvelle zone aux autorités locales, lors d'une réunion tenue au siège de la wilaya. À ce propos, le wali d'Oran, Mouloud Chérifi, a instruit URBOR d'accélérer l'étude afin de lancer les travaux de réalisation dans les plus brefs délais possibles.
Parallèlement à ce projet, la direction compétente à l'échelle de la wilaya travaille aussi sur le projet de réaménagement et de mise à niveau de la zone d'activité d'El Hamoul qui s'étend sur une superficie de 80 ha à Tafraoui et pour lequel une enveloppe financière de 60 milliards de centimes a été dégagée. Elle est destinée principalement à la réalisation des réseaux sanitaires, d'AEP, le revêtement, l'éclairage public, etc.
En attendant l'avancement et la livraison de ces travaux, l'on croit savoir que pas moins de 500 demandes d'octroi de terrain ont été réceptionnées par les services de la wilaya. Outre cette nouvelle zone à Béthioua, la wilaya d'Oran verra la création de 17 zones d'activité pour lesquelles une superficie globale de plus de 400 ha à travers la wilaya a été prospectée pour les accueillir. Ainsi, une assiette foncière de 40 ha dans la commune de Hassi Mefssoukh, a été sélectionnée pour abriter une zone d'activité, idem pour la commune de Tafraoui, qui verra prochainement la création d'une autre zone d'activité s'étendant sur plus de 85 ha, et ce, en attendant la création de deux autres, dans les deux localités Hassi Benokba et Hassi Bounif à l'est de la wilaya, totalisant plus de 100 ha.
L'on saura, par ailleurs, que les deux zones d'activités de Gdyel et Sidi Benyebka sont en cours de réaction. À cela s'ajoute la réhabilitation de l'ancienne (ZA) de Boutlélis qui devra accueillir une catégorie d'activités spécialisées. Les responsables de la wilaya ont prévu l'élaboration d'un cahier des charges orienté, sur la base duquel, une catégorie d'activités y sera implantée. L'on croit savoir, en outre, que les terrains sus-indiqués dont le choix a été confirmé pour accueillir les futures nouvelles zones, relèvent des domaines publics.
D'autres opérations sur le terrain de prospection de nouvelles assiettes ont été menées, mais n'ont pas encore abouti, car cela concerne des terrains à vocation agricole «à Oran, la demande d'octroi du foncier est en hausse et les zones existantes sont insuffisantes. Il faut savoir aussi, que les procédures de restitution des terrains, dont les attributaires possèdent des actes de propriété sont compliquées, tandis que les terrains qui ont été octroyés sur la base d'un simple acte de concession, les services de domaines publics peuvent enclencher la procédure de leur récupération en cas de non-respect du cahier de charges», avait indiqué un responsable local à notre journal. Ce dernier a ajouté qu'une opération de recensement des terrains susceptibles d'être récupérés, sera bientôt lancée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.