REVISION DE LA CONSTITUTION : La campagne électorale s'achève aujourd'hui    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès de l'ex-wali Zoukh au 17 novembre    Nouveau rassemblement de soutien à Khaled Drareni    FETE DE LA REVOLUTION :La journée du dimanche prochain chômée et payée    LES ELEVEURS SONT EXCEDES : Hausse des prix de l'aliment de bétail à Mostaganem    Le Président ne sera pas présent à la Grande Mosquée    BECHAR : Tentative de suicide par immolation    L'Algérie saura relever tous les défis auxquels elle fait face et s'en sortir plus forte    Economie d'énergie : nécessité d'un nouveau mode de consommation du citoyen    AGO de la FAF: Les bilans moral et financier approuvés    Real : Kroos n'a jamais douté de Zidane    Juventus : Ronaldo toujours incertain pour le match face au Barça    Rahmoun Yazid en renfort    Le 10 novembre, dernier délai pour le dépôt des demandes de licences    Le procès de Karim Tabbou reporté au 16 novembre    Les arabes, les musulmans et la vie sans camembert Président    Une caravane médicale au profit des populations nomades    Actucult    Lutte antiterroriste : Reddition d'un terroriste à Tamanrasset    Risque de covid-19 : Regroupements dangereux des parents devant les écoles    Ghazaouet : Sensibilisation sur le cancer du sein    Coupe de la CAF : Renaissance Berkane remporte le titre    Village le plus propre de Béjaïa : «A Aguemoune Nat Amar, nous avons toujours été propres et organisés»    Le système politique algérien, formation et évolution (1954-2020) : Bonnes feuilles    Festival du film franco-arabe de Noisy-Le-Sec : Une dizaine de films algériens en compétition    Erdogan appelle au boycott des produits français    Une troisième tentative de cessez-le-feu vole en éclats    Reprise des négociations tripartites aujourd'hui    Boukadoum s'entretient avec le Secrétaire général des Nations unies    La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs    L'Algérie en passe d'opérer un changement sérieux le 1er novembre prochain    BMS Corona    L'hôpital Nedjma d'Oran équipé de 14 lits de réanimation    8 décès et 276 nouveaux cas    Les agglomérations africaines brillent par leur absence    La 13e édition du Siol 2020 reportée    Un seul bureau de poste pour 11 cités et quartiers    Le projet d'amendement de la Constitution préserve les constantes nationales    Rue Marcel-Bigeard remplacée par rue Maurice-Audin    Une majorité de Soudanais contre la normalisation avec Israël    Mascara: Des terres agricoles non exploitées seront récupérées    Bouira: Apprendre à reconnaître les «fake news»    ES Sétif: La stabilité enfin payante ?    MC Saïda: Un effectif chamboulé    L'ENCRE ET L'HISTOIRE    Choc inévitable ?    Tlemcen: L'Institut français relance ses activités    Tiaret: La radio locale souffle sa 22e bougie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décès de la soprano Montserrat Caballé
Publié dans La Nouvelle République le 08 - 10 - 2018

La célèbre soprano espagnole Montserrat Caballé est décédée ce samedi 6 octobre à 85 ans à Barcelone. La plus grande soprano lyrique de la scène internationale, l'Espagnole Montserrat Caballé, est décédée ce 6 octobre à l‘âge de 85 ans à Barcelone.
Elle avait partagé la scène avec les plus grands ténors tels que Luciano Pavarotti, Plácido Domingo, Alfredo Kraus ou José Carreras. Elle a chanté La Traviata, Faust, La Bohême, Tosca, Norma, dans les plus grands opéras du monde.
Son interprétation de Norma, en 1974, pendant les Chorégies d'orange, un jour de grand mistral, restera dans les annales de l'opéra.Mais le grand public se souvient aussi de son apparition sur scène en 1988 quand elle avait chanté Barcelona avec le leader du groupe Queen, Freddie Mercury, chanson devenue par la suite l'hymne des jeux Olympiques de Barcelone de 1992.
«La Superba»
Surnommée «La Superba», «la superbe», en raison de sa voix et de sa technique exceptionnelles, Monserrat Caballé a connu son premier grand succès international en 1965, en remplaçant au pied levé Marilyn Horne au Carnegie Hall de New York. Elle y fait sensation. «Je crois que le terme exact est l'envoûtement, estime Richard Martet rédacteur en chef d'Opera Magazine. Vous étiez totalement tétanisé par cette voix douce, moelleuse, qui vous caressait. C'était absolument irrésistible.» Dès lors, sa carrière est lancée. Toutes les grandes scènes du monde lui sont ouvertes. Elle explore le répertoire du bel canto romantique, contribuant ainsi à la résurrection de ce genre.
Elle est aussi une récitaliste renommée, essentiellement de chansons de son Espagne natale. Montserrat Caballé a continué à parcourir le monde jusqu'à ses 80 ans, offrant récitals et concerts avec sa fille Monserrat Marti. Ces dernières années, sa santé délicate l'avait tenue à l‘écart de la scène. Richard Martet, auteur du livre «Les grandes divas du 20e siècle» dira à propos de la voix unique de Montserrat Caballé : «La signature vocale de Montserrat Caballé c'était son souffle. Vous aviez l'impression que c'était une eau frémissante dans l'aigu et elle pouvait tenir ça sur des dizaines de mesures. Elle avait un souffle quasiment sans équivalent dans l'histoire de l'Opéra. Sa signature vocale restera ça. C'est-à-dire, si vous voulez écouter un air de Montserrat Caballé, vous prenez un air lent avec des aigus doux et alors là vous entendez quelque chose que vous n'avez jamais entendu par aucun autre chanteur».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.