MC Oran : La guerre des clans continue    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Abdelkader Djeriou, comédien et metteur en scène : «Il est de mon devoir de mettre à contribution mon expérience au service de l'institution théâtrale en Algérie»    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    AEP: Une consommation "record" à l'origine des perturbations durant l'Aïd El Adha    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Grève au port de Béjaïa : Le wali rencontre le syndicat    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Un autre pionnier de l'équipe du FLN s'en va: Saïd Amara tire sa révérence    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Nucléarisation rampante    Confiance    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    CHEQUES ET LIQUIDITES    Mesurer les distances à l'œil nu    5e jour consécutif de baisse des contaminations    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    L'adjudant-chef à la retraite Guermit Bounouira remis aux autorités    Prés de 8.800 ha ravagés par les feux    Le MAE réagit à l'exclusion de l'Algérie des pays sûrs    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Décès de Saïd Amara: l'Algérie perd un moudjahid dévoué à son pays    DEFENSE NATIONALE : Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    La prétendante fille de Bouteflika jugée le 5 août    Barrage sur le Nil bleu : début lundi d'un nouveau cycle de négociations    La formation du gouvernement tunisien se complique    Le CICR inquiet de la résurgence de la menace nucléaire    La guerre en Libye risque de virer à un conflit régional    L'Etat vole au secours des entreprises Ansej    La règle de la discorde    Liverpool formule une première offre de 10 millions d'euros pour Mandi    Un sacerdoce de bonnes causes    "Le théâtre est devenu docile"    Haddad : circuit financier encore actif    Le SG Ahmed Milat suspendu pour «mauvaise gestion»    Le calvaire des «sans-papiers» algériens en France    Mechichi : «Le prochain gouvernement sera celui de tous les Tunisiens»    Le maître Smaïn Hini laisse ses élèves orphelins    Le Parquet général requiert le durcissement des peines    Djemel Barek tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bedoui appelle les élus à s'affranchir de la gestion bureaucratique
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 01 - 2019

Un appel aux élus a été lancé jeudi dernier par le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui, dans le sens, où ils devraient «s'affranchir de la gestion bureaucratique et à sortir de leurs bureaux pour aller à la rencontre des citoyens» tout en les associant aux affaires de leur commune.
Bedoui qui a présidé la célébration de la journée nationale de la Commune au siège de la wilaya, sous le thème de «la commune au cœur des mutations», en présence de la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zohra Zerouati, le Wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, des élus locaux et de membres du Parlement, a déclaré : «Les élus locaux sont appelés à s'affranchir de la gestion administrative bureaucratique et à sortir des assemblées élues et des administrations pour aller à la rencontre des citoyens, échanger avec eux et les associer aux actions qui les concernent, notamment en ce qui concerne les structures publiques de proximité». Aussi, a-t-il exhorté ces responsables à «être plus proches du citoyen, à le défendre, à le respecter et à lui ouvrir leurs portes pour une relation qui dépasse le cadre conjoncturel», et ce, tout en mettant l'accent sur «la participation citoyenne qui est une école qui doit donner lieu à une génération de reconnaissance non de déni, une génération qui donne plus qu'elle ne demande».
Selon le ministre «les Collectivités locales sont le prolongement naturel des institutions constitutionnelles de l'Etat, un rempart contre lequel s'échouent toutes les vaines tentatives de faire basculer dans le doute, le discrédit et l'aventurisme les aspirations du peuple et d'instrumentaliser ses peines», de même que «l'adhésion autour des institutions de l'Etat, qui sont la soupape de sécurité de cette patrie et à faire barrage à toute atteinte à sa légitimité et représentativité et à toute menace de son unité et sa pérennité». Abordant la responsabilité du Gouvernement, Bedoui précisera qu'il «ne ménage aucun effort pour le soutien des élus à travers la consolidation des dotations aux plans communaux de développement qui dépassent, depuis quelques années, les 100 milliards DA/an ainsi qu'aux grands plans sectoriels permettant de faire face au développement croissant des villes».
A ce sujet, le ministre a rappelé «la décision du président de la République relative la réactivation des Fonds de développement des wilayas du Sud et des Hauts Plateaux en accompagnement de la stratégie de réorganisation des territoires à travers les wilayas déléguées et les nouvelles circonscriptions administratives», et ce, tout en soulignant que «le Gouvernement œuvre, sur instruction du président de la République, à la concrétisation de cette stratégie, qui s'inscrit en droite ligne des orientations du Schéma national de l'aménagement durable du territoire, et qui englobera l'ensemble des wilayas du pays» dans le sens d'une orientation, dans le futur, vers une organisation territoriale à même de consolider la décentralisation en tant que choix inéluctable et irréversible.
Sur un autre plan, Bedoui a notamment appelé les Services extérieurs de l'Etat à s'apprêter à se mettre au diapason d'un nouveau dispositif de réformes en matière de gestion des Collectivités locales dans les grandes villes à la faveur du nouveau Code des Collectivités locales, objet actuellement de larges consultations avant son approbation et sa présentation au Parlement. A cette occasion, les présidents des Assemblées populaires communales (APC) de la wilaya d'Alger ont rendu hommage au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour le parrainage de cette célébration.
De son côté, le ministre de l'Intérieur a remis des distinctions à des familles de victimes du devoir national et à nombre de présidents et de fonctionnaires d'APC. Par ailleurs, trois communes pionnières en matière d'énergies renouvelables, à savoir Ouargla, Laghouat et Theniet El Had (w. de Tissemsilt), ontbénéficié d'un prix de 100 millions de dinars au cours de cette cérémonie. Enfin, signalons la signature d'une convention entre le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire et l'Agence nationale des déchets sous la supervision des ministres des deux départements.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.