Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Convocation du corps électoral pour l'élection présidentielle
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 01 - 2019

Des partis politiques se sont exprimés, avant-hier vendredi, sur la décision du président de la République de convoquer le corps électoral pour l'élection présidentielle du 18 avril prochain, la saluant pour certains, notamment ceux de l'alliance présidentielle et la qualifiant, pour d'autres, de normale et logique.
Dans un communiqué qui a sanctionné la réunion périodique de son Bureau national, tenue sous la présidence de son Secrétaire général, Ahmed Ouyahia, le RND a réitéré son appel au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à se présenter pour un nouveau mandat et assurer, lit-on à travers ce document, la poursuite du processus d'édification nationale, sous sa direction éclairée. «Le RND salue la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika de convoquer le corps électoral, pour l'élection présidentielle, du 18 avril prochain», note le RND dans son communiqué. Le parti Tadjamou Amel Al-Djazaïr (TAJ) a également salué cette décision.
Dans une déclaration à la presse, à l'issue de l'annonce de la signature, par le président de la République, d'un décret présidentiel convoquant le corps électoral pour l'élection présidentielle, le 18 avril prochain, le parti TAJ, a, à l'occasion, appelé l'ensemble du peuple algérien à contribuer à la réussite de cette échéance et à la garantie d'un climat de calme et de sérénité, pour faire de cette élection présidentielle une réussite et une fête démocratique en Algérie. «Le parti TAJ réaffirme son soutien permanent, constant et continu au président. TAJ jouera un rôle central et primordial dans cette élection afin de préserver les acquis de la stabilité et du développement dans une Algérie sure, stable, forte, développée et pionnière dans le concert des Nations», a-t-il indiqué.
Réitérant, au passage, son appel au président Bouteflika en vue de continuer à conduire le pays en se représentant à cette échéance. Pour sa part, le président du Front El-Moustakbal, Abdelaziz Belaid a annoncé la participation du parti à ce rendez-vous électoral. S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue en marge des travaux de la conférence nationale des étudiants, Abdelaziz Belaid a qualifié, cette décision de normale et logique. «Le front El-Moustaqbal participera à cette élection, en optant pour un discours sincère visant à semer l'espoir et un programme riche et prometteur, portant le projet d'une société intégrée dans les différents domaines», a-t-il indiqué, rappelant que la décision de la participation du parti à ces joutes électorales est intervenue après approbation de tous les participants au dernier congrès.
Abdelaziz Belaid a, à l'occasion, mis en avant la mobilisation du Front en faveur du travail propre et du discours modéré, non seulement pour participer à l'élection mais aussi pour arriver au pouvoir et opérer un changement à même d'améliorer la situation dans tous les domaines. Le président du Front Justice et Développement (FJD), Abdellah Djaballah, a pour sa part, appelé à la nécessité d'opérer une réforme substantielle dans le régime électoral, en confiant l'organisation des élections à une instance impartiale et indépendante dont le président et les membres doivent être élus et non nommés. Dans son allocution à l'ouverture des travaux du séminaire national des structures organiques, tenu au siège national du parti à Alger, M. Djaballah, a affirmé que la décision de participation à ce rendez-vous électoral sera tranchée par le Conseil consultatif national (Madjlis Choura).
«Le Conseil consultatif et les structures du parti sont les seuls habilités à trancher la position du parti quant à sa participation à la prochaine élection présidentielle», a-t-il dit, rappelant, l'inutilité de sa participation, en tant que personne, à cette échéance électorale. Abdellah Djaballah, a, à l'occasion, insisté sur la nécessité de la mise en place des conditions juridiques et politiques garantissant la transparence des élections, la garantie du financement de cette instance à partir du budget général du gouvernement, après débat au parlement, critiquant, au passage, la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE).
Pour sa part, le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a observé, à partir de Khenchela, que sa formation politique respecte la décision de convocation du corps électoral du Premier magistrat du pays, Abdelaziz Bouteflika. Dans son allocution prononcée à l'ouverture des travaux d'une conférence régionale regroupant les cadres du FNA de la région Est du pays, Moussa Touati a suggéré une période de transition durant laquelle l'actuel mandat du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, sera prolongé. «La période de transition doit être accompagnée par la révision de la Constitution qui doit exprimer la volonté du peuple», a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.