Le ras-le-bol    Allez-y tout doucement Messieurs !    Exportation: Les aveux du président de l'ANEXAL    Internet: Le très haut débit arrive    L'Europe sommée de faire allégeance à Trump    Conférence internationale sur la sécurité: La fracture de l'Occident    MC Alger: Des ratages à tous les niveaux    Le Complexe olympique de Belgaïd aborde sa dernière ligne droite: Le poids des «aberrations» du passé et des «fausses» réserves    RC Relizane: Latrèche démissionne, Beldjilali limogé    Bouira: Deux hommes se tuent en parapente    Prescription des traitements d'oncologie innovants: Le ministère de la Santé revoit sa copie    80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole: Oran, pour un hommage aux réfugiés républicains    Le terroir algérien à l'honneur: Une semaine gastronomique de la ville d'El Oued à l'hôtel Royal    Commémoration de la Journée du Chahid    Le NC Magra résiste au RC Relizane    La France domine la compétition, l'Algérie au tableau des 32    Tunisie - Algérie 1-1 en amical    La révolution algérienne, un exemple pour la liberté des peuples    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    Djalleb promet plus de facilitations pour les jeunes    Certaines revendications des syndicats ne relèvent pas des compétences du ministère    Bordj-Menaiel expose ses problèmes    L'auteur du crime de Bendaoued placé en détention préventive    Réformes politiques et économiques    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Un plan d'aménagement urbain en phase de maturation    Tartit, le désert au féminin pluriel    Ou l'histoire d'un amour impossible    Soirée targuie avec Tikoubaouine    17 millions de dinars dérobés !    Horreur à Haouch El Makhfi    Un terroriste arrêté à Alger    Selon Moscou : Un coup d'Etat militaire au Venezuela devient une priorité des USA    L'opposition cherche toujours un candidat    Chine : Les prix ralentissent, la crainte d'une déflation monte    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    Agence nationale de l'aviation civile : Contrôle, régulation et supervision sont ses missions essentielles    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    Oran a son orchestre symphonique    14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    En adressant un message aux pays de la région.. Bouteflika exprime le vœu de relancer l'UMA    Coupe du monde de sabre féminin «juniors».. La Française Sarah Noutcha remporte l'étape d'Alger    Escalade des attaques de colons contre les Palestiniens    L'opposition sceptique    Les Algériens en conquérants    Les meilleurs réunis autour d'une exposition collective    Présidentielle 2019: Une campagne avant l'heure et des protestations    Nigeria : L'élection présidentielle reportée d'une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Convocation du corps électoral pour l'élection présidentielle
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 01 - 2019

Des partis politiques se sont exprimés, avant-hier vendredi, sur la décision du président de la République de convoquer le corps électoral pour l'élection présidentielle du 18 avril prochain, la saluant pour certains, notamment ceux de l'alliance présidentielle et la qualifiant, pour d'autres, de normale et logique.
Dans un communiqué qui a sanctionné la réunion périodique de son Bureau national, tenue sous la présidence de son Secrétaire général, Ahmed Ouyahia, le RND a réitéré son appel au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à se présenter pour un nouveau mandat et assurer, lit-on à travers ce document, la poursuite du processus d'édification nationale, sous sa direction éclairée. «Le RND salue la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika de convoquer le corps électoral, pour l'élection présidentielle, du 18 avril prochain», note le RND dans son communiqué. Le parti Tadjamou Amel Al-Djazaïr (TAJ) a également salué cette décision.
Dans une déclaration à la presse, à l'issue de l'annonce de la signature, par le président de la République, d'un décret présidentiel convoquant le corps électoral pour l'élection présidentielle, le 18 avril prochain, le parti TAJ, a, à l'occasion, appelé l'ensemble du peuple algérien à contribuer à la réussite de cette échéance et à la garantie d'un climat de calme et de sérénité, pour faire de cette élection présidentielle une réussite et une fête démocratique en Algérie. «Le parti TAJ réaffirme son soutien permanent, constant et continu au président. TAJ jouera un rôle central et primordial dans cette élection afin de préserver les acquis de la stabilité et du développement dans une Algérie sure, stable, forte, développée et pionnière dans le concert des Nations», a-t-il indiqué.
Réitérant, au passage, son appel au président Bouteflika en vue de continuer à conduire le pays en se représentant à cette échéance. Pour sa part, le président du Front El-Moustakbal, Abdelaziz Belaid a annoncé la participation du parti à ce rendez-vous électoral. S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue en marge des travaux de la conférence nationale des étudiants, Abdelaziz Belaid a qualifié, cette décision de normale et logique. «Le front El-Moustaqbal participera à cette élection, en optant pour un discours sincère visant à semer l'espoir et un programme riche et prometteur, portant le projet d'une société intégrée dans les différents domaines», a-t-il indiqué, rappelant que la décision de la participation du parti à ces joutes électorales est intervenue après approbation de tous les participants au dernier congrès.
Abdelaziz Belaid a, à l'occasion, mis en avant la mobilisation du Front en faveur du travail propre et du discours modéré, non seulement pour participer à l'élection mais aussi pour arriver au pouvoir et opérer un changement à même d'améliorer la situation dans tous les domaines. Le président du Front Justice et Développement (FJD), Abdellah Djaballah, a pour sa part, appelé à la nécessité d'opérer une réforme substantielle dans le régime électoral, en confiant l'organisation des élections à une instance impartiale et indépendante dont le président et les membres doivent être élus et non nommés. Dans son allocution à l'ouverture des travaux du séminaire national des structures organiques, tenu au siège national du parti à Alger, M. Djaballah, a affirmé que la décision de participation à ce rendez-vous électoral sera tranchée par le Conseil consultatif national (Madjlis Choura).
«Le Conseil consultatif et les structures du parti sont les seuls habilités à trancher la position du parti quant à sa participation à la prochaine élection présidentielle», a-t-il dit, rappelant, l'inutilité de sa participation, en tant que personne, à cette échéance électorale. Abdellah Djaballah, a, à l'occasion, insisté sur la nécessité de la mise en place des conditions juridiques et politiques garantissant la transparence des élections, la garantie du financement de cette instance à partir du budget général du gouvernement, après débat au parlement, critiquant, au passage, la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE).
Pour sa part, le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a observé, à partir de Khenchela, que sa formation politique respecte la décision de convocation du corps électoral du Premier magistrat du pays, Abdelaziz Bouteflika. Dans son allocution prononcée à l'ouverture des travaux d'une conférence régionale regroupant les cadres du FNA de la région Est du pays, Moussa Touati a suggéré une période de transition durant laquelle l'actuel mandat du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, sera prolongé. «La période de transition doit être accompagnée par la révision de la Constitution qui doit exprimer la volonté du peuple», a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.