Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Messahel souligne l'intérêt accordé à la communauté algérienne aux Etats-Unis
Publié dans La Nouvelle République le 30 - 01 - 2019

La place importante qu'accorde, sur la base des instructions du Président Bouteflika, le gouvernement algérien à la communauté nationale à l'étranger, a été, une fois de plus, réaffirmée par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel à l'occasion de sa rencontre lundi à Washington avec les représentants de la communauté algérienne établie aux Etats-Unis.
Notre ministre des Affaires étrangères a rappelé les décisions du président de la République en faveur de la communauté nationale à l'étranger pour ce qui est de l'accès au logement en Algérie et l'accompagnement des investisseurs et des jeunes de cette communauté. Abdelkader Messahel a mis un accent particulier sur «les réformes globales mises en œuvre en Algérie pour la diversification de l'économie nationale, un domaine auquel la communauté nationale peut contribuer à travers l'investissement». Il a, par ailleurs, mis en exergue «les efforts du gouvernement algérien pour préserver la stabilité du pays dans un contexte régional difficile». Dans ce cadre, il a fait référence aux politiques de la concorde civile et de la réconciliation nationale, conduites par le président de la République, qui ont redonné à la société algérienne «sa cohésion et son unité».
Il a aussi évoqué «l'ensemble des réformes qui ont suivi pour la réappropriation de l'identité nationale, notamment la dimension amazighe avec la langue amazighe en tant que langue nationale et officielle et la proclamation de la fête de Yennayer comme fête nationale chômée et payée». «Toutes ces réformes ont grandement contribué à la préservation de la stabilité de notre pays et au développement socio-économique qu'il a connu durant les dernières années», a indiqué le ministre des Affaires étrangères. Il a également fait part «des mesures prises, dans ce cadre, pour l'amélioration du service consulaire, notamment la modernisation et la numérisation de l'administration». Cette rencontre a été l'occasion d'écouter les attentes et les préoccupations de la communauté algérienne aux Etats-Unis d'Amérique dont les membres présents ont marqué leur «appréciation» pour cette initiative qui reflète l'intérêt accordé à la communauté algérienne à l'étranger, en exprimant leur volonté et leur engagement à «contribuer au développement national et»au»rayonnement culturel» de leur pays d'origine.
Par ailleurs, notre ministre des Affaires étrangères qui effectue une visite àîWashington dans le cadre de la tenue de la 4ème session du dialogue stratégique algéro-américain qu'il devait coprésider, hier, mardi avec son homologue Micheal Pompeo, a fait une intervention au Centre des études internationales stratégiques de Washington, pour souligner le rôle de l'Algérie et sa contribution à la paix et à la stabilité, aussi bien sur le plan régional qu'international. Le chef de la diplomatie algérienne a rappelé, que la politique étrangère de l'Algérie se fonde sur le triptyque : non-ingérence dans les affaires intérieures des Etats, équidistance entre les parties et appropriation par celles-ci des processus de règlement, ce qui lui garantit son indépendance et sa contribution à la stabilité et la paix dans la région et dans le monde.
A l'appui, il a cité la position de l'Algérie en soutien aux efforts des Nations unies pour le règlement de la crise libyenne, soulignant dans le même temps le rejet des ingérences étrangères et la nécessité pour les Libyens de s'approprier la solution dans le cadre d'un dialogue inter-libyen. Sur le Mali, il a réaffirmé l'engament de l'Algérie à poursuivre ses efforts en vue d'accompagner les acteurs maliens dans leurs efforts de mise en œuvre de l'accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d'Alger.
Abdelkader Messahel a réitéré, en outre, l'attachement de l'Algérie au principe d'autodétermination du peuple du Sahara occidental, rappelant à cet égard le soutien de l'Algérie aux efforts du secrétaire général des Nations unies et de son envoyé personnel pour le Sahara occidental, Horst Köhler. Dans un cadre plus global, le ministre des Affaires étrangères a exprimé l'»attachement ferme» de l'Algérie à la légalité internationale, au droit international ainsi qu'aux vertus de la médiation et du dialogue en tant que voies idoines pour dissiper les tensions et résoudre les crises et les conflits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.