ON A TOUJOURS REFUSE DE NOUS ECOUTER. AUJOURD'HUI, ON VA SE FAIT ENTENDRE    El-Tarf : 20 kg de kif saisis, 7 personnes écrouées    Bouchareb annonce un virage à 180 degrés: Le FLN soutient le mouvement populaire    Chlef: La grève des impôts largement suivie    Retards dans le lancement des VRD et malfaçons: Les souscripteurs AADL dénoncent    CAN-2019: Algérie - Gambie, vendredi à 20h45: Le match des jeunes loups de Belmadi    USM Annaba: L'attaque, ce maillon faible    RCK - Démission du président Farès: Un directoire mis en place    Seddik Chihab: Le pays est gouverné par «des forces anticonstitutionnelles»    Tébessa: La pénurie d'eau s'installe    Le coup de pied de l'âne    Algérie - USA: Des experts du FBI pour la formation aux enquêtes sur les vols de patrimoine culture    Programme spécial vacances à la salle Ahmed Bey    200 millions d'euros de dégâts depuis le début du mouvement    «Le mois de mars marqué par "les hauts-faits aux objectifs nobles" du peuple»    Le FLN «rejoint» le mouvement populaire    Refus des visas pour les Algériens    Le GSP bat Prisons du Kenya et passe en quarts    Réunion de travail entre les présidents de clubs et la FABB    Des arbitres nigériens pour Guinée Equatoriale - Algérie des U23    A propos de l'acheminement gratuit du gaz vers la France    Manifestations populaires et perspectives    Saisie de plus de 1.800 comprimés psychotropes    Première section de formation pour les enfants autistes    Les postiers rejoignent el hirak    De l'eau 24h/24 pour les Constantinois dès 2020    Aide du PAM pour plus d'un demi-million de personnes    L'ONU présente un nouveau plan pour le retrait des combattants    Un artiste promis à un million de dollars au Japon    Cheïkh Aïchouba Mostefa dit Si Safa    Célébration du 57e anniversaire de la fête de la victoire    Crise au Venezuela : Washington parle de "négociations positives" avec Moscou    Après près de 30 ans à la tête du pays : Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev démissionne    Tamanrasset : Adapter les textes régissant le commerce extérieur avec les spécificités des régions frontalières    France : La croissance 2019 revue en baisse à 1,4%, dit Le Maire    De pluies assez soutenues    Constantine : Fin des travaux de consolidation des stations du téléphérique    MARCHES POUR LE CHANGEMENT : Les personnels de la santé appellent au "respect de la Constitution", à "l'indépendance de la justice"    Lamamra maintient le cap    Cascade de démentis    VEHICULES CKD-SKD: Légère baisse de la facture d'importation    Les derniers terroristes del'EI acculés au bord de l'Euphrate    Dylan Bronn forfait face à l'Algérie    El-Qods occupée: Escalade israélienne, condamnations et mises en garde palestiniennes    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    Tlemcen : Les accords d'Evian au centre d'une rencontre    Eliminatoires Coupe d'Afrique des Nations 2019.. Mobilis fidèle aux Verts    Ghaza : L'ONU demande à Israël de revoir ses règles d'engagement militaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Message du président de la République à l'occasion de la Journée nationale du Chahid
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 02 - 2019

La commémoration de la Journée nationale du Chahid a été une nouvelle occasion pour le président de la République, Abdelaziz Bouteflika de rappeler les sacrifices consentis par les moudjahidine et chouhada pour le recouvrement de l'indépendance.
Dans ce contexte, dans un message lu en son nom à cette occasion par le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, le président de la République a adressé hier, à Tiaret, un message multidimensionnel à la nation. Ainsi, et après avoir adressé ses salutations et exprimer sa considération aux moudjahidine et moudjahidate encore en vie, le président de la République s'est «incliné avec ferveur à la mémoire de ceux qui nous ont devancés pour la dernière demeure, dont ici à Tiaret, mon frère et compagnon, le Commandant Ahmed Kaïd, dit Si Slimane, un symbole de l'ALN et l'un des artisans de la grande bataille, celle de l'édification de l'Algérie indépendante.» «En parlant de la grande bataille qui avait pour objectif, aux termes de la Proclamation du 1er Novembre, l'édification d'une Algérie indépendante démocratique et sociale dans le cadre des principes de l'Islam, notre sainte religion, nous pouvons affirmer, fièrement et solennellement, que le sang de nos glorieux Chouhada n'a pas été versé en vain», avait ajouté le président de la République.
Dans le sens, de cette résistance au colonisateur, le président de la République a évoqué celle «déclenchée, les derniers mois de notre Glorieuse révolution dans le Sahara algérien, a été une autre preuve de cette détermination à obtenir l'indépendance de l'Algérie dans son intégralité et à mettre en échec les manœuvres de la dernière heure de l'implacable colonisateur.» Abordant les réalisations de l'Algérie indépendante, le président de la République dira : «Au vu des réalisations de l'Algérie indépendante en matière de progrès économique et de promotion sociale et au regard de sa voix retentissante dans le concert des Nations au service des causes justes et pour la défense d'un monde de paix et de sécurité, nous pouvons réaffirmer que le sang pur de nos martyrs n'aura pas été vainement versé.»
Dans le registre des sacrifices, le chef de l'Etat citera en exemple celui de la tragédie nationale qui a touché l'Algérie, sans toutefois, ébranler la volonté du peuple algérien dont il citera la bravoure et la résistance. Un «peuple, qui a donné à travers les générations successives, naissance à tant de vaillants patriotes, l'Algérie a su dépasser sa tragédie nationale, d'abord par la Concorde civile, puis par la Réconciliation nationale, deux bénédictions dont Allah nous a gratifié», précisera le Chef de l'Etat. Revenant à la commémoration de cette journée historique, le Chef de l'Etat soulignera : «Cette cérémonie de commémoration et de recueillement, même si elle ne se veut pas, fondamentalement, une halte pour l'évaluation des réalisations de l'Algérie indépendante, il n'en demeure pas moins que le rappel de certaines réalités est un devoir en reconnaissance aux artisans de notre liberté, dont l'édification de l'Algérie était le rêve et l'objectif suprême de leur sacrifice.
Aujourd'hui, nous pouvons assurer à nos glorieux chouhada que l'Algérie a consacré à leurs petits-enfants la scolarisation totale, partout où qu'ils se trouvent, et que l'analphabétisme et la privation du savoir contre lesquels ils se sont levés n'ont plus d'existence en terre algérienne, qui compte à présent près de dix millions d'élèves et d'étudiants, dont presque la moitié sont des filles.» A propos de liberté et de droits de l'Homme, le président de la République ajoutera que «toutes les libertés dont jouissent les peuples développés sont, désormais, une réalité tangible en Algérie, aussi bien en termes de pluralisme politique, de liberté d'expression, de droits de l'Homme que d'égalité homme-femme ainsi que de tout ce dont rêvait notre brave peuple à l'époque de l'obscurantisme et de l'iniquité coloniale.»
Enfin, en matière d'acquis et de leurs préservations face aux nouvelles menaces, «nous connaissons d'importants progrès dans tous les domaines, fruits de tant d'efforts et de persévérance dans la grande bataille, celle de la construction et de l'édification depuis l'indépendance, mais nous nous devons, aujourd'hui que nous vivons dans un environnement jalonné de menaces et de bouleversements, de veiller à la préservation de ces acquis et de rester mobilisés pour davantage de progrès», ajoutera le Chef de l'Etat, et ce, avant d'exhorter «l'ensemble des enfants de notre grand peuple à unir leurs forces pour la préservation du serment fait aux chouhada de continuer le combat sur la voie de la construction et l'édification, et de faire prévaloir l'intérêt suprême du pays sur la diversité des idées chaque fois qu'il est question de la sauvegarde de notre indépendance politique, économique et sécuritaire».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.