Habitat: Attribution de 1.330 unités de logement "AADL" et "LPP"    Le capital du Groupe Télécom Algérie triplé    LOPIS : des laboratoires politiques oeuvrent à susciter "une crise de terminologies"    Real Madrid: le verdict tombe pour Hazard    Opep-Non Opep : Arkab participe à la 17ème réunion du JMMC à Vienne    Tottenham: Mourinho voit grand pour Alli    Colère et indignation des Algériens    «L'Etat fera face à toute tentative d'entraver les élections»    Marche contre l'ingérence européenne    «J'ai fait une campagne propre»    La commission du renseignement du Congrès accable Trump    L'ONU lance un appel de près de 29 milliards de dollars    Nouvelle réunion tripartite à Washington lundi    7 responsables de Sonelgaz de Tipasa sous mandat de dépôt    Imposante marche des syndicats autonomes à Tizi Ouzou    Le Raja pour le vainqueur MCA-Forces aériennes    L'inévitable saignée ?    Deux médailles d'or et une en argent pour les Algériens    Mahrez, Bennacer et Belaïli retenus dans la liste finale    54 appareils distribués aux handicapés    Le transport scolaire fait défaut    4 300 fuites d'eau colmatées depuis janvier    ACTUCULT    "Muhend U Yehya est un artiste profondément universel"    À quoi ressemble le paradis dans la tête d'un musulman !?    La pièce "GPS" retenue en compétition    Accidents de la route: 15 morts et 310 blessés en une semaine en zones urbaines    Ligue des champions d'Afrique. ES Tunis – JS Kabylie (demain à 20h à Radès) : Mission compliquée pour les Kabyles    CAF Awards 2019 : Trois Algériens dans le top 10    Malgré des divergences entre ses pays membres : L'Otan adopte une déclaration consensuelle    Souk Naâmane (Oum El Bouaghi) : Démantèlement d'un réseau international de trafic de voitures    Bouira: Campagne de sensibilisation sur la drogue    Le procès s'est ouvert hier: Sellal et Ouyahia à la barre    Intérêts d'Anadarko en Algérie: Sonatrach va exercer son droit de préemption    Tébessa: Détournement de fonds dans une société, un cadre sous contrôle judiciaire    Sidi Bel-Abbès: Le maire dépose sa démission, son successeur connu aujourd'hui    Henry Kissinger Ex-secrétaire d'Etat américain Les Etats-Unis et la Chine devraient régler leurs désaccords pour le bien de l'avenir du monde    Zimbabwe : La fortune de Robert Mugabe dévoilée par le gouvernement    Déficit de la balance commerciale Une situation économique et sociale préoccupante    Sécurité alimentaire Une priorité pour sortir de la crise    Chine : Hausse de l'IDA du secteur manufacturier en novembre    Bourse : Le Nikkei à Tokyo finit en baisse de 0,64%    Belaïd plaide pour "l'équilibre régional dans le développement"    Iran : Le chef de la diplomatie omanaise en Téhéran, après une visite à Washington    France-Algérie : Nadia Kaci, le prix de la liberté    70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie Ouverture à Sofia d'une exposition d'art sino-bulgare    Projection du film "Le voleur de bicyclette" le 7 décembre à Oran    "Chronologie de l'Histoire de l'Algérie" le 7 décembre à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des candidats déposent leurs dossiers, d'autres renoncent
Publié dans La Nouvelle République le 04 - 03 - 2019

Le dépôt, avec une procuration, du dossier du candidat Abdelaziz Bouteflika, par Abdelghani Zaalane, directeur de campagne du Président sortant, a été précédé, hier, par le dépôt des 60 000 signatures. En effet, les véhicules transportant les formulaires de signatures, sans doute en nombre bien plus élevé que celui exigé par la loi, sont arrivés avant l'heure du rendez-vous pris à 18h par Abdelghani Zaalane pour le dépôt de candidature. Auparavant, dans l'après-midi, l'APS avait fait savoir que «le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, candidat à l'élection présidentielle du 18 avril prochain, a rendu publique sa déclaration de patrimoine».
Le dépôt de la candidature du Président Bouteflika a une conséquence directe sur le Mouvement de la Société pour la paix (MSP) qui a annoncé hier que, dans ce cas, il ne participerait pas à l'élection présidentielle du 18 avril 2019. Dans un communiqué, le MSP a précisé que «le Conseil consultatif, réuni samedi et dimanche en session extraordinaire, a décidé de la non-participation à la prochaine échéance présidentielle en cas de confirmation de la candidature du président de la République pour un 5ème mandat». Il est imité par le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, qui avait retiré les formulaires de souscription de signatures individuelles au niveau du ministère de l'Intérieur, et qui a tranché hier après-midi la question en décidant de ne pas se présenter à la présidentielle du 18 avril prochain.
S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue au siège de son parti à l'issue d'une session extraordinaire de son bureau politique, M. Benflis a affirmé que «la conjoncture politique actuelle ne me permet pas de participer à la prochaine présidentielle», précisant que «cette conjoncture exige d'écouter la voix du peuple».
Ali Benflis avait déclaré, mercredi, que son parti estimait que «la prochaine présidentielle est très importante pour l'Algérie, qu'il y participe ou pas», soulignant que «le peuple algérien est capable de régler ses problèmes dans la sérénité». On sait que le Parti des Travailleurs (PT), qui avait aussi retiré les formulaires de souscription de signatures individuelles au ministère de l'Intérieur, a décidé, pour sa part, de ne pas participer à l'élection présidentielle.
Par contre, le général à la retraite, Ali Ghediri a déposé, auprès du Conseil constitutionnel, en tant qu'indépendant, son dossier de candidature à la Présidence de la République. Dans une déclaration à la presse à l'issue du dépôt du dossier de candidature, Ali Ghediri, cité par l'APS, a précisé avoir «collecté le double du nombre des formulaires de signatures individuelles qu'exige le code électoral», reconnaissant, toutefois, que l'opération a été «relativement difficile». Il a indiqué avoir couvert «35 wilayas où le nombre des signatures collectées à dépassé le quorum légal», ajoutant que «plus de 3.000 formulaires ont été signés dans plus de la moitié de ces wilayas».
Le délai pour le dépôt des dossiers de candidature à l'élection présidentielle du 18 avril prochain, devait s'achever, hier dimanche 3 mars 2019 à minuit, conformément à l'article 140 de la loi organique portant régime électoral et au décret présidentiel portant convocation du corps électoral. D'autres candidats à la présidentielle du 18 avril prochain avaient déjà déposé leurs dossiers de candidature auprès du Conseil constitutionnel. Il s'agit du président du parti du Rassemblement Algérien (RA), Ali Zeghdoud et du candidat indépendant Abdelhakim Hamadi jeudi, puis, samedi, le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, le président du Parti de la Victoire Nationale (PVN), Adoul Mahfoudh et le président du mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina ont déposé leurs dossiers de candidature auprès du Conseil constitutionnel.
A l'issue du dépôt de son dossier, Abdelaziz Belaid a indiqué qu'il avait «collecté 115.000 signatures auprès des électeurs, à travers les 48 wilayas et 1.748 signatures d'élus locaux». Concernant Abdelaziz Belaid, c'est, a-t-il dit, suite au récent mouvement populaire, que l'instance de coordination de son parti qui s'est réunie samedi matin, a décidé de participer à la prochaine présidentielle. Il pense qu'il sera «l'alternative», d'autant que son parti «dispose d'un programme et a déjà prouvé son aptitude à accomplir davantage de réalisations».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.