Real Madrid: Navas tout proche du PSG ?    CRB: Amrani dirigera le Chabab à N'Djamena    JSK - Zeghdane: «Nous sommes déterminés, la qualification est notre seul objectif»    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Le maréchal Haftar source d'alimentation du marché noir pétrolier    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    5e colonne, en marche !    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Rassemblement demain devant l'ambassade d'Algérie à Paris    Ribéry prolonge le plaisir chez la Viola    Les joueurs mettent fin à la grève    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    Collecte d'affaires scolaires pour les enfants défavorisés    Nouveau décès parmi les pèlerins algériens    3 morts et 35 blessés dans deux accidents de la route    Un danger permanent en période de grosses chaleurs à Naâma    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Trois sœurs de Kasdi Merbah appellent à rouvrir le dossier    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    L'incident a créé la panique : Deux blessés dans la chute du toit d'une bâtisse à Skikda    Litige opposant Hydro Canal à une société italienne: Risque de vente aux enchères des actions de la société algérienne    Enième report de la livraison des 2.800 logements AADL de Misserghine: Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Chlef: Le secteur hôtelier renforcé    Djemaï s'essaye au désespéré sauvetage du FLN    La discipline des juges et magistrats    Risque d'embrasement ?    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Après le Front El Moustakbel, rencontre avec Talaï El-Houryate : L'instance de médiation et du dialogue à la rencontre de la société civile    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Au second trimestre : Thomson Reuters relève ses prévisions après une croissance de 4%    Energie solaire L'Algérie est prête pour la réalisation du projet national de production de 5600 MW d'électricité    Les 4 conditions de Benflis    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des candidats déposent leurs dossiers, d'autres renoncent
Publié dans La Nouvelle République le 04 - 03 - 2019

Le dépôt, avec une procuration, du dossier du candidat Abdelaziz Bouteflika, par Abdelghani Zaalane, directeur de campagne du Président sortant, a été précédé, hier, par le dépôt des 60 000 signatures. En effet, les véhicules transportant les formulaires de signatures, sans doute en nombre bien plus élevé que celui exigé par la loi, sont arrivés avant l'heure du rendez-vous pris à 18h par Abdelghani Zaalane pour le dépôt de candidature. Auparavant, dans l'après-midi, l'APS avait fait savoir que «le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, candidat à l'élection présidentielle du 18 avril prochain, a rendu publique sa déclaration de patrimoine».
Le dépôt de la candidature du Président Bouteflika a une conséquence directe sur le Mouvement de la Société pour la paix (MSP) qui a annoncé hier que, dans ce cas, il ne participerait pas à l'élection présidentielle du 18 avril 2019. Dans un communiqué, le MSP a précisé que «le Conseil consultatif, réuni samedi et dimanche en session extraordinaire, a décidé de la non-participation à la prochaine échéance présidentielle en cas de confirmation de la candidature du président de la République pour un 5ème mandat». Il est imité par le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, qui avait retiré les formulaires de souscription de signatures individuelles au niveau du ministère de l'Intérieur, et qui a tranché hier après-midi la question en décidant de ne pas se présenter à la présidentielle du 18 avril prochain.
S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue au siège de son parti à l'issue d'une session extraordinaire de son bureau politique, M. Benflis a affirmé que «la conjoncture politique actuelle ne me permet pas de participer à la prochaine présidentielle», précisant que «cette conjoncture exige d'écouter la voix du peuple».
Ali Benflis avait déclaré, mercredi, que son parti estimait que «la prochaine présidentielle est très importante pour l'Algérie, qu'il y participe ou pas», soulignant que «le peuple algérien est capable de régler ses problèmes dans la sérénité». On sait que le Parti des Travailleurs (PT), qui avait aussi retiré les formulaires de souscription de signatures individuelles au ministère de l'Intérieur, a décidé, pour sa part, de ne pas participer à l'élection présidentielle.
Par contre, le général à la retraite, Ali Ghediri a déposé, auprès du Conseil constitutionnel, en tant qu'indépendant, son dossier de candidature à la Présidence de la République. Dans une déclaration à la presse à l'issue du dépôt du dossier de candidature, Ali Ghediri, cité par l'APS, a précisé avoir «collecté le double du nombre des formulaires de signatures individuelles qu'exige le code électoral», reconnaissant, toutefois, que l'opération a été «relativement difficile». Il a indiqué avoir couvert «35 wilayas où le nombre des signatures collectées à dépassé le quorum légal», ajoutant que «plus de 3.000 formulaires ont été signés dans plus de la moitié de ces wilayas».
Le délai pour le dépôt des dossiers de candidature à l'élection présidentielle du 18 avril prochain, devait s'achever, hier dimanche 3 mars 2019 à minuit, conformément à l'article 140 de la loi organique portant régime électoral et au décret présidentiel portant convocation du corps électoral. D'autres candidats à la présidentielle du 18 avril prochain avaient déjà déposé leurs dossiers de candidature auprès du Conseil constitutionnel. Il s'agit du président du parti du Rassemblement Algérien (RA), Ali Zeghdoud et du candidat indépendant Abdelhakim Hamadi jeudi, puis, samedi, le président du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaid, le président du Parti de la Victoire Nationale (PVN), Adoul Mahfoudh et le président du mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina ont déposé leurs dossiers de candidature auprès du Conseil constitutionnel.
A l'issue du dépôt de son dossier, Abdelaziz Belaid a indiqué qu'il avait «collecté 115.000 signatures auprès des électeurs, à travers les 48 wilayas et 1.748 signatures d'élus locaux». Concernant Abdelaziz Belaid, c'est, a-t-il dit, suite au récent mouvement populaire, que l'instance de coordination de son parti qui s'est réunie samedi matin, a décidé de participer à la prochaine présidentielle. Il pense qu'il sera «l'alternative», d'autant que son parti «dispose d'un programme et a déjà prouvé son aptitude à accomplir davantage de réalisations».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.