Ce que Mourinho devrait toucher à Tottenham    Eucoco/Sahara occidental: mettre fin à l'occupation, ouvrir une nouvelle page d'histoire    L'ONU affirme que sa position sur l'illégalité des colonies israéliennes reste inchangée    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 13ème journée    8 individus arrêtés à Relizane et à Ghardaïa pour tentative de ralliement aux groupes terroristes au Sahel    Plus de 5 000 contractuels concernés à Tamanrasset    Les étudiants toujours mobilisés    Les permanences des candidats en stand-by    Le Président prêt à inclure des représentants du mouvement populaire au gouvernement    L'ONU «préoccupée» par les grâces de Trump aux militaires    Les Européens divisés sur la réforme de l'élargissement à l'Est    18 200 unités vendues à fin octobre 2019    Octavia 4-G : le modèle qui avance, la gamme qui monte !    Détends-toi ! Ménage tes nerfs ! Cool !    A la conquête de l'Amérique    Début des travaux au stade du 5-Juillet    Portes ouvertes sur l'utilisation de l'énergie photovoltaïque    Les services de la santé rassurent    3 façons de faire du sport sans s'en rendre compte dans la journée    Moussaka    Calcium : en manque ?    «2049, l'année du serpent de terre…»    Venise sort la tête de l'eau après des inondations historiques    Schématisme et morale néolibérale    Parution d'"Une paix et amitié perpétuelles", de Tobjorn Odegaard    Les essais nucléaires de Reggane à travers la photo    Comité d'Arbitrage de la CAF : Le président dénonce l'ingérence d'Ahmad Ahmad    LFP – Sanctions : Bouchar suspendu un match    Infos Campus    Equipe nationale - Les Verts prennent une sérieuse option    Sidi Bel-Abbes: Le BTPH «grand pourvoyeur des maladies professionnelles»    Alger: Découverte d'un atelier clandestin de fabrication de vins et spiritueux    Football - Ligue 2: Plusieurs duels intéressants à l'affiche    Aïn Defla: Belaïd pour un «dialogue sans exclusive»    Blida: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    El Oued: Benflis rejette tout lien avec l'ancien système    Fonds détournés vers l'étranger: «Les autorités ont mis beaucoup de temps à agir»    Au 3e jour de la campagne électorale pour le scrutin de 12 décembre Les candidats mettent l'accent sur l'importance d'aller vers les élections    Ryad Mahrez parmi les 100 joueurs les plus précieux du monde    Grève dans les écoles    Le ministre des Finances estime : "L'importance d'amender la Loi organique relative aux lois de Finances"    400 millions de dollars à l'horizon    Gaïd Salah salue "l'élan populaire"    4 manifestants condamnés    Volkswagen investit pied au plancher    Journées d'Art Contemporain de Carthage 2019 (JACC) : " Les galeries à l'œuvre "    Cinéma : Les Misérables, un film social coup de poing sur la banlieue    Alger (Fondation Casbah): Recensement de 330 bâtisses menaçant ruine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Formation du nouveau gouvernement
Publié dans La Nouvelle République le 18 - 03 - 2019

Les consultations prévues par le Premier ministre, Noureddine Bedoui, et le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, tendant à la formation du nouveau gouvernement de «compétences nationales avec ou sans affiliation politique», annoncé par la feuille de route du Président Bouteflika, ont commencé, selon l'APS qui se réfère à une source bien informée. La nouvelle équipe gouvernementale comporterait, précise la même source, «des compétences nationales avec ou sans affiliation politique et reflétant de manière significative les caractéristiques démographiques de la société algérienne».
La structure du prochain gouvernement a fait l'objet d'une séance de travail tenue par Noureddine Bedoui et Ramtane Lamamra. Les consultations en cours s'étendront aux représentants de la société civile et aux formations et personnalités politiques qui en exprimaient le souhait en vue d'aboutir à la mise en place d'un «gouvernement de large ouverture», précise également cette source. Le Premier ministre avait indiqué jeudi, lors d'une conférence de presse animée conjointement avec le vice-Premier ministre, que le gouvernement technocrate, qui sera nommé dans les tous prochains jour, entamera dès sa mise en place les préparatifs de la conférence nationale inclusive, affirmant que l'Exécutif nouera le dialogue avec toutes les composantes de la société «sans exclusion» pour concrétiser «toutes les aspirations» du peuple algérien.
Noureddine Bedoui avait déclaré, à cette occasion, que le gouvernement se voulait «ouvert» à tous les courants politiques, «représentatif de toutes les compétences et énergies, notamment les jeunes, et à même de contribuer à la réussite de la phase de transition ne devant pas aller au-delà d'une année.» Le Premier ministre avait indiqué ce qui était attendu de ce gouvernement : une fois nommé, il commencera sans délai la préparation de la conférence nationale inclusive, dont l'organisation a été annoncée par le président de la République, et dont les modalités seront définies en tenant compte des avis et des propositions de tous afin d'établir les «priorités» ; la prochaine équipe gouvernementale devra «mettre tous les moyens afin de permettre le bon fonctionnement des différents services et institutions du pays» ; enfin, le gouvernement œuvrera à instaurer un climat de «confiance» et de «sérénité».
Le Premier ministre avait lancé un appel «à tous les partenaires politiques, notamment ceux qui sont dans l'opposition, au dialogue et à nous écouter les uns les autres afin de pouvoir dépasser la conjoncture difficile que traverse notre pays». Pour sa part, le vice-Premier ministre, Ramtane Lamamra, avait reconnu, au cours de la même conférence de presse, «la nécessité de fournir davantage d'efforts et de persévérance pour convaincre nos frères (dans l'opposition) de l'importance de dialoguer et coopérer». Le gouvernement technocrate aura pour première tâche, la préparation de la conférence nationale inclusive annoncée par le Président Bouteflika. Sur les ondes de la Radio nationale, Ramtane Lamamra avait tenu à préciser que «pour ce qui est du gouvernement, il n'est pas l'organisateur de cette conférence mais souhaite être un facilitateur».
Il avait assuré que le futur Gouvernement, sous la conduite du Premier ministre, Noureddine Bedoui, ouvrira les canaux de communication et cherchera à convaincre, car, a-t-il dit, «il s'agit d'un gouvernement qui a une obligation de résultats». «Il faut aller vers les citoyens, les forces politiques et toutes les personnes qui ont un potentiel pour pouvoir influencer le cours des évènements», avait-il ajouté. Ramtane Lamamra avait indiqué que c'est la Conférence, qui se tiendra avant fin 2019, qui fixera la date de l'élection présidentielle.
Pour l'heure, les observateurs ont noté que certains partis d'opposition ont réagi à la fois aux manifestations et rassemblements qui ont eu lieu vendredi dernier et aux décisions contenues dans la feuille de route annoncée par le Président Bouteflika, et ont avancé des propositions qui, parfois, convergent, alors que les partis de l'Alliance Présidentielle sont restés curieusement silencieux. Des représentants de près de cent associations nationales ont également réagi, mettant en avant l'impératif de «lancer un dialogue national inclusif» visant l'encadrement du mouvement populaire que connaît l'Algérie, appelant au changement du système et à l'édification d'une Algérie nouvelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.