Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    Soufiane Djilali revient sur sa rencontre avec Tebboune    9 activistes ont devant le juge jeudi    La part du lion pour Air France et sa filiale Transavia    L'ANC réitère son soutien au peuple sahraoui et à son droit à l'autodétermination    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Le directeur du Sheraton d'Alger en détention à El-Harrach    Une importante délégation algérienne à Londres    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    L'idée d'un conseil national unificateur remise en cause    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Almas, 10e président en 7 ans    Quelles conséquences d'un réaménagement irréfléchi ?    Yaïche tire la sonnette d'alarme    La maladresse de la direction usmiste    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    Le tueur silencieux fait 2 victimes à Annaba    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ACTUCULT    Khaled Akchout réhabilité dans ses fonctions    "L'état central a montré ses limites"    L'Algérie dans le Top-50 des pays épinglés    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    Energies renouvelables : Une stratégie globale aujourd'hui devant le Conseil des ministres    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    La guerre des «boutons»    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    Crise libyenne: L'Algérie et l'Italie partagent «une vision commune»    La vice-présidence confiée à l'Algérie    Arrestation de 7 individus    Un mariage mémorable    Mohamed Rabie Meftah agresse Banouh    La troupe de danse de Chengdu subjugue le public    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    Le smecta déconseillé aux enfants de moins de deux ans !    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    TLS Contact Algérie annonce de nouvelles procédures    Les manifestants dénoncent toute atteinte à l'unité nationale    Un colloque national sur la procédure de communication les 19 et 20 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le panier de l'Opep progresse à 70,44 dollars le baril
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 04 - 2019

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a progressé, vendredi à 70,44 dollars le baril, contre ,dollars, la veille, a indiqué lundi l'Organisation pétrolière sur son site web.
Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'Opep (ORB) comprend actuellement le Sahara Blende (Algérie), Girasols (Angola), Dien (Congo), Oriente (Equateur), Zaïrois (Guinée Equatoriales), Rabig light (Gabon), Iran Havel (Iran),Basera Light (Irak), Kustia Exporta ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Vendredi, les prix du pétrole grimpaient en cours d'échanges européens, en nette hausse hebdomadaire alors que les baisses de production, volontaires ou non, se multiplient à travers le monde. Dans l'après-midi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 71,34 dollars à Londres, en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le baril de WTI pour le contrat de mai prenait 45 cents à 64,03 dollars. Sur la semaine, le Brent gagnait 1,42% et le WTI 1,51%. Le WTI se dirigeait vers sa sixième semaine consécutive de progression, et les deux marchés s'approchaient de leurs plus hauts en cinq mois atteints mercredi pour la référence européenne à 71,78 dollars et mardi pour le WTI à «Ces gains sont dus aux craintes de perturbations de l'offre en Libye», où de violents affrontements ont repris, et aux baisses volontaires de production de l'Opep et de ses partenaires, a commenté un analyste. Alors que l'Opep et l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ont publié leurs rapports mensuels, les regards se tournent vers les réserves de brut des pays de l'OCDE, indicateur clef du marché. «Le vent tourne enfin, puisque selon l'AIE, les réserves ont nettement reculé en février après trois mois de hausse», a commenté un autre analyste. Le niveau de ces réserves approche de sa moyenne sur cinq ans, objectif officiel de l'accord de l'Opep et de ses partenaires. «Avec un marché assez tendu, cet objectif est à portée de main, ce qui serait une victoire» pour l'Organisation, a- t-il ajouté. Reste à savoir si l'Opep compte agir pour éviter aux prix de monter trop vite, ce qui pèserait sur la demande mondiale. Certains membres voudraient augmenter leur production, a rapporté l'agence Reuters, citant des sources proches du dossier. «Une décision à ce sujet pourrait être prise lors de la prochaine réunion, les 25 et 26 juin», ont commenté des analystes. L'Organisation et ses partenaires, à leur tête la Russie réduisent leur production de 1,2 million de box à compter du 1er janvier 2019 pour six mois.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.