Barça : Messi reprend l'entrainement avec le groupe    Bonnes perspectives en gaz et électricité    DIALOGUE NATIONAL : Le panel s'engage à rencontrer la société civile    «Le dialogue doit satisfaire les demandes du peuple»    COUR DE JUSTICE D'ORAN : Le président de la cour et du procureur général installés    «L'investissement est ouvert au privé»    DEGRADATION DU SOLDE COMMERCIAL : Les experts tirent la sonnette d'alarme    Un professeur américain rejette la propagande marocaine    Guterres profondément préoccupé par la situation dans le Nord-Ouest    Jeux militaires de Russie : l'Algérie décroche la 6e place    La paire Meriem Azem-Amel Zaïdi au dessus du lot    Islam Slimani en prêt à Monaco    «Je n'ai pas envie de poursuivre ma mission»    ACCIDENT DE LA ROUTE A SIDI BEL ABBES : Six blessés dans une collision à Sidi Khaled    Sept personnes arrêtées dans plusieurs wilayas    SAISON ESTIVALE : 17 morts par noyade à Mostaganem    PELERINAGE 2019 : 22 Algériens décédés depuis le début du Hadj    Crime odieux sur un jeune homme à El Matmar    L'EN «messieurs» se contente de la 12e place    "La mission du panel est de diviser le hirak"    Les ventes de voitures en baisse en juillet en Chine    La hantise des conducteurs    L'armée face à une situation sécuritaire de plus en plus préoccupante    Farès opéré avec succès    Une jeune fille fait une chute du 5e étage à Haï Essalem    L'histoire convoquée pour le présent    L'ONM demande la dissolution du FLN    Serge Michel : engagement total pour la Révolution algérienne    "L'enseignement des arts a besoin d'un nouveau souffle"    Trop de questions (2)    Yémen : Les séparatistes s'emparent de nouvelles positions    Blida : Installation du nouveau président de la Cour et du procureur général    Bensalah réitère son appel au dialogue    Marche des étudiants: Maintien de la mobilisation à Alger    ASM Oran: Ahmed Belhadj ne viendra pas    Haï Nour: Deux dealers arrêtés    Tébessa, El-Tarf: De nouveau des routes coupées à cause de l'eau    ATP: Le Sud-Coréen Lee, le 1er joueur sourd à gagner un match sur le circuit    Climatiseurs DualCool et ArtCool : Les nouveaux nés de LG    Bourses : L'Europe finit en hausse, portée par les espoirs de relance    Chine : Réunion du PCC pour analyser la situation économique    Rencontre Poutine-Macron : La Russie ne souhaite pas un scénario à la Gilets jaunes à Moscou    ZLECAF : Nécessité de saisir les opportunités au profit de l'économie nationale    Importations: Des matériels roulants en souffrance au niveau des zones sous-douanes débloqués    Afin d'atteindre "rapidement" ses objectifs : Le chef de l'Etat renouvelle son appel à faire avancer le processus de dialogue    Deuxième jour du ministre de l'Intérieur à Illizi : Les jeunes expriment leurs préoccupations    Plus de 180.000 unités en 2018    Nouvelle publication    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une action méthodique inscrite dans la durée
Publié dans La Nouvelle République le 15 - 05 - 2019

La lutte contre la corruption et le jugement de toutes les personnes impliquées dans des affaires de dilapidation de deniers publics, figurent parmi les revendications majeures des manifestations populaires qui se déroulent chaque vendredi dans le centre de la capitale et plusieurs autres grandes villes du pays.
Ces revendications sont également portées par les slogans scandés par les étudiants au cours de leurs marches du mardi. Ainsi, au cours de leur marche pacifique à Alger, mardi dernier, des centaines d'étudiants, arborant l'emblème national, se sont dirigés vers la rue Abane Ramdane, pour marquer une halte devant le tribunal de Sidi M'hamed, et scander des slogans dénonçant la corruption et la dilapidation des deniers publics. La même préoccupation a sans doute motivé la décision du chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, qui a nommé, mardi, Tarek Kour, président de l'Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC). L'accélération enregistrée dans le traitement des affaires de corruption et les arrestations de «poids lourds» dans ce cadre, laissent entrevoir une prise en main déterminée par la Justice des dossiers qui ont défrayé la chronique. Il s'agit, insiste-t-on, d'une action méthodique, inscrite dans la durée et induisant un impact salutaire sur l'économie nationale, débarrassée de l'impact néfaste des pratiques qui ont profondément gangrené son fonctionnement. Au plan médiatique, les informations circulent, notamment sur les sites électroniques, à propos de personnalités qui ont occupé des postes importants au sein du pouvoir et qui sont ou seront prochainement convoqués par la justice pour des agissements contraires à la loi ayant permis à certaines personnes de bénéficier d'avantages indus ou de s'accaparer, tout aussi indument, de biens publics. Dans ce registre l'affaire très attendue par l'opinion publique, celle de Kamel Chikhi, dit "El boucher", sera bientôt traitée. Il comparaîtra le 22 mai devant le Tribunal correctionnel de Sidi M'hamed (Alger) dans l'affaire des conservateurs fonciers. L'affaire concerne les documents, livrets fonciers et actes de propriété relatifs à la société de "Kamel El Boucher". Rappelons que le prévenu Kamel Chikhi, en détention provisoire, est poursuivi avec 12 autres prévenus dans 4 affaires, dont celle du trafic de cocaïne. Quant à l'ex-Président du Forum des chefs d'entreprises (FCE), Ali Haddad, il comparaitra, pour sa part, devant le Tribunal correctionnel de Bir Mourad Rais pour faux et usage de faux dans l'affaire des passeports, a-t-on appris auprès de son avocat Me. Khaled Bourayou. Pour rappel, l'ex président du FCE avait été appréhendé, au poste frontalier Oum Téboul (El Tarf) en s'apprêtant à quitter le territoire national en direction de la Tunisie. On sait que la Commission des Affaires juridiques, administratives, des droits de l'Homme, de l'organisation locale, de l'aménagement du territoire et du découpage territorial du Conseil de la nation a tenu récemment deux réunions pour auditionner les deux membres Saïd Barkat et Djamel Ould Abbès, aux fins d'élaborer son rapport concernant la levée de l'immunité parlementaire des deux sénateurs. Dans un tout autre registre, Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs, a fait appel de la décision du juge d'instruction de sa mise en détention provisoire, indique dimanche un communiqué de son parti se référant au collectif d'avocats. Cet appel sera examiné le 20 mai 2019. Le collectif des avocats a pu voir, pour la première fois ce dimanche, Louisa Hanoune à la prison de Blida où elle a été a été placée le 9 mai en "détention provisoire" par le tribunal militaire de Blida. Elle avait été convoquée par le juge d'instruction près le tribunal militaire de Blida pour être entendue dans le cadre de l'enquête ouverte contre Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika, poursuivis pour "atteinte à l'autorité de l'Armée et complot contre l'autorité de l'Etat". L'ex-ministre de la Défense et chef d'état-major de l'armée algérienne, le général à la retraite Khaled Nezzar, a été entendu comme témoin dans le cadre de cette enquête.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.