Présidentielle du 12 décembre: Taux de participation global de 39,93%    Présidentielle: l'annonce des résultats définitifs entre le 16 et le 25 décembre    OGC Nice: Atal, Vieira donne des précisions    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Bordj Bou Arréridj: changement du lieu de vote pour "harcèlements d'opposants" au scrutin (ANIE)    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    Brèves    Les citoyens hostiles au vote de plus en plus nombreux dans les rues d'Alger    Présidentielle: "une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes"    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Bangkok en haut du classement    Cinq morts dans une attaque des shebab    Fin de la phase aller le 21 décembre    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Un boycott inédit en perspective    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    La voie de la vérité historique    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'Algérie a enfanté des étudiants qui expriment leurs espoirs»
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 05 - 2019

A l'occasion de la célébration du 63ème anniversaire de la journée nationale de l'Etudiant, 19 mai 1956, le chef d'Etat Abdelkader Bensalah a rendu hommage à l'étudiant algérien. Il a salué, à ce titre, le degré de maturité et d'éveil dont font preuve ces étudiants lors de leur manifestation, qui a ébahi le monde entier de son caractère pacifique.
« Nos étudiants ont eu, dans cet élan, un rôle avant-gardiste en se mettant en tête des rangs et en imprimant de maturité leurs marches, à travers lesquelles ils ont fait montre de leur conscience des enjeux de cette sensible conjoncture pour notre pays et de l'ampleur des défis qui les attendent », lit-on dans sa lettre. « Félicitations à eux pour cette image honorable qui a impressionné le monde entier au point de devenir un exemple et un modèle à suivre », ajoute-t-il. Il a décrit dans son discours l'étudiant algérien de valeureux et libre disposé à se sacrifier pour son pays et se battre pour sa dignité. Estimant, à ce propos, qu'en dépit de la difficulté et de la crise que traverse l'Algérie aujourd'hui, la sagesse de cette élite et de celle de toute la nation primera sur la révolte pour l'intérêt du pays. « L'Algérie saura se relever et sortir indemne de son épreuve, grâce à ses loyaux enfants, qui ont mis de côté leur vie pour se consacrer résolument à l'édification de leur patrie », a-t-il écrit. Abdelkader Bensalah convaincu que l'organisation des élections présidentielles, prévues le 4 juillet prochain est la solution à la situation, considérant la jeunesse comme la clé du changement et de l'avenir. « Un avenir où la parole sera donnée au peuple souverain pour le choix de ses dirigeants dans le cadre de réelles garanties d'une rivalité honnête et équitable, à même d'asseoir les fondements d'une bonne gouvernance, de conforter l'Etat de droit, de consolider la participation sociétale et d'accompagner le peuple vers une nouvelle ère dans son processus civilisationnel et de développement pour le progrès et la prospérité », écrit dans son message. Pour réussir dans sa démarche, le chef d'Etat appelle cette élite à investir dans le savoir pour relever les défis et rivaliser avec les autres pays en voie de développement à travers l'arme du savoir. « Maintenant qu'ils ont pris conscience des défis du présent et des enjeux de l'avenir, nos étudiantes et étudiants doivent focaliser leurs efforts sur l'acquisition affermie du savoir et aller de l'avant pour relever le défi de la Recherche scientifique et du développement technologique à travers la persévérance et la ténacité », a-t-il noté, ajoutant à ses propos, que « notre pays recélant, Dieu merci, des capacités et des potentiels non négligeables dans plusieurs domaines, est apte, pour peu que les efforts soient conjugués et le travail revalorisé, à acquérir les outils de connaissance et les capacités scientifiques pour mener brillement sa bataille de développement ». Il appelle les étudiants à reprendre à leur compte les devises de la paix pour faire face à l'évolution de la situation du pays, actuellement, qualifiant cette génération héritière des principes de celle de novembre 1954, de combattive et visionnaire. « Le peuple algérien a donné naissance à des étudiants de la trempe de la génération de Novembre 1954 -une génération qui a accéléré sa libération du joug colonial et qui a vaincu la machine de guerre coloniale la plus destructrice du 20e siècle- et qui, aujourd'hui, a enfanté des étudiants qui portent ses inquiétudes et expriment ses espoirs, est certes un peuple invincible et immortel », a-t-il signé.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.