DISCOURS DE GAID SALAH A BECHAR : ‘'L'heure des comptes est arrivée''    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    MASCARA : Un dealer arrêté à Tighennif    Quatre cadres du ministère de l'Industrie et l'ancien directeur du CPA en détention    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Autopsie d'un complot    Entre incohérences et absence de stratégie    Vers une conférence nationale en septembre    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    Serraj prépare la contre-offensive à Tripoli    Biden devance Trump dans les sondages    Le cas Ounas divise les Verts    "Le recrutement sera bouclé d'ici quelques jours"    Amical : Le Sénégal s'impose face au Nigéria    Man United : Un flop du Barça pour remplacer Pogba ?    La société civile pour une transition de «rupture»    Les réseaux sociaux bloqués pour contrer la fraude    Résultats de l'examen Cinquième à Sétif : un taux de réussite de 85,08 %    Ouverture de six plages et 700 agents de la protection civile mobilisés    3 hectares de blé et d'orge détruits par un incendie    Sassel-plage abrite le lancement de la saison estivale    Approvisionnement en eau de puits non contrôlés : L'APC de Sétif tire la sonnette d'alarme    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    Inas célèbre ses dix ans d'enseignement de tamazight    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine    606 retraits de permis de conduire au mois de mai    Théâtre régional d'Oran : Les hurlements d'Léo ce soir au théâtre    La crise, c'est eux!    Ils revendiquent toujours le départ du nouveau directeur: La protesta des travailleurs du Complexe financier d'Algérie Poste se poursuit    Régularisation foncière à Sidi Maarouf: 125 familles de la cité Kaibi Abderrahmane interpellent le wali    USM Alger: Un champion dans l'impasse    GC Mascara: Une AGO décisive demain    ALGER N'EST PAS L'ALGERIE    Kamel Daoud hôte de la nouvelle librairie «Abdelkader Alloula»: « Ouvrir actuellement une librairie est plus courageux que d'écrire un livre »    Hommage à Ahmed Kellil    Quelques scénarios de sortie de crise    Hocine Achiou : "En un an, Boudaoui a eu une progression extraordinaire"    Mali : La liste des 23 enfin dévoilée    Dialogue… ?    Chine - Russie : Elever leurs relations au niveau d'un partenariat de coordination stratégique global    Des noms communs devenus des toponymes composés    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    Connexion perturbée et silence des autorités    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une balle de match pour un titre
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 05 - 2019

Le monde sportif, supporters ou pas, aura les yeux rivés sur Constantine et Tizi-Ouzou. Le compte à rebours a déjà commencé. USMA ? JSK ? Le match des pronostics a déjà commencé.
La première sera à Constantine où elle tentera de remporter cette sacrée victoire qui lui donnera raison. L'USMA fera face à une attaque d'un adversaire (CSC 6e au classement) qui ne perd pas sur son terrain. Elle pèse 21 buts, moins puissante que la sienne qui est de 46 buts. Soustara premier au classement, son meilleur buteur est Ibara avec 8 buts inscrits dont un penalty en 21 matchs, soit 0,38 but par match, alors que Belkacemi du CS Constantine a inscrit 7 buts en 26 matchs soit 0,27 but par match. Côté JSK, une équipe classée 2e, son volume buts est de 36 au terme de sa 29e journée. Son buteur est Hamroun avec 8 buts inscrits en 26 matchs, soit une moyenne de 0,31 but par match. Elle affrontera dimanche à Tizi-Ouzou, le CA Bordj Bou Arreridj, 9e au classement, elle a dans sa cagnotte 22 buts inscrits en 29 journées jouées. Son meilleur buteur Meftahi avec seulement 3 buts inscrits en 20 matchs joués, soit 0,15 but par match. Des statistiques qui permettraient à tout chacun de mieux situer le niveau des deux clubs (JSK-USMA) engagés dans la course au titre. Au delà de cette course logique, se cache les diverses hypothèses qui se conjuguent déjà par nombreux supporters et techniciens de la balle ronde. Mais cette bataille au sommet explique, aussi, cette rage de vaincre qui pousse les deux parties à mobiliser un maximum de force pour réussir sur le terrain. Ce qui ne devrait pas être facile pour les deux équipes. Discours, commentaires, analyses, paris et déclarations enflent au fur à mesure que le jour et l'heure approchent. Pour les uns, l'USMA avait scellé son titre avant l'heure. Pour d'autres, les déclarations et les promesses faites avant le match face aux Oranais, faisaient croire aux naïfs que le titre est acquis aux Usmistes. «Dans notre tête, c'était ça la finale. On s'est dit que c'était gagné d'avance. Et puis il y a dans l'air ce petit quelque chose qui nous fait repousser cette idée... Comme une seconde peau, si on veut. Difficile de trouver le mot juste pour décrire cette sensation de force, de maîtrise, qu'elle dégage en ce moment. On s'est dit que nous fêterons, ici au stade de Bologhine, le titre. On est champion...», déclarait un proche du staff de l'USMA. Ce qui s'est passé devrait faire remonter à la surface cet adage incontournable «le foot n'est pas une science exacte», encore moins un match gagné avant le coup de sifflet final de la rencontre. Ensuite faire croire que ça va être gagné d'avance face à un adversaire qui doit lui aussi «grignoter les trois points pour son maintien en L1 est une erreur, alors que l'on doit juste se concentrer sur le terrain, sur la rencontre». Pour ce dimanche, toutes les hypothèses plausibles : la JSK gagne, l'USMA rate sa sortie, elle ne pourra pas fêter son titre. La JSK gagne, le match face à Constantine se termine par un nul, même scénario. La seule condition est que la JSK fasse un nul et que l'USMA gagne, ou encore l'USMA gagne et la JSK passe à côté de son objectif. Mais force est de reconnaître que le CSC ne se laissera pas dominer, au contraire, il a pour option de terminer la saison en beauté et de surcroît battre le leader de la saison. A Tizi-Ouzou, la température ne sera pas différente. Le CABBA cultivera cette même option. L'entraîneur Billal Dziri veut, lui aussi, augmenter la puissance de son compteur de buts. La JSK est déterminée. Ça faisait longtemps qu'on ne les avait pas vus si forts et confiants sur le terrain. Avec une équipe si jeune, elle ne peut que prendre le dessus physiquement, mentalement et se montrer plus juste techniquement pour franchir ce dernier cap et concrétiser ses objectifs dont le 15e titre ne lui fera pas mal au contraire, elle s'est engagée dès le début de saison pour la troisième, ou à défaut, la seconde place. Ses chances ayant étaient revues à la hausse, elle utilisera toutes ses forces pour terminer le champion. Un dimanche exceptionnel où le football sera au sommet de l'actualité. Une actualité qui mettra de la lumière dans les prochaines ambiances qui sont au programme. Aussi et devant l'importance des enjeux de cette journée, nous avons récolté quelques avis à commencer par ce cadre usmiste, «la victoire est passée à Bologhine, il faut la rattraper à Constantine», alors que Miloud Iboud dit qu'il est «difficile de répondre. Le football est un sort chargé de surprises. Il faut être patient». Saïd, thérapeute et ancien de la JSK a déclaré : «On ne refusera pas le 15e titre. Je rêve après tant d'années d'attente. Le football ne te confie rien à l'avance». Allel, supporter de l'USMA, a affirmé, «le football nous rend malade notamment lorsqu'il t'enchaîne à ses 90', et surtout lorsqu'il t'envoie balader à la dernière seconde. Je préfère ne pas y penser». Pour Abderrahmane, cadre universitaire, «je préfère ne pas y penser. La JSK mérite bien le 15e titre. Elle a quitté un environnement des plus dé... personne n'a cru et n'y croit encore à ce que cette JSK composée de jeunes joueurs inexpérimentées puisse arriver au sommet du classement, et encore espérer le titre de champion. Le football n'est pas seulement un pari, plus que ça». Pour Amine, «l'USMA a raté le titre à Alger. A Constantine, ce sera le nul et la JSK devrait décrocher son 15e titre», alors que Madjid évoque la difficulté «deux grandes équipes pour un titre. Je préfère chercher une option pour me calmer et ne pas me stresser dés maintenant». Enfin, Khaled infographe de son état, a avancé «ne pas faire confiance au football. Je n'ai pas de pronostic à faire», conclu-t-il. On termine par un étudiant, Hichem en l'occurrence qui ambitionne par «la JSK a plus de chances». Lui, il est direct, mais… dimanche est un autre jour.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.