Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    L'ambassadeur sahraoui en Algérie salue le soutien de l'Algérie à la cause sahraouie    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    La colère de Tebboune    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    TP: nouveaux projets d'investissement sur la base de la rentabilité et de l'éfficacité    La drôle de démarche d'un syndicat    Quand la sardine prend des ailes    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Hausse de la production à Chlef    La défense fait appel    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    La direction tente de rassurer les supporters    Sit-in des supporters pour demander une entreprise nationale    "Retour au confinement si besoin"    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    Un baccalauréat des plus atypiques des révisions chamboulées    La traque d'un "sulfureux" général    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Réouverture des plages et reprise des activités hôtelières : Le ministère du Tourisme adopte un protocole sanitaire    A partir de samedi : Réouverture de 429 mosquées    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'apolitique supplante le politique ?    El-Bayadh: Le nouveau procureur général installé    L'instit, l'obole et la révolution    495 nouveaux cas et 11 décès    JS Kabylie : Becheker, Aguieb et Hadouche en renfort    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le match contre ses détracteurs
Publié dans La Nouvelle République le 19 - 08 - 2019

On ose encore «tripoter» dans les coulisses pour faire exploser les plans de développement de la JSK, version Cherif Mellal. Rien ne se cache sur le terrain de la magouille. Tout se sait.
Le mûrissement des stratégies d'attaques pour faire chasser Cherif Mellal des commandes du club, reprend du service. Une réunion serait programmée pour le 24 de ce mois afin d'évincer le président Cherif Mellal de son poste. Date à la quelle la JSK jouera son match retour contre Al-Merreikh. Les instigateurs de cette réunion veulent profiter de l'absence de Mellal pour l'évincer de son poste. Mais il leur sera difficile, voire impossible de l'évincer de son poste, étant donné que le président du CSA a refusé de cautionner leur tentative de putsch. Ils auraient pu programmer une autre date, car cela risque d'influer sur le moral de la troupe qui a un match important face au représentant soudanais. Les supporters rencontrés ne s'inquiètent pas pour autant, ils savent que ce travail de sape provient de l'ancienne équipe, celle qui avait mené à la ruine le club de Kabylie, mais «ils savent aussi qu'il existe des casinos pour le poker, et cet espace n'est pas chez nous, chez la JSK...
Nous ne les laisserons pas faire. Ils se fatiguent pour rien, notamment en ces grandes chaleurs...» Les principaux architectes ne sont pas étrangers, nous déclare un supporter, il montre du doigt les membres du CSA, à leur tête l'ancien président Mohand-Chérif Hannachi et certains actionnaires. «C'est eux qui tentent de pétrir la pâte pour en faire une force, à même de chasser Cherif Mellal», lequel d'ailleurs le sait. Il l'a exprimé lors de sa dernière conférence de presse de ce 17 août «je ne suis ni sourd, ni aveugle pour ne pas comprendre que des personnes se réunissent pour examiner comment faire pour m'abattre, et par voie de conséquence, décourager ce club qui devient une véritable force dans ce championnat après en avoir été la risée. «Je ne suis pas ce naïf à l'image de mes prédécesseurs. J'ai accédé à la présidence de la JSK après la destitution de Madjen et Zouaoui».
Mellal promet de faire des révélations après le match retour qui opposera la JSK au club soudanais Al Merreikh. «Nous préférons nous éloigner, pour le moment, de ce tourbillon pour nous consacrer au match retour et après nous reviendrons avec force sur les détails sur ce qui se trame. Je vous promets que je ne me laisserai pas faire». Et dans ce cadre, le président du CSA, actionnaire majoritaire avec plus de 70% refuse de jouer à ce jeu «d'enfants». «On est adultes», semble vouloir dire Samy Idres, lequel a refusé de marcher dans la combine. Cette tentative sera avortée de fait sans l'accord du président du CSA Samy Idrès, installé à la tête du CSA par l'ancien président Hannachi.
Au sujet de ce qui s'est passé à Béjaïa, au stade de l'Unité-Africaine, où des individus se sont mobilisés pour insulter Mellal après le match face au Al Merreikh, il dira «cette altitude relève d'une parfaite architecture de Hannachi, dérangé par les résultats que réalise la JSK... On n'avait même évoqué mon départ, ce qui est faux, et archi faux, je ne suis pas venu pour repartir, que cela soit dit une fois pour toute. Je n'ai jamais songé de démissionner. Au contraire, ce qui s'est passé m'a encore forgé davantage. J'ai tout sacrifié pour être à la hauteur pour en fin de compte récolter des insultes. Je comprends la déception des supporters sincères.
Tout comme moi, j'aurai tant aimé démarrer avec trois points, mais c'est cela le football. La déception est tout aussi chez les joueurs que chez le staff. Nous allons retrousser les manches et travailler dure pour revenir au classement». «L'essentiel, citera Mellal, est que l'équipe ait récupéré ce qui lui revient de droit, à savoir ses trois points et de préciser que la JSK a entamé le championnat avec zéro point et au lieu de -2, nous avons +1. Que nos supporters nous fassent confiance, on est qu'au premier match du championnat. Je le redis encore une fois, on aura notre mot à dire et on fera mieux que la saison passée».
Il ne manquera pas de mettre en valeur sa réconciliation avec le président de la Ligue de football professionnel «nous allons travailler la main dans la main et tourner la page au grand bonheur du football national. J'espère, pour ma part, que ce qui s'est passé ne peut que renforcer nos relations».
A suivre dans l'édition de demain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.