Mohamed Sbahi dément sa convocation par la justice    Nabila Smaïl démissionne de l'APW de Tizi Ouzou    Le soutien sans réserve du FLN    Les avocats maintiennent la pression    Les commerçants de boissons alcoolisées reviennent à la charge    Campagne de sensibilisation pour l'utilisation des TPE    La flamme de l'espoir    Impact sur la demande intérieure globale    Adel Kansous, nouveau P-dg de l'Anep    L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Investiture controversée de Loukachenko au Bélarus : L'opposition redescend dans la rue    Le ministère de la Défense dénonce une atteinte à la sécurité    Le SG de l'ONU en appelle à la responsabilité des états    Téhéran dévoile un nouveau missile sur fond de tensions avec les états-Unis    Le ministre des Affaires étrangères à Tunis pour une visite de travail    Visite du président du gouvernement espagnol    Trump exige un contrôle antidopage de Biden en vue de leur débat    La fille des Aurès    Les non-dits    Mandi buteur face au Real    Belhoucini à Umm Salal, c'est fait !    Hamidou appelle à la promotion d'un tourisme responsable et durable    Prise en charge psychiatrique d'adolescents : Plaidoyer pour l'aménagement de structures d'hospitalisation    Plus de 10 ha partent en fumée    Les partenaires sociaux pas très convaincus    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un tribunal de la "raison" et de la "saison"    "Le prix Yamina-Mechakra toujours dans l'attente d'un agrément"    Actucult    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Mutisme !    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Les contaminations continuent de baisser    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Motivation ou démotivation
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 09 - 2019

Quelqu'un, il y a de cela une semaine nous a demandé quelle est la meilleure méthode pédagogique qui assure un meilleur apprentissage à l'école. Nous lui avons répondu : c'est celle qui débouche sur de bons résultats par son efficacité.
L'apprentissage n'est pas un bourrage de crâne, mais une assimilation volontaire des connaissances dans toutes les disciplines dispensées par un maître expérimenté dans le domaine de la pédagogie, des procédés pédagogiques et de la psychologie de l'enfant ou de l'adolescent.
L'enseignant est avant tout un éducateur
Eduquer ne consiste pas à prendre un bâton pour dire à son public d'apprenants : attention si vous n'écoutez pas, voilà ce qui vous attend. La sévérité suivie de menaces, entraîne chez les enfants et les adolescents des rires, de l'indiscipline ? on dit : respecte les enfants, ils te respecteront, ceci pour dire qu'on n'impose pas le silence pour débiter son cours parfois fade et inintéressant. Soyons logiques et conséquents car nous avons en face de nous des êtres en formation des humains qui attendent de vous que vous leur prépariez un travail conçu intelligemment et adapté à leur niveau. Donc, faire une leçon, un cours, cela suppose une réelle connaissance de son public, sinon pour une bonne évaluation de leurs besoins, désirs, sentiments et une bonne préparation de l'enseignement à leur dispenser.
Les enfants ne sont pas des sacs dans lesquels on verse des connaissances comme on verse des pommes de terre. D'où la nécessité au préalable, de connaître les moyens qui permettent de transmettre le savoir et d'obtenir le respect de la diversité des humains. Il y a autant d'individus ou d'élèves que d'individualistes. Chacun son caractère, ses sentiments, ses capacités à apprendre, ses conditions de vie, ses gènes qui influent considérablement sur son comportement. Le maître qui travaille sous la responsabilité d'un chef d'établissement conscient de ses attributions pédagogiques et bardé de connaissances en matière de connaissances en la matière, et avec la collaboration des collègues qui acceptent la concertation en matière d'enseignement doit pouvoir se débrouiller pour faire fructifier ses efforts d'enseignant véritable.
Motivation, démotivation
La motivation, c'est cette envie ou cette soif d'apprendre nécessaire et qui doit être créée par l ‘enseignant lui-même par son comportement vis à vis de son public, sa bonne diction, sa maîtrise de la langue son savoir- faire pour la transmission. On dit que les meilleures méthodes pédagogiques sont celles qui font appel à une participation active des élèves. Cela signifie que chaque apprenant doit être pendant la classe un participant actif. La faute des enseignants nouveaux ou inexpérimentés, c'est de laisser s'installer une situation de déconnexion difficile à canaliser tant il s'agit d'un climat d'anarchie : enfants déchaînés, maître dépassé, apprentissage impossible.
Que l'on sache que l'enseignement exige des qualités pédagogiques et un niveau de culture qui permettent à l'enseignant de pouvoir adapter ses leçons au niveau de la diversité. Puisque le maître d'école enseigne toutes les matières, il doit savoir qu'un cours d'histoire, de géographie, de mathématiques et de sciences naturelles doivent être avant tout des cours de langue.
L'intérêt des élèves ne peut être suscité que moyennant une ambiance active où chacun se sent sollicité et obligé de participer. Il nous a été donné d'assister à un cours de mathématiques donné par un professeur chevronné et dans une classe du primaire. C'était à l'occasion d'un regroupement au terme duquel chacun était reparti heureux d'avoir appris sur les voies et moyens qui créent la motivation à l'école. Le professeur a fait passer son cours de manière ludique et en faisant parler tous les élèves.
C'était tout un cours de langue bien mené et qui a intéressé tous les élèves, y compris ceux qui n'avaient jamais dit un mot auparavant. Apprendre à parler, inciter les enfants à participer par la conviction, leur apporter la preuve qu'on est là pour les aider à apprendre, c'est apprendre à apprendre, développer les qualités naturelles, tels sont les objectifs à court et à long terme d'une pédagogie vivante et active.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.