Référendum: début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    30 nouveaux notaires prêtent serment    Les islamistes reviennent à la charge    Le constat amer du PLD    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Des urnes et des prospectus publicitaires brûlés    Les agences commerciales ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    136 milliards de centimes de créances impayés    Des locaux et des terrains au profit des start-up    Le gouvernement s'engage à remettre sur pied GTH    Le jeu dangereux des Emiratis    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne l'acte terroriste «odieux» de Nice    Trump et Biden multiplient les meetings    Une présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire    Haidar apporte son soutien aux manifestants    Face à une deuxième vague particulièrement virulente : Nouveau confinement d'un mois sur l'ensemble du territoire français    Zakaria Boulahia et Rodolphe attendus demain    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    Les Rouge et Noir se confinent !    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    "Le championnat pourra reprendre mais..."    Les nouvelles mesures du gouvernement    L'est du pays fortement touché    Des directives pour accélérer les travaux    Les habitants du quartier changent les lampes grillées    Les villageois réclament une école primaire    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    Un combat reste toujours à mener    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





128.000 nouveaux électeurs inscrits sur les listes électorales
Publié dans La Nouvelle République le 06 - 10 - 2019

Bien que l'année ait été difficile pour le président de l'Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi a révélé, hier dimanche, à Alger, que le nombre de nouveaux électeurs inscrits sur les listes électorales avait atteint, samedi en fin de journée, 128.000. Il s'exprimait en marge de la cérémonie d'installation des coordinateurs des wilayas chargés d'organiser, localement, l'opération électorale.
La période, a observé M. Charfi, ne serait pas, en principe, prolongée. «Le fait que le délai d'examen soit écoulé (...), mais nous n'avons pas encore pris la décision de prolonger cette période en raison de l'évolution de la situation», a-t-il déclaré, faisant observer que chaque étape a son temps et ses exigences et a un impact direct sur ce qui vient après. L'opération de révision exceptionnelle des listes électorales entamée le 22 septembre dernier devait prendre fin hier dimanche, conformément au décret présidentiel portant convocation du corps électoral en vue de l'élection du président de la République devant se tenir le 12 décembre prochain, rappelle-t-on.
L'Autorité nationale indépendante des élections, créée en vertu d'une nouvelle loi organique, avait, en prévision de cette révision exceptionnelle des listes électorales, invité les citoyennes et citoyens, non-inscrits sur les listes électorales, notamment ceux qui auront 18 ans le jour du scrutin, à s'inscrire auprès de la commission communale au niveau de leur commune de résidence. Les électeurs ayant changé de lieu de résidence devaient, quant à eux, rappelle-t-on encore, se rapprocher de la commission de révision des listes électorales de leur nouvelle commune de résidence, la demande d'inscription devant être appuyée par la présentation de deux documents, l'un justifiant l'identité, l'autre la résidence. Les bureaux de la commission chargée de la révision des listes des élections au niveau des communes étaient ouverts tous les jours de la semaine, de 9h00 à 16h30, à l'exception du vendredi.
La veille, soit samedi, Mohamed Charfi a invité les jeunes du mouvement populaire à l'«aider» pour, a-t-il dit, l'organisation de l'opération électorale. «Si je n'étais pas convaincu de cette mission, jamais je ne l'aurais acceptée, venez voir comment nous travaillons», a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse organisée au siège de l'ANIE, au Palais des Nations. Les jeunes du mouvement populaire, a poursuivi le président de l'ANIE, pourront participer au dépouillement mais aussi au suivi des élections et au signalement des irrégularités éventuelles. Le président de l'ANIE a, à l'occasion, invité les professeurs de l'université à s'impliquer dans l'encadrement et le suivi des bureaux de vote pour, a poursuivi M. Charfi, empêcher les velléités de fraude qui pèsent sur cette consultation électorale, malgré les mesures de neutralisation de l'administration.
L'Autorité nationale indépendante des élections est, rappelle-t-on encore, investie de la charge de préparer les élections, les organiser, les gérer et les superviser, et ce, dès le début de l'opération d'inscription sur les listes électorales et leurs révisions, ainsi que les opérations de préparation de l'opération électorale, des opérations de vote, de dépouillement et se prononce sur le contentieux électoral, conformément à la législation en vigueur, jusqu'à l'annonce des résultats provisoires.
Signalons, par ailleurs que le ministère de la Justice a démenti, hier dimanche, dans un communiqué, avoir ouvert des enquêtes sur des personnalités ayant retiré les formulaires de candidature à l'élection présidentielle du 12 décembre prochain. «Le ministère de la Justice dément l'information publiée, aujourd'hui (hier dimanche, ndlr), par un quotidien selon laquelle le ministère de la Justice prépare une liste de personnalités ayant retiré les formulaires de candidature aux élections présidentielles, afin de mener des enquêtes sur elles, affirmant que cette information est sans fondement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.