Les modifications et les instructions de Tebboune    Le Commandant de la GN salue les réalisation et les succès de la femme algérienne    Un texte d'un «autre temps»    Deux ex-ministres appellent à son retrait    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    L'Allemagne évoque une dégradation de la situation des droits de l'Homme dans les territoires occupés    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    INAPPROPRIEE, DISPROPORTIONNEE ET DISCRIMINATOIRE    "Nous reprenons confiance"    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Benlamri ouvre son compteur but    «L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc»    Véritable drame à Chlef    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Les passionnés au rendez-vous de la première séance à New York depuis un an    Comment vaincre l'échec ?    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Tiaret: Nouvelle cité, vieux problèmes    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    Un réseau de narcotrafiquants démantelé    La mairie de Mizrana fermée    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Ramos a trois semaines pour trancher    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Vous défendez la souveraineté de la Nation et assurez la stabilité du peuple»
Publié dans La Nouvelle République le 16 - 01 - 2020

Le Général-Major Saïd Chanegriha, chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP) par intérim, a affirmé lors de sa visite de travail et d'inspection à la 4ème Région Militaire, d'Ouargla que «l'armée nationale veillera à préserver l'unité du peuple algérien», et a promis d'«œuvrer pour un travail coordonné et cohérent entre les différentes composantes de l'Armée Populaire Nationale pour le resserrement des rangs et la construction d'une armée forte et moderne capable de défendre et d'assurer l'intégrité territoriale, la stabilité du pays et préserver la souveraineté nationale».
Il a, également, réitéré lors de son troisième jour de visite de travail et d'inspection dans la 4ème région militaire à Ouargla l'engagement de l'armée nationale « à assurer et protéger l'unité nationale et à renforcer les liens entre le peuple et son armée». Cette déclaration se voulant rassurante intervient à un moment sensible que traverse le pays en interne et en externe. Depuis plus d'une semaine, l'Algérie fait face à la menace d'une éventuelle escalade militaire en Libye qui risque d'aggraver la situation de la région du Sahel et augmenter le risque de la progression des groupes terroristes. Face à cette menace, la diplomatie algérienne investit depuis une semaine dans le règlement de la question libyenne qui commence à prendre une dimension internationale inquiétante, après que le belliqueux maréchal Haftar qui mène depuis des mois son offensive à l'Est de la Libye a refusé de signer l'accord de cessez-le-feu et pour son hostilité connue envers l'Algérie. Le refus des deux parties belligérantes libyennes à se concerter et s'accorder sur une solution commune même temporaire ne fait qu'aggraver les choses et complique davantage la mission du Président, Abdelmadjid Tebboune, qui se déplacera dimanche en Allemagne pour participer à la conférence internationale sur la Libye afin d'accélérer le processus de résolution du conflit libyen et même parvenir à une trêve permanente. Ce qui inciterait toutefois le pays à redoubler de vigilance et d'éveil afin de lutter contre toute atteinte à la souveraineté nationale et à l'attaque du territoire national que l'ANP protége tout au long des frontières. Dans son allocution, le Général-Major Saïd Chanegriha, chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP) par intérim a transmis un message de félicitations et de remerciement au président de la République, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale «à tous les membres de l'Armée populaire nationale pour leurs efforts et engagements indéfectibles accomplis quotidiennement pour faire face à toutes les menaces et dangers». Ce message de soutien et d'encouragement qu'a adressé le Président à l'ANP qui s'est toujours sacrifiée pour lutter contre tous les dangers et menaces terroristes, notamment, provenant de l'extérieur. Le chef d'Etat-Major de l'ANP par intérim Saïd Chanegriha a, également, rendu pour sa part hommage à cette armée pour sa vaillance et son dévouement à sa patrie, évoquant au passage son sacrifice quotidien et ses efforts pour protéger et sécuriser les frontières algériennes contre tous les dangers. Sachant que l'Algérie est entourée de pays hautement exposés aux escalades de violences et du risque de guerre civile. Les derniers évènements en Libye et les mises en garde du gouvernement libyen et du maréchal Haftar sur l'effondrement des pays du Maghreb en cas de déclenchement d'une nouvelle offensive, l'Algérie et son voisin la Tunisie sont en alerte et doublent de prudence pour éviter tout débordement au niveau des frontières. Une mission assumée par l'Armée nationale en évolution et en développement permanent et faisant souvent dans la démonstration de sa puissance. Lors de ses trois jours de visite de travail et d'inspection, le chef d'Etat-Major de l'ANP par intérim, Saïd Chanegriha a supervisé à In Amenas un exercice démonstratif avec munitions réelles « BORKANE 2020 », exécuté par les unités organiques de la 41e Brigade Blindée, appuyée par des unités aériennes et des drones, indique un communiqué du ministère de la tutelle.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.