Coronavirus : exploiter des produits alternatifs pour consacrer un équilibre entre les produits agricoles    Coronavirus: Djerad insiste sur l'implication de la société civile, la bonne gouvernance et la lutte contre la spéculation    Lutte contre le Coronavirus: Madar Holding engage plusieurs actions de solidarité    Zoubida Assoul parle de l'état de santé de Tabbou et Nekkaz    Le général-major Chanegriha en visite de travail mardi à la 1ère Région militaire à Blida    FC Barcelone: Coronavirus, salaires... Messi et les autres joueurs taclent la direction !    Coronavirus: Ferhat Aït Ali instruit les groupes industriels publics d'augmenter leur production    REFUS DE SOINS, DE DEPISTAGE OU DE CONFINEMENT : De 6 mois à 2 ans de prison contre les personnes insoumises    DETECTION DU COVID-19 : L'Institut Pasteur autorise les laboratoires à faire le dépistage    ALGER : Les pharmaciens d'officine appelés à assurer un service de nuit    Perturbations dans l'approvisionnement en produits de base : appel à la révision des lois régissant les activités commerciales    Real Madrid: contact entre Zidane et Aubameyang ?    Covid-19 : Contribution financière du groupe parlementaire RND au Conseil de la Nation pour endiguer la pandémie    Coronavirus : 73 nouveaux cas confirmés et 4 nouveaux décès enregistrés en Algérie    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    Benzema allume Giroud ... puis argumente    LE PIÈGE DES TRAUMATISMES.    Renouvellement automatique à Blida    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    "Il faut une préparation minimale de 15 jours avant de reprendre la compétition"    Pandémie de coronavirus : L'ONU et le pape appellent à un cessez-le-feu mondial    Palestine : Les Palestiniens pris entre deux feux    L'Algérie condamne les attaques contre la région de Cabo    N'ASSUME SES MISSIONS Aïcha Zinaï claque la porte du cndh    "La situation va rapidement devenir intenable"    La pomme de terre proposée à 35 DA à Tipasa    …CULTURE EN BREF …    Faris Betatache, l'artiste qui allie tradition et modernisme    Des festivals et des concerts animés derrière les écrans    Les Golden Globes 2020 : Assouplissement des règles    Musique- Bob Dylan : Sortie d'une nouvelle chanson    Pour une meilleure fluidité de la circulation: Les entreprises chargées de la réalisation de trois axes routiers désignées    Hassi Ameur: Lancement des travaux d'aménagement de la zone industrielle    Un mort et cinq blessés dans trois accidents de la route    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    L'usage de la chloroquine validé par un comité d'experts    Arkab s'enquiert de la disponibilité des produits pétroliers    Les examens vont-ils être maintenus ou reportés?    EN PLEINE EPIDEMIE MONDIALE : La Corée du Nord tire un nouveau projectile    L'Agence de presse sahraouie fête son 21e anniversaire    Le régime algérien profite du coronavirus pour réprimer de plus belle    Journée de la Terre: les Palestiniens face à la colonisation et la propagation du Covid-19    Tentative de réhabiliter le vote par procuration    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    Les cygnes blancs de 2020    30e nouveau membre de l'Otan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à lancer des cadres juridiques plus adéquats pour lutter contre ce phénomène
Publié dans La Nouvelle République le 29 - 01 - 2020

«L'Algérie a souffert de trois décennies noires : la décennie du terrorisme et deux décennies de contrebande de devises», a déclaré, avant-hier, le DG des Douanes, Mohamed Ouaret, estimant qu'il «est temps de mettre en place des cadres juridiques plus adéquats au contrôle de ce phénomène».
En marge d'une cérémonie à l'occasion de la Journée internationale de la Douane, au niveau de la direction régionale du port d'Alger, le DG des douanes a appelé à «destiner les avantages et les facilitations douanières aux opérateurs méritants et honnêtes et non aux manipulateurs qui les utilisent comme tremplin». En abordant l'importance de l'activité douanière en tant que «gardienne de l'économie nationale», il a appelé également à redoubler d'efforts pour faire face à toutes les transgressions. Par ailleurs, il a préconisé le traitement rapide et efficace des marchandises et des voyageurs, tout en reconnaissant la difficulté de concilier les équations contrôle et facilitation. D'autre part, il a appelé à la prise de mesures appropriées pour réduire les délais de stationnement des conteneurs au niveau des ports, qui peuvent constituer une saignée pour les réserves en devise. «Il est inacceptable de laisser des sociétés étrangères, dont l'effectif n'excède pas parfois 8 personnes, transférer des sommes colossales en devises en raison du non traitement des conteneurs», a déclaré M. Ouaret, avant d'ajouter qu'il «faut agir intelligemment pour ne pas fournir de couverture légale à un détournement de devises, nous ne pouvons parler d'essor économique et continuer à nous ruiner». D'ailleurs, le DG des douanes a plaidé pour «une communication plus efficace entre toutes les instances concernées par le commerce extérieur afin d'améliorer le contrôle des marchandises au niveau des frontières». Il a, notamment, mis en avant «l'impérative intensification de la coopération entre les différents organes intervenant dans le processus du contrôle du commerce extérieur à travers la création de moyens de communication efficace à même de lever le niveau d'échange d'informations». Pour sa part, le Directeur régional des douanes au Port d'Alger, El-Hocine Bourouba, a annoncé la mise en service prochaine du nouveau système d'information douanier. Il a, dans ce sens, expliqué que «l'élaboration du nouveau système d'information, en collaboration avec le partenaire sud-coréen, est à un stade très avancé». Les principaux axes de ce système consistent en la numérisation des procédures douanières, y compris le recouvrement des droits douaniers (paiement électronique des redevances) et la mise en place du guichet unique au profit des différents intervenants commerciaux. Pour ce qui est du contrôle à postériori, le nouveau système permettra d'encadrer et de garantir l'efficacité de ce type de contrôle, et d'assurer la gestion automatisée en matière de traitement des voyageurs et de création de nouvelles facilitations au profit des opérateurs économiques, a-t-il ajouté. Ce nouveau système d'information jouera également un rôle important dans la facilitation des opérations du commerce extérieur (export/import) et la lutte contre la surfacturation. Dans ce cadre, il a affirmé que la lutte contre le transfert illicite de devises sera l'un des principaux objectifs de la Direction durant l'année 2020, notamment à travers l'encadrement et l'audit des comptes transitoires et comptes courants transitoires.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.