Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Le Conseil de sécurité exhorté à mettre un terme à l'obstination de l'Etat d'occupation marocain    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Coupe Davis (Groupe 3/Zone Afrique): l'Algérie menée au score (1-0)    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Wijnaldum a consulté Salah avant de rejoindre l'AS Rome    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Un rival de Sadr réclame le retour du Parlement    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    La Turquie «invitée» lundi prochain aux Etats-Unis    Un plan d'urgence pour développer ces filières    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    La voix écoutée de l'Algérie    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Le barrage inexploité    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Batna abrite les festivités officielles du Nouvel An amazigh
Yennayer 2971
Publié dans La Nouvelle République le 08 - 01 - 2021

Les festivités officielles de Yennayer, premier jour de l'an berbère fêté cette année dans toute l'Algérie sur fond d'épidémie de Coronavirus, seront lancées à partir de vendredi depuis Batna sous l'égide du Haut commissariat à l'Amazighité (HCA).
Fête ancestrale commune à tous les peuples d'Afrique du Nord, Yennayer est célébré officiellement chaque 12 janvier en Algérie depuis 2018. Le coup d'envoi officiel des festivités de Yennayer sera donné vendredi à partir de la capitale des Aurès qui accueillera jusqu'au 12 janvier, un riche programme d'activités culturelles alliant expositions, rencontres littéraires et conférences thématiques sur la culture et la langue amazighe. Un salon du livre et multimédia est prévu à Bouzina, au sud-est de Batna, en plus d'un atelier dédié au cinéma, une exposition mettant en valeur des produits d'artisanat et le savoir-faire culinaire traditionnel en plus des spectacles de musique et de chants traditionnels revisitant le répertoire amazigh.
Le HCA a programmé également un colloque sur Tamazight et la création artistique notamment le cinéma, le théâtre et la musique. Si El Hachemi Assad, secrétaire général du HCA, a indiqué à l'APS que le programme d'activités célébrant Yennayer est élaboré en partenariat avec le ministère du Tourisme et de l'artisanat familial ainsi que les autorités et associations locales. «Yennayer sera célébré cette année sous le signe du respect des gestes barrières et des mesures de prévention contre le coronavirus qui continue de se propager en Algérie et partout dans le monde», a-t-il souligné.
«Compte tenu des restrictions de regroupement liées à l'épidémie de Covid-19, le passage au nouvel berbère sera célébré dans l'intimité à domicile mais aussi dans les espaces publics par les associations et les institutions», admet le premier responsable du HCA. Pour M.Assad, la célébration de «Amenzu n' Yennayer» est plus qu'une fête. «C'est plutôt un événement pour revisiter notre héritage commun porteur de valeurs ancestrales, de profondeur historique, de partage, de solidarité et surtout de vivre-ensemble», a-t-il résumé.
Un Prix littéraire pour encourager la recherche et la production en tamazight
Le passage au nouvel an amazigh 2971 sera marqué cette année par la remise de la première édition du «Prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighe». Institué en 2020 par décret présidentiel, ce prix littéraire récompense les meilleures œuvres et recherches réalisées dans la linguistique, la littérature d'expression amazighe et traduite vers cette langue, devenue officielle depuis 2016. C'est une distinction prestigieuse visant à « encourager et soutenir les auteurs, hommes de lettres et chercheurs qui œuvrent pour l'épanouissement de la langue amazighe en mettant en valeur la création et la recherche dans ses multiples variantes linguistiques, se félicite le responsable du HCA, initiateur et organisateur de ce prix.
Quelque 106 candidatures ont été reçues par le secrétariat du jury au 26 décembre dernier, date de clôture des délais de dépôt des travaux en lice pour ce prix, premier du genre en Algérie. «Pour sa première édition, le prix a suscité un intérêt particulier avec 61 ouvrages littéraires (roman, nouvelles, conte, etc.), 24 autres en linguistique, 14 travaux de recherche dans le patrimoine culturel amazigh immatériel et 7 travaux de recherches technologiques et numériques», a détaillé M.Assad.
Optimiste, il estime que ce prix devra contribuer à l'«émergence de travaux de qualité exprimés en langue amazighe dans toutes ses variantes parlées en Algérie». Organisé et financé par le HCA, le prix est décerné chaque année à l'occasion de la célébration du premier jour de Yennayer correspondant au 12 janvier. Les trois premiers lauréats se verront attribuer une attestation d'appréciation ainsi qu'une récompense financière d'un (1) million de dinars, 500.000 DA et 250.000DA, respectivement. L'Algérie est le premier pays d'Afrique du Nord à réhabiliter Yennayer, consacré fête nationale depuis 2018.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.