Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«La relance a commencé dans plusieurs secteurs»
Abdelmadjid Tebboune à propos du Plan de relance économique :
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 04 - 2021

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a assuré, avant-hier dimanche, s'agissant du taux d'avancement du plan de relance économique, que la relance a commencé dans plusieurs secteurs.
Dont, a-t-il affirmé, la filière du montage qui sera reconstruite sur de nouvelles bases, outre l'agriculture dont la production dépassera 25 mds de dollars ainsi que les secteurs des petites et moyennes entreprises et les starts-up. «L'Algérie a gravé son nom, pour la première fois, à l'échelle continentale et mondiale en matière de start-up», a fait remarquer le chef de l'Etat, lors de sa rencontre périodique avec les médias nationaux. Evoquant la politique de maîtrise des importations et de l'encouragement des exportations hors hydrocarbures, Abdelmadjid Tebboune a indiqué que grâce à cette politique, l'Algérie parviendra, pendant l'année en cours ou, au plus tard l'année prochaine, à un équilibre de sa balance des paiements.
«L'Algérie a réussi, en 2020, à réduire les importations de 10 milliards USD par rapport à 2019, en dépit de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) et ce, grâce à la production, à la maîtrise de la surfacturation et à l'application d'un contrôle plus sérieux de certains services», a-t-il dit, faisant remarquer que tout ça a été réalisé sans créer un déficit ou une pénurie. Le chef de l'Etat a, à l'occasion, fait état, à titre d'exemple, d'un travail en cours, durant la présente année, en vue d'épargner 800 millions USD à 1 milliard USD dans les importations des médicaments. Grâce, a poursuivi Abdelmadjid Tebboune, à l'industrie pharmaceutique locale, ainsi que 500 millions USD qui seront épargnés dans les importations du blé qui ne dépasseront pas 400 ou 500 millions USD.
Rappelant, au passage, l'attachement de l'Etat, s'agissant du renforcement des exportations hors hydrocarbures sont programmés à l'exportation courant 2021, a encore indiqué le président de la République. Si nous parvenons à 4 Mds USD d'exportations hors hydrocarbures, a observé le chef de l'Etat, nous en seront heureux, car, pendant les 25 dernières années, a-t-il rappelé, nous ne dépassions pas 2 mds USD». Et si nous nous lançons dans l'industrie de transformation à l'image du projet de Ghar-Djebilet, nous pourrons facilement dépasser ce chiffre», a ajouté Abdelmadjid Tebboune, rappelant, au passage, l'importance du marché africain dans l'aboutissement de cette démarche. Revenant sur les perturbations que connaissent certains produits alimentaires de base, tel que l'huile de table, le président de la République a estimé que ces pratiques visaient à torpiller la stabilité du pays.
«Certes, il y a une ruée mais aussi une tentative de déstabiliser le pays», a fait savoir Abdelmadjid Tebboune, assurant que l'Etat algérien ne cédera à aucune pression. «Nous avons averti les auteurs de ces tentatives», a-t-il indiqué encore. Précisant que personne ne pourra porter atteinte à la stabilité du pays. Ces parties, a encore poursuivi le chef de l'Etat doivent cesser ces basses manœuvres. Sinon, a-t-il mis en garde, elles paieront cher. «Nul n'est au-dessus de la loi», a fait savoir Abdelmadjid Tebboune. Enfin, évoquant l'élection des nouveaux membres de l'Assemblée nationale populaire (APN), du 12 juin prochain, le chef de l'Etat a assuré, à ce propos, que ce rendez-vous électoral sera transparent et régulier, car, a-t-il dit, nous œuvrons à bâtir une Algérie nouvelle, dont le socle est les choix du peuple.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.