9 décembre 1960 : l'étincelle qui a démontré l'attachement du peuple algérien à l'indépendance    Ali Haddad risque 3 ans de prison ferme    Des partis politiques dénoncent l'«instrumentalisation de l'argent sale»    Vers un terrain d'entente    Le premier pas    L'ère Merkel se referme en Allemagne    Le Premier ministre quitte le front et revient à Addis Abeba    Algérie-Maroc, la grande explication !    Le CRB vise la victoire face au RCA    La Gambie et le Ghana au menu des Verts    Session extraordinaire du conseil national du Cnapeste    N'oublions pas les droits des femmes !    76 cas enregistrés chez des enfants depuis le 1er novembre dernier    Début d'installation des assemblées locales à Tizi Ouzou    Célébration de la "magie de l'humanité"    La femme, le signe et l'africanité    Démantèlement d'une cellule terroriste de Rachad à Oran    Le flou persiste à J-30 !    Un nouveau visage à la tête de l'APW    Des souscripteurs AADL protestent devant le ministère de l'Habitat    «Pas de paix avec le terrorisme de l'occupant dans les territoires sahraouis»    Crêpes au miel    7 dealers arrêtés    Fin de la 4e édition de la foire de la figue    Unanimité des factions pour une réunion à Alger    Serguei Lavrov bientôt à Alger    La Cour des comptes relève la faiblesse du recouvrement fiscal    Pour la promotion du korandjé    Qui se souvient des deux martyrs exécutés en plein centre-ville ?    Le président du CNESE: Des réformes dans les plus brefs délais    Mbappé veut mettre Messi en confiance    La touche du Président    La Clémentine revient de loin    Sept Casques bleus tués par un engin explosif    Le quitte ou double    Alger-Paris : la décrispation    Et maintenant?    40 milliards de dinars pour l'assainissement    Les sillons de l'Algérie nouvelle    «Un point d'orgue pour l'édifice des institutions»    Les islamistes en grands perdants    Le miracle n'a pas eu lieu    Kanté manque beaucoup à Tuchel    Tizi Ouzou rend hommage à Mohia    L'infatigable défenseur de la Terre    «Une histoire d'exil, de silence et de transmission»    La Faf introduit un recours    27 éléments arrêtés par l'ANP en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les gaffes de la CAF continuent
Coton Sport-JSK, un duel sous 42°
Publié dans La Nouvelle République le 20 - 04 - 2021

Cet après-midi, la JS Kabylie affrontera, sous une chaleur torride (42°), l'équipe camerounaise du Coton Sport.
Une dernière cartouche à utiliser sur le terrain adversaire du stade Roumdé Adjia de Garoua, à 17h (heure algérienne). Il s'agit d'un duel en plein soleil pour sauver les couleurs et poursuivre sa route vers les quarts de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football, le carré de la coupe que la JSK espère concrétiser cet après-midi.
Quelles sont ses chances ?
Le coach français Lavagne connaît bien la région pour avoir déjà entraîné le Coton Sport durant quatre années. Les joueurs ont eu droit à deux jours de préparation et surtout d'acclimatation à Garoua, une ville distante de 1 200 km de la capitale Yaoundé. Qu'une victoire ou tout au moins un match nul pourraient éventuellement lui permettre de continuer son parcours africain à condition de s'imposer, lors de la sixième et dernière journée de poules, face aux Zambiens du Napsa Stars de Lusaka.
Pourquoi une programmation sous 42° ?
Bizarre, la CAF patine, la logique est mise au placard. Le football perd la boussole et la CAF permet aux autres de mieux tricoter leur rencontre. Cette logique enseigne que les deux rencontres devraient être programmées à la même heure et le même jour. Ce mercredi RS Berkane, distancée par la JSK d'un seul point, accueil Nepsa dans la soirée, loin des 42°, contrairement à celle qui a été avancée de 17h à 14h, pour raison de Ramadhan. Tel est le motif donné par l'instance africaine de football. L'honnêteté du football étant absente, les Algériens avaient demandé à ce que la rencontre se joue à 22h ou 23h au même titre que le match qui aura lieu sur les terres marocaines ce qui aura permis aux deux équipes de jouer dans la fraîcheur.
La réponse de la CAF : «A chacun ses armes». «Proposition refusée, lorsqu'on sait que le président de la FRMF, et aussi président du RS Berkane, et vice-président de la commission de l'organisation des compétitions interclubs de la CAF». Cette réalisation ne pouvait être possible, selon un ex-international de la JSK, que par la position du président de la FRMF qui fait que prolonger et aggraver les autres crises du football africain... Ce que nous assistons aujourd'hui, ne fait que révéler la fragilité des piliers sur lesquels le football pourrait s'accrocher. Qui a intérêt à programmer des rencontres de football sous 42°. «La FIFA a son mot à dire, tout comme la FAF, parce qu'il s'agit d'un fait délibéré grave très grave qui met en danger la vie de personnes», s'est exprimé un joueur international qui a eu à évoluer, par le passé, sous cette température.
La dérive du football africain ?
La 6e et dernière journée de poules de la Coupe de la CAF opposera le 28 avril la JSK à Napsa Star à 22h30 au lieu de 20h. A défaut d'une victoire face au Coton Sport cet après-midi, un nul suffirait pour que les représentants algériens gardent toutes leurs chances pour poursuivre leur voyage vers les quarts de final, à la condition que le dernier duel face à NAPSA qui aura lieu à Tizi-Ouzou, soit le bon. La FAF interviendra-t-elle auprès de la CAF pour demander des explications et marquer sa différence ? Inutile de chercher à l'inventer, notamment côté CAF. Point de providence. Il va falloir s'y résoudre, une fois pour toutes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.