Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines à Farsia et Houza    JM-Oran-2022/ Boxe (tirage au sort) : les Algériens fixés sur leurs adversaires    Le nouveau code administratif assure plus de souplesse dans l'application des décisions de justice    Le parti "Jil Jadid" tient son 2e congrès national    Arrivée du vice-président turc Fuat Oktay    Championnat national de natation du personnel de l'administration pénitentiaire: Mourad Kessab et Meroua Mahieddine sacrés    JM Oran-2022: Oran vit au rythme des journées nationales du théâtre de rue    Maroc/Espagne : appels à une enquête indépendante après le drame migratoire de Melilla    Manchester City va frapper un joli coup avec Kalvin Phillips    Les Douanes lancent une campagne de sensibilisation aux dangers de la drogue    JM Oran-2022/Cérémonie: que la fête commence    JM-Oran-2022 : la lutte algérienne ambitionne de faire mieux que la précédente édition à Tarragone    Lamamra reçoit à Oran le SG de l'Union pour la Méditerranée    Le Milan AC cherche à recruter Hakim Ziyech    Canicule annoncée, dimanche et lundi, sur des wilayas de l'Est du pays    Port d'Alger: hausse de 18% des conteneurs à l'export durant le 1er trimestre 2022    JM-Oran-2022: 21 artistes participent à l'édition spéciale du Festival de la chanson du Raï à Oran    22e Festival culturel européen : le duo portugais,"Senza" enchante le public algérois    Des rêves et des tabous    Hommage à Shirine Abou Aklah    Covid-19: Du nouveau pour les billets non utilisés d'Air Algérie    El Tarf: Les maires achèvent leur cycle de formation    Tlemcen: Mouton de l'Aïd : tout le monde se plaint!    Les communes dispensées de la gestion des écoles    L'UGCAA sensibilise à J-1 des Jeux méditerranéens: Des brigades mobiles pour le contrôle des taxis et des bus    La corruption, la triche et la lèche    Tebboune inaugure plusieurs projets à Oran: Levée définitive des obstacles bureaucratiques    L'Ukraine et les limites de l'Union européenne    Sur les traces de la nostalgie olympique    Enjeux politiques et économiques    La radieuse sur son 31    Le FMI doit tenir compte de l'impact social des réformes    Les économies africaines gardent leur optimisme    «Je ne pardonnerai à personne»    Le Code d'investissement adopté ce lundi    Honneur aux jeunes compétences    La sécurité sera au rendez-vous    Plan de circulation spécial et du cinéma partout...    Sortie de 6 promotions    «C'est un des leviers de la souveraineté nationale!»    Un potentiel mal exploité    Deux festivals et deux salons du livre    «Il faut revenir à la formation»    Cinéma à l'affiche    Sortie de 8 promotions des officiers de la Gendarmerie nationale à l'ESGN de Zeralda    Notre mère l'Afrique !    Bons mots et cruelles vérités    Tebboune installe le Conseil supérieur de la jeunesse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Début des travaux d'une réunion, hier Alger
Processus de réconciliation nationale en Libye
Publié dans La Nouvelle République le 30 - 08 - 2021

Les travaux, à huis clos, de la réunion des ministres Affaires étrangères des pays voisins de Libye, Tunisie, Egypte, Niger, Tchad, Soudan et la République du Congo ont débuté hier à Alger.
Présidée par le ministre des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, cette rencontre à laquelle ont pris part également les représentants de trois organisations internationales et régionales, dont le SG de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, le Commissaire de l'Union africaine aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Bankole Adeoye, et l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye, Jan Kubis, se fixe comme objectif d'aider les Libyens à parachever le processus de réconciliation nationale à travers, notamment la tenue, dans les délais, des élections générales prévues le 24 décembre 2021. Durant cette réunion des pays voisins de la Libye, il est attendu que l'émissaire onusien fasse une présentation sur les récents développements en Libye et le processus de la mise en œuvre des recommandations de la Conférence de Berlin 2. Tandis que l'allocution de M. Lamamra sera suivie d'un exposé de la cheffe de la diplomatie libyenne, Najla Al-Manqoush sur les préparatifs des élections, espérées en décembre.
La réunion discutera d'une feuille de route pour la tenue des prochaines élections devant mettre fin à la période de transition dans ce pays, alors que des désaccords persistent entre belligérants libyens sur la base juridique qui devrait encadrer l'organisation de ces élections. «Il est question d'une feuille de route, et nous sommes en Algérie pour passer en revue la situation en Libye et la possibilité d'aider les frères libyens afin d'aller vers l'exécution de ladite feuille et converger autour des moyens idoines pour parvenir à ces échéances», a indiqué, avant-hier dimanche à Alger le chef de la diplomatie tunisienne Othman Jerandi à l'issue de son entretien avec Ramtane Lamamra. Au cours d'une conférence de presse, animée mardi dernier à Alger, le chef de la diplomatie algérienne a jugé indispensable que les pays limitrophes de la Libye puissent se réunir pour aider les Libyens à parachever le processus politique de la réconciliation nationale menée sous l'égide des Nations unies.
«Le règlement de la crise libyenne doit émaner des Libyens», a-t-il indiqué, soulignant l'urgence de mettre fin aux ingérences extérieures, à l'afflux des armes et d'obtenir le retrait des combattants étrangers et des mercenaires. A la conférence Berlin 2, tenue au mois de juin dernier, sur la Libye, les participants avaient insisté dans leur déclaration finale, sur la nécessité de tenir, dans les délais, les élections présidentielles et législatives libyennes. Le départ des mercenaires et des forces étrangères, ainsi que la poursuite du dialogue inter-libyen figuraient parmi les points évoqués lors de cette conférence. Louant, à l'occasion, le soutien apporté par les organisations régionales et les pays voisins au processus de réconciliation nationale ainsi que le rôle joué par l'Union africaine et la volonté de l'Algérie de partager son expérience dans le domaine de la réconciliation nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.