Le Conseil de la nation participe à la 33e Conférence extraordinaire de l'UIPA    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison ferme requis contre l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal    Riche participation algérienne à la manifestation "Portes ouvertes des ambassades" à Washington    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Le Président Tebboune reçoit le ministre saoudien des Affaires étrangères    Le moudjahid Abbas M'hamed, un parcours remarquable au service du pays    Arkab appelle à la mise en place d'une stratégie de valorisation des mines de marbre en Algérie    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    Algérie-République tchèque: Signature d'un procès-verbal de coopération dans le domaine minier    Le Barça s'intéresse à Koulibaly    Leeds : Kalvin Phillips dans le viseur de Manchester City    Ligue Europa: l'Eintracht Francfort l'emporte aux tirs au but face aux Glasgow Rangers    Tlemcen: Le salon de l'étudiant de retour    Football - Ligue 1: Les poursuivants à l'affût    Tiaret : le mouvement sportif en deuil: Hadj Moumene Ahmed n'est plus    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    Les bases de la transition énergétique    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    L'archéologie islamique en question    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    Le message fort du président Tebboune    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Pourquoi les prix ont baissé    La Sonelgaz se met de la partie    Les entreprises privées du Btph suffoquent    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Armée sahraouie : nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain dans le secteur de Mahbes    M. Lamamra s'entretient avec son homologue saoudien    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    Recadrage en règle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La 1ère édition à Constantine en mai prochain
«Journée de la m'laya constantinoise»
Publié dans La Nouvelle République le 27 - 01 - 2022

Le musée public national des arts et des expressions culturelles traditionnelles palais Ahmed-Bey de Constantine a lancé un appel aux artisans, couturiers et photographes pour participer à la première édition de «La journée de la m'laya constantinoise» prévue le 7 mai prochain, a-t-on appris mardi de la directrice du musée Meriem Guebailia.
«La journée de la m'laya constantinoise» ambitionne de ressusciter un habit aux dimensions sociale, identitaire, sociologique, historique, symbole de résistance au colonialisme et de redécouvrir un pan de notre patrimoine immatériel, d'où l'appel aux artisans et artistes à participer pour présenter la m'laya sous toutes ses coutures», a précisé à l'APS la même responsable.
Un délai a été fixé entre le 23 janvier courant et le 20 mars prochain pour la remise des travaux concourant à la meilleure m'laya cousue et la meilleure photo de m'laya, a-t-elle souligné, relevant qu'artisans, couturiers, associations versés dans la culture et le patrimoine et photographes sont invités à participer à cette première édition de «La journée de la m'laya constantinoise».
Mme Guebailia a ajouté que «l'événement vise à attiser la curiosité des uns et des autres autour de la m'laya pour redécouvrir les techniques de couture de cette longue étoffe, la particularité de son tissu, ses genres et ses accessoires, tout en encourageant les jeunes à apprendre à la coudre, à la proposer sur le marché et à l'immortaliser à travers des photos et des scènes de vie captant la grâce de cette étoffe».
Le musée Ahmed-Bey de Constantine proposera, de son côté, un documentaire qui donnera la parole aux spécialistes, historiens, sociologues, artisans, artistes et aux femmes pour retracer l'histoire de la m'laya et la différence entre les m'layas de Constantine, Guelma, Annaba et Souk Ahras, a détaillé la directrice du musée palais Ahmed Bey, soulignant que des prix distingueront la meilleure m'laya cousue et la meilleure photo.
Placée sous le slogan «Constantine, la m'laya patrimoine et récit», la première édition de «La journée de la m'laya constantinoise» proposera un atelier sur l'art de porter cette étoffe incarnant l'identité et la séduction et qui se fait aujourd'hui très rare dans les rues de Constantine.
Au cours de cet évènement, la m'laya sera remise au goût du jour à travers un défilé de jeunes filles en m'laya depuis le musée vers la Placette Ahmed-Bey, au centre-ville, a-t-on relevé.
Pour rappel, le recours au port de la m'laya par les femmes dans l'Est algérien, particulièrement à Constantine, est nourri par divers récits et légendes.
Parmi ces faits, la m'laya serait portée en signe de deuil après la mort tragique de Salah Bey, surnommé «le Bey des Beys», qui régna à Constantine durant 21 ans.
Le port de la m'laya, selon certaines versions, est lié à l'occupation du Beylik de l'Est par l'armée coloniale française, et la défaite en 1837 de Hadj Ahmed Bey, dernier Bey de Constantine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.